Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Le Premier Ministre, le Très Honorable Dr Ruhakana Rugunda, prononce un discours lors de la cérémonie d'octroi et d'officialisation du terrain du futur Centre hospitalier universitaire Aga Khan.
Cérémonie d'octroi et d'officialisation du terrain du futur Centre hospitalier universitaire Aga Khan

Votre Altesse l'Aga Khan,
Honorables Ministres,
Chers membres du parlement,
Chers collègues de la fraternité de médecine,
Mesdames et Messieurs,

Au nom du Président Yoweri Museveni, j'aimerais remercier Son Altesse l'Aga Khan pour son engagement de longue date en faveur du développement socio-économique de l'Ouganda.

Ce matin, Son Excellence le Président Museveni a présidé une cérémonie très importante d'inauguration des travaux du futur Centre hospitalier universitaire Aga Khan (AKUH). Elle était importante, car le gouvernement s'engage à fournir des soins de santé de qualité à nos citoyens, et cette collaboration avec l'Aga Khan s'inscrit dans cette entreprise.

J'aimerais remercier l'Aga Khan, car quel que soit le domaine dans lequel Son Altesse s’investit, qu’il s’agisse de la construction du barrage de Bujagali ou de l'Hôtel Serena, nous observons toujours la marque de l'excellence. Je suis persuadé que le Centre hospitalier universitaire Aga Khan égalera ce niveau d'excellence, et peut-être même qu'il le surpassera.

Nous avons déjà eu l'occasion de constater la grande qualité de service des entreprises de l'Aga Khan, et nous n'avons aucun doute quant au fait que l'hôpital rejoindra cette catégorie. Par exemple, en 2013, alors que j'étais Ministre de la santé, j'ai emmené une délégation ministérielle senior visiter le Centre hospitalier universitaire Aga Khan de Nairobi et le campus régional de l'Université Aga Khan  à Arusha. C'est là que nous avons vu de nos propres yeux ce qu'une institution de ce type est capable d'accomplir afin d'élever les normes de santé dans un pays.

Nous espérons que cet hôpital soit achevé le plus vite possible afin que les Ougandais puissent commencer à profiter de services de santé de référence pour lesquels l'Aga Khan est bien connu.

Nous pensons que grâce à de tels investissements, ainsi que d'autres, effectués par le gouvernement et d'autres acteurs du secteur privé, nous serons bientôt en mesure de répondre à tous les besoins en matière de santé en Ouganda, sans avoir à dépenser du temps et de l'argent pour obtenir des traitements à l'étranger.

Le Centre hospitalier universitaire Aga Khan sauvera des vies. Son impact ne se limitera pas à l'Ouganda, mais s'étendra à toute la région. Le Centre hospitalier universitaire Aga Khan fera pour le secteur de la santé ce que l'Hôtel Serena a fait pour le secteur de l'hôtellerie en Ouganda.

Je me félicite de cet investissement, qui aura un effet catalyseur sur le développement dans le pays et qui améliorera la qualité de vie de tous.

Je vous remercie.