Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Community volunteers team-up before heading off to serve the Khorog community.
    UCA
Université d’Asie centrale
Des bénévoles communautaires unissent leurs forces pour endiguer la vague de COVID-19 à Khorog

Lorsque la pandémie s’est intensifiée au Tadjikistan au mois d’avril, l’Université d’Asie centrale (UCA) a fait don de médicaments et d’articles médicaux à l’Hôpital central régional de Khorog, notamment de kits de dépistage, de désinfectant et de masques. 

Des étudiants de l’Université ont également été envoyés sur le terrain pour prêter main-forte à d’autres bénévoles et distribuer des affiches de sensibilisation aux symptômes de la COVID-19 et aux mesures préventives recommandées pour y faire face. En outre, plus d’une centaine d’employés de l’UCA ont contribué au Fonds de solidarité COVID-19, mis en place par l’institution, à hauteur d'une journée de salaire ou plus afin de fournir des vivres et des articles médicaux aux familles et centres médicaux les plus en difficulté en raison de la pandémie.

Désireuse de contribuer à réduire la propagation du virus, l’UCA a mis en place un centre d’observation de 50 lits sur son campus de Khorog. Face à l’augmentation des cas positifs de COVID-19 dans la ville, et donc des risques pour les professionnels de la santé déployés en première ligne, l’Université a également fourni des équipements de protection individuelle (EPI) aux médecins et aux infirmiers de la région.

uca-tajikistan-oraz_yokukhonov.jpg

Oraz Yokutkhonov.
Copyright: 
UCA

Lors du pic de la pandémie de COVID-19 au Tadjikistan (mai-juillet), les bénévoles de la communauté de Khorog ont mis en œuvre l’une des plus grandes campagnes de lutte de la région contre le virus. Ils ont notamment coordonné l’achat, l’emballage et la distribution de 3 600 kg de vivres, de 67 kits d’articles médicaux, de 84 lits d'hôpitaux de qualité et de médicaments et autres articles essentiels pour un total de plus de 22 000 dollars. Les vivres, les équipements et les médicaments essentiels ont été distribués dans les régions reculées de la vallée de Bartang, des districts de Roshtqala et d’Ishkashim et de Khorog. Lancé en mai 2020 par des membres de la diaspora du Badakhchan, ce projet de collecte de fonds d'une durée de deux mois a été intégralement mis en œuvre par les jeunes de la communauté de Khorog.

Oraz Yokutkhonov, étudiant en médecine de 22 ans, a fait partie des responsables de cette initiative. Il revient sur cette expérience : « Il y a 12 ans, j’ai été victime d'un très grave accident de la route et ai dû être amputé des deux jambes au niveau des genoux. Un groupe de bénévoles de notre communauté m’a aidé à reprendre le cours de ma vie. J’ai toujours été très reconnaissant envers ces personnes pour leur dévouement et leur passion, c’est pourquoi j’ai plus tard décidé de me joindre à elles. »

Oraz et son équipe n’ont pas seulement trouvé tous les articles par leurs propres moyens, mais ont également réussi à les acheter à de très bons prix. C’est notamment grâce à ses nombreuses relations avec des fournisseurs locaux de matériel médical qu'il a pu trouver et acheter les médicaments et les appareils nécessaires en gros, et ce même pendant la grave période de pénurie qui a frappé le pays de mai à juillet 2020.

Bien que la pandémie ait été endiguée à Khorog, les bénévoles restent prêts à intervenir en cas de nouvelle vague. Cette initiative a été saluée par la population locale et a encouragé d’autres personnes à constituer des groupes similaires dans les villes et villages voisins.

uca-tajikistan-khorog-49676108942_dc7ef36101_k.jpg

Vue panoramique de Khorog, Tadjikistan
Copyright: 
AKDN / Christopher Wilton-Steer

Ce texte est une adaptation d'un article publié dans le numéro d’UCA News de novembre 2020.