You are here

You are here

  • Les Jeudis Musicaux des Enfants reprennent le principe des Jeudis Musicaux, mais présentent le travail d`ensembles d`enfants.
    AKTC
La musique live s’épanouit au Parc National du Mali avec le soutien de l’Initiative Aga Khan pour la musique
Bamako, Mali, le 20 avril 2015 - Alors que les Jeudis Musicaux fêtent leur dixième année d’existence, L’Initiative Aga Khan pour la musique poursuit et développe son partenariat avec le Musée National du Mali. Dès le 2 avril 2015, une nouvelle activité pédagogique, les Jeudis Musicaux des Enfants (« Denmesenw foli ») voit le jour.
Les Jeudis Musicaux des Enfants reprennent le principe des Jeudis Musicaux, mais présentent le travail d’ensembles d’enfants. Ces ensembles peuvent être constitués d’enfants de griots, mais aussi d’un mélange d’enfants griots et non griots. Certains d’entre ne sont âgés que de quatre ans et ils manifestent déjà d’un talent précoce. L’expérience manifeste aussi, cela va sans dire, de l’importance de la transmission orale dans les traditions culturelles maliennes. Le joueur de balafon, Lassana Diabaté, descendant d’une grande famille de griots de Conakry, qui a collaboré entre autres avec Toumani Diabaté et Taj Mahal, a été mandaté pour s’occuper de la préparation, de la gestion et de la présentation des Jeudis Musicaux des Enfants. Outre le fait qu’il soit le virtuose d’un instrument vieux de plus de huit siècles, Lassana Diabaté a aussi l’expérience de la scène internationale et un sens pédagogique développé qui va lui permettre d’entraîner et de stimuler les enfants sélectionnés. La saison des Jeudis Musicaux des Enfants démarrera jeudi 2 avril 2015 avec l’Ensemble d’Adama Diarra. Adama Diarra est considéré comme l’un des plus grands joueurs de djembé et de balani du Mali. Il a accompagné régulièrement les plus grands chanteurs maliens (dont Babani Koné) et a dédié une grande partie de son travail à former et à transmettre son ar de la musique bobo à ses enfants et neveux. L’Initiative Aga Khan pour la musique et le Musée National travaillent également à la mise sur pied d’ateliers instrumentaux. Ces ateliers auront lieu le mercredi sur la scène extérieure du Musée National. Ils seront prévus en partenariat avec une école de Bamako. Le premier atelier insturmental aura lieu avant la pause d’été et sera consacré à la kora. Il sera animé par un artiste de l’Ensemble instrumental national. Le second atelier instrumental aura lieu dans le courant du dernier trimestre. Pour rappel, la collaboration entre Le Musée National et L’Initiative Aga Khan pour la musique, entamée l’an dernier, a permis de rendre l’activité des Jeudis Musicaux pérenne. Grâce aux Jeudis Musicaux, les expressions musicales vivantes issues des riches traditions artistiques du Mali sont présentées hebdomadairement au public malien. Depuis leur création en 2005, les Jeudis Musicaux sont devenus des événements essentiels pour les jeunes de Bamako et de la région. Chaque semaine, 300 à 500 personnes viennent assister au concert. Lancée par son Altesse l’Aga Khan pour soutenir les musiques traditionnelles (ou les musiques contemporaines d’inspiration traditionnelle) là où elles sont mises en péril, l’Initiative Aga Khan pour la musique a commencé son travail en Asie centrale. Elle a ensuite étendu ses activités de développement culturel au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Asie du Sud et en Afrique de l’Ouest. L’Initiative musicale prévoit et met en place des activités spécifiques dans chaque pays où elle s’engage à investir, à promouvoir et à réactiver l’héritage culturel. Pour L’Initiative Musicale, la culture doit être source de subsistance pour les musiciens et agent de renforcement du pluralisme des nations soumises à des contraintes sociale, politique et économique. L’Initiative musicale a pour mission d’assurer la transmission des traditions musicales. Elle fait partie intégrante de la tâche de réactivation culturelle et de soutien éducationnel du Trust Aga Khan pour la culture. Et au-delà du Trust de la mission de développement économique et social du Réseau Aga Khan de développement. Parmi les projets soutenus par le Trust Aga Khan pour la culture, signalons la réhabilitation du Parc National du Mali, un espace de 103 hectares au sein d’une réserve naturelle forestière de 2 100 hectares qui constitue une ceinture verte importante pour Bamako, une ville africaine à très forte croissance. NOTE L’Initiative Aga Khan pour la musique Lancée en 2000 afin de soutenir les musiciens et les enseignants de musique qui œuvrent pour la préservation, la transmission et le développement du patrimoine musical dans des formes contemporaines, l’Initiative Aga Khan pour la musique débuta son travail en Asie centrale avant de s’étendre aux musiciens et aux communautés artistiques du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord et d’Asie du Sud. Cette extension résulte d’une stratégie pour rassembler l’héritage millénaire commun entre l’Asie centrale et le Moyen-Orient dans le cadre nouveau de la mondialisation culturelle contemporaine. Depuis sa création, l’Initiative a aidé les musiciens, les enseignants de musique et les acteurs culturels à remanier les traditions musicales de la Route de la Soie en des formes et contextes contemporains ancrés dans le patrimoine culturel local. Plus généralement, le but de l’Initiative est de se concentrer sur le rôle que la revitalisation de ce patrimoine peut jouer à renforcer le pluralisme culturel et intellectuel de ces nations. Cette mission s’inscrit ainsi dans les objectifs plus généraux du Trust Aga Khan pour la culture (AKTC) et du Réseau Aga Khan de développement (AKDN), pour leur apporter une dimension artistique.