Vous êtes ici

Vous êtes ici

Un nouveau court-métrage sur le « poumon vert » du Caire sortira à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement

VIDEO en anglais

Avec une population de 17 millions d’habitants, Le Caire est l’une des villes ayant l’un des plus faibles taux d’espaces verts par rapport à sa population urbaine au monde, une zone de la taille d’une empreinte de pas par habitant selon certaines estimations. C’est la raison pour laquelle le prince Aly Muhammad Aga Khan s’intéresse de très près à la création du parc Al-Azhar. En assemblant des images inédites et de nouvelles entrevues avec des photographies et des vidéos du parc prises au fil des années, ce dernier a réalisé un véritable documentaire d’investigation sur Le Caire, ou Al-Qahirah (La Victorieuse), une ville fondée par l’ancêtre de l’Aga Khan, le quatrième calife fatimide Al-Muizz li-Dîn Allah.

Projet d’une valeur de 30 millions de dollars entrepris par le Trust Aga Khan pour la culture (AKTC), le parc s’est mué en un véritable cas d’étude inspirant des solutions créatives à de nombreux défis auxquels sont confrontées les villes historiques, notamment en matière de restauration écologique. Pendant 500 ans, le site sur lequel a été construit le parc fut utilisé comme décharge. Après le lancement du projet, sa construction dura 20 ans et nécessita le déplacement de l’équivalent de 80 000 camions de gravats. Des architectes paysagistes furent commissionnés afin de dessiner le parc dans le style traditionnel du chahâr-bâgh (jardin en quatre parties) et créèrent ainsi un espace vert composé d’allées, de fontaines, de pelouses et de jardins surplombant un lac. Plus de 600 000 plantes et arbres furent plantés. Un mur ayyoubide, construit au 12e siècle, fut également découvert lors des travaux, puis restauré. De la même façon, des monuments et édifices emblématiques de la vieille ville furent également restaurés. En plus de la restauration de monuments, le projet de création du parc intégra un vaste programme de développement social dans le cadre duquel des initiatives d’apprentissage, de réhabilitation de l’habitat et de microcrédit et la construction d’établissements de santé furent entreprises.

Close to Home: Al-Khimyah sera mis en ligne le vendredi 5 juin à 17 h 00 (heure britannique) sur le site internet AKDN.org. Le court-métrage est également disponible sur le site https://closetohomefilm.com.