Vous êtes ici

Vous êtes ici

First electronic ear implant surgery helps child to hear

Impuissants face au mutisme de leur fils, les parents de Danyal, deux ans, ont amené ce dernier à l’Hôpital Aga Khan de Dar es Salaam pour lui faire passer des examens. Après plusieurs tests, le verdict est tombé : l'enfant souffre de surdité. La situation a conduit l’établissement à réaliser sa première implantation cochléaire. Le dispositif implanté stimule le nerf auditif de Danyal, ce qui a permis aux audiologistes de l’hôpital de cartographier et de programmer le processeur vocal selon ses besoins.

Ali Jaffer, l’un des audiologistes qui a pris part à la procédure, espère que cette intervention viendra améliorer l’idée que les populations du continent africain se font de ce type de procédures chirurgicales, qui peuvent éviter aux patients de devoir se rendre à l’étranger pour se faire soigner et ainsi dépenser d’importantes sommes et subir un stress lié à l’éloignement.

Danyal va maintenant être suivi par des spécialistes et bénéficier d’une rééducation orthophonique. Il fait déjà des progrès, et ses parents sont heureux de pouvoir communiquer avec lui par de nouveaux moyens. Son père décrit les réactions de Danyal aux sons qui l’entourent comme « une expérience émotionnelle et magique ».

L’Hôpital Aga Khan de Dar es Salaam a lancé une initiative de dépistage pour évaluer l’audition des enfants dès leur plus jeune âge et intervenir, en cas de besoin, avant que le développement de leur langage et de leur parole ne soit affecté.

VIDEO en anglais