Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Les membres d’une organisation de la société civile de Cabo Delgado soutenue par l’AKF se réunissent pour discuter de l’amélioration des infrastructures de leur village.
    AKDN / Lucas Cuervo Moura
Fondation Aga Khan
L’Ambassade de Norvège débloque une subvention pour renforcer l’aide aux déplacés internes au Mozambique

Malgré une croissance économique rapide au cours des dernières années, la province de Cabo Delgado a pris un retard considérable par rapport au reste du Mozambique et reste la province la plus pauvre du pays. Les communautés locales sont très dépendantes de l’agriculture et extrêmement vulnérables aux chocs climatiques et aux variations des cours des denrées alimentaires. Plus de la moitié des enfants de moins de cinq ans souffrent d’un retard de croissance en raison de problèmes de malnutrition. Les attaques extrémistes qui gangrènent la région ont des répercussions désastreuses sur les civils, et on estime à 663 000 le nombre de déplacés internes.

C’est dans ce contexte difficile que la Fondation Aga Khan (AKF) s’efforce d’améliorer la qualité de vie des habitants de Cabo Delgado depuis plus de 20 ans. Elle aide les agriculteurs à augmenter leur production et à accéder aux marchés locaux, soutient 123 organisations villageoises de développement (OVD) et travaille auprès des communautés et de professionnels de la santé pour renforcer les services de santé dans la région.

Découvrez l’histoire de Bacar Andinane, qui a participé à un atelier de nutrition soutenu par l’AKF et a créé une entreprise florissante, et comment les autres projets de l’AKF mis en œuvre dans la région améliorent la vie des habitants de Cabo Delgado.

akf-mozambique-95959-r.jpg

Une petite exploitante utilise un silo de style Gorongosa, un système promu par l’AKF et conçu pour stocker sans risque de plus grands volumes de semences et de céréales sur de longues périodes.
Copyright: 
AKDN / Lucas Cuervo Moura

Le 23 novembre 2021, le Ministère norvégien des affaires étrangères a débloqué une subvention de 1,1 million de dollars pour soutenir le travail de l’AKF. La Fondation prévoit d’utiliser les fonds sur les deux prochaines années afin de venir en aide à 3 000 déplacés internes, ainsi que 15 000 autres personnes vivant dans les districts de Chiure et Metuge, dans la province de Cabo Delgado. Principalement axé sur le renforcement de la sécurité alimentaire, de la résilience socio-économique et de la cohésion sociale, ce projet vise en particulier les femmes et les jeunes et a pour but de stimuler l’activité agricole au sein des communautés déplacées.

Il sera mis en œuvre par les organisations villageoises de développement soutenues par l’AKF et l’Institut agraire d’Ocua. Auparavant connu comme l’Institut agraire de Bilibiza, ce dernier a été détruit par les insurgés en 2020 et s’est relocalisé à Ocua avec ses enseignants et ses 337 étudiants.

L’Ambassade de Norvège et l’AKF travaillent ensemble depuis 2016 sur le projet d’amélioration et de modernisation de l’établissement, et ce dans l’objectif de renforcer les conditions de vie et les moyens de subsistance à court et long terme des populations locales. Récemment, l’institut a mis en œuvre plusieurs initiatives, et a notamment construit une volière communautaire d’une capacité de 750 poulets pour soutenir les déplacés internes, intégré une variété de patate douce riche en vitamines dans les régimes alimentaires des communautés locales et récolté des semences en vue de reboiser plusieurs zones.

akf-mozambique-image00008-r.jpg

Sissel Idland (assise à gauche), Ministre conseillère de l’Ambassade de Norvège, et Agostinho Mamade (assis à droite), directeur national de la Fondation Aga Khan (Mozambique), signent l’accord de subvention sous le regard de Nazim Ahmad (à gauche), représentant diplomatique de l’AKDN, et de Haakon Gram-Johannessen (à droite), Ambassadeur de Norvège.
Copyright: 
AKDN

Lors de la signature de l’accord de subvention, Haakon Gram-Johannessen, Ambassadeur de Norvège, a évoqué la vaste collaboration entre son pays et le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) dans plusieurs régions, et plus particulièrement le partenariat avec l’AKF au Mozambique. Il s’est également dit confiant envers les capacités de l’AKDN à fournir des services aux personnes vulnérables de Cabo Delgado. Nazim Ahmad, représentant diplomatique de l’AKDN au Mozambique, a remercié l’Ambassadeur et son gouvernement pour leur confiance, saluant à l’occasion la coopération durable et efficace des deux entités dans la province.