Egalement disponible en:

Vous êtes ici
Vous êtes ici

Vous êtes ici

AKDN in Afghanistan

Activités de l'AKDN en Afghanistan
Le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) a commencé à œuvrer en Afghanistan en 1996 avec une initiative de distribution d'aide alimentaire pendant la guerre civile qui ravageait le pays. Depuis 2002, l'AKDN et ses partenaires ont engagé plus d'un milliard de dollars afin de contribuer au développement du pays. L’approche intégrée du Réseau combine des apports économiques, sociaux et culturels. Ses projets économiques s'étendent à plus de 240 villes et villages à travers les 34 provinces du pays. Son travail humanitaire et de développement social se concentre sur 61 districts dans sept provinces, atteignant plus de trois millions de personnes. Ses programmes culturels, mis en œuvre à Kaboul, Hérat, Balkh et dans le Badakhchan, ont permis de restaurer 90 édifices historiques.

Au-delà de ses propres agences, le Réseau Aga Khan de développement travaille au renforcement des systèmes élargis des institutions afghanes. Par exemple, le travail en matière de gouvernance de la Fondation Aga Khan (AKF) est étroitement coordonné avec le Ministère afghan pour la reconstruction et le développement en milieu rural et la Direction indépendante pour la gouvernance locale afin d'assurer une approche conforme aux priorités du gouvernement. En matière d'éducation, la Fondation Aga Khan coordonne ses activités avec le Ministère de l'éducation afghan et travaille au renforcement des compétences du personnel du Ministère au niveau des provinces et des districts.

L'AKDN travaille également en étroite collaboration avec le secteur privé, dont la chambre de commerce nationale et ses filiales régionales, des associations commerciales et des entrepreneurs qui créent des opportunités d'emploi et d’obtenir des revenus pour les ménages ruraux vulnérables. Les organisations de la société civile sont également renforcées, car elles sont considérées comme des partenaires essentiels. À Bâmiyân, par exemple, les groupes de la société civile afghane soutenus par la Fondation Aga Khan ont commencé à mettre en œuvre des programmes d'épargne communautaires dans les districts situés hors des zones d'action de l'AKF.

L'AKDN fonde son approche sur la conviction que le développement global de la région, mené par des institutions afghanes et s'appuyant sur des partenariats entre le gouvernement, les entreprises et la société civile, est le moyen le plus sûr d'assurer la transition de l'Afghanistan vers la stabilité et la prospérité. Afin de réussir à développer le territoire, tous les partenaires doivent s'engager sur le long terme et réaliser des investissements coordonnés afin de répondre aux priorités définies par les communautés locales et leurs représentants élus.