Vous êtes ici

Vous êtes ici

Apprendre par le jeu en Afrique de l’Est

« ...Lorsqu’on est tout petit et que l’on essaye d’allumer cette étincelle en nous, notamment au travers d’activités comme le jeu, on apprend à développer des relations sociales, on se découvre et on découvre ses limites. Tous ces progrès se font dans un cadre sûr », explique Sarah Bouchie, responsable de l’impact à la Fondation LEGO. 

« Mais surtout, ce sont des moments emplis de joie. »

Au pic de la pandémie, presque tous les enfants du monde n’étaient plus scolarisés. Aujourd’hui, des millions d’entre eux ne sont toujours pas de retour à l’école.

Lors des confinements entraînés par la pandémie de COVID-19, la Fondation Aga Khan (AKF) et la Fondation LEGO ont élaboré des kits de jeu (comportant des affiches et d’autres ressources) avec l’aide d’enseignants, de familles et de communautés du Kenya afin d’aider les parents à mettre en place des activités d’apprentissage constructives et ludiques pour leurs enfants au sein même de leur foyer.

Fortes de leur expérience et des connaissances qu’elles ont acquises au travers de ce projet, l’AKF et la Fondation LEGO collaborent désormais dans le cadre du programme Schools2030 pour aider les enseignants d’Afrique de l’Est et plus généralement de 10 pays du monde à produire des innovations centrées sur les enfants grâce auxquelles ces derniers bénéficient d’expériences ludiques, intéressantes, collaboratives et constructives.

Le Dr Matt Reed, directeur monde des partenariats institutionnels de la Fondation Aga Khan, explique :

« Des millions d’enfants ont un potentiel immense, et si nous développons des interventions adaptées, que nous les stimulons et que nous leur offrons de nouvelles perspectives, ils seront capables de transformer leur propre vie. »