Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Hania Khan et Noor Fatima Qureshi, élèves au Lycée Diamond Jubilee pour filles de Mumbai, travaillent dans la salle informatique de l’école (photographie prise avant la pandémie de COVID-19).
    AKES India
Services d'éducation Aga Khan
Les élèves du Lycée Diamond Jubilee de Mumbai développent leurs compétences analytiques à l’occasion d’un concours national de programmation informatique

« Que l’on souhaite percer les mystères de l’univers ou faire carrière au 21e siècle, il est essentiel d’apprendre les bases de la programmation informatique. »

C’est cette citation du célèbre physicien théoricien et cosmologiste Stephen Hawking qui a incité le Lycée Diamond Jubilee de Mumbai à participer à l’événement HT Codeathon organisé en octobre 2020 par le Hindustan Times. Dans le cadre de ce concours de programmation informatique unique en son genre et réservé aux élèves de la sixième à la troisième, les jeunes participants ont eu l’occasion de développer leurs compétences analytiques et de gagner des prix tels que des ordinateurs portables ou des montres connectées.

Entité du Service d’éducation Aga Khan, Inde (AKES,I), le Lycée Diamond Jubilee a vu dans ce concours l’occasion pour ses élèves d’acquérir des compétences en programmation informatique. En effet, en Inde et dans les écoles du monde entier, la pandémie a eu un impact considérable sur le paysage de l’éducation. C’est en partie pourquoi l’institution place désormais l’application d’approches novatrices d’enseignement et la compréhension des besoins socio-émotionnels de ses élèves au cœur de son travail.

La directrice, Mme Nutan Iyer, explique que le Lycée s’efforce d’adopter la doctrine du carpe diem (vivre au présent) et encourage ses jeunes futurs dirigeants et entrepreneurs à tirer au maximum parti des possibilités qui leur sont offertes.

Asim Sirnaik, un élève de troisième ayant participé au Codeathon, a déclaré : « Les sites internet, les applications mobiles, les programmes informatiques ou encore les calculatrices… tous se basent sur un code. Je souhaite devenir un architecte unique en son genre qui conçoit et construit des machines à l’ère du numérique. Le HT Codeathon m’a aidé à me familiariser avec certains langages de programmation comme Python et Scratch sans sortir de chez moi. Cet événement m’a permis de faire un pas de plus vers mon rêve. »

Alors que des expressions comme « intelligence artificielle », « apprentissage automatique » et « robotique » font aujourd’hui partie du langage courant, le moment est opportun pour se plonger dans le monde de la programmation informatique. Cette discipline fait partie intégrante des matières STEM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) et stimule l’esprit critique, la curiosité et la créativité des élèves. La programmation informatique a récemment été intégrée à la nouvelle politique éducative de l’Inde et est désormais proposée dès la sixième afin de permettre aux élèves d’apprendre une compétence importante et de se préparer à faire face à un monde d’innovation technologique passionnante.

Cet article est une adaptation d’une histoire publiée sur le site internet des Services d’éducation Aga Khan.