Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Salim A. L. Bhatia, directeur des Académies Aga Khan, prononce un discours devant la promotion de 2019 et les invités.
    AKDN / Laughters Photography
Cérémonies de remise des diplômes des Académies Aga Khan de Hyderabad et de Mombasa

Chers invités d'honneur, familles, collègues et élèves de la promotion sortante de 2019,

Cette année, j’ai le privilège de pouvoir féliciter nos 159 diplômés de Hyderabad et de Mombasa qui, je l’espère, nous feront le plaisir de profiter de cette occasion pour partager quelques mots avec nous tant qu'ils sont encore officiellement étudiants des Académies.

Mais avant de passer à cela, je voudrais saluer quelques-unes des personnes très importantes qui ont contribué à la concrétisation de cette journée pour nos diplômés.

Il est évident que cette liste commence avec Son Altesse l'Aga Khan et les objectifs qu’il a fixés pour l’ambitieux programme de ce réseau intégré d’Académies, lancé il y a tout juste quinze ans.

La remarquable vision de Son Altesse a permis et continuera de permettre à des élèves méritants d’accéder à une éducation conforme aux plus hautes normes internationales sans distinction de culture, de religion, de langue ou de situation financière.

J’aimerais saluer les directeurs de nos Académies, Alison Hampshire à Mombasa, pour qui c’est la première cérémonie de remise des diplômes, et le Dr Geoff Fisher à Hyderabad, pour qui c’est la cinquième et dernière cérémonie et qui s’en ira vers de nouvelles aventures à partir de la prochaine année scolaire.

J’aimerais également saluer nos enseignants, l’administration et le personnel de soutien des Académies. Leur travail dans nos salles de classe, sur nos terrains de sport, sur le campus, dans les ateliers et lors des réunions s’inscrit dans le cadre d’un objectif essentiel : s’assurer que les élèves de nos institutions reçoivent la meilleure éducation que nous puissions leur donner, notamment grâce aux dernières innovations dans l’enseignement et l’apprentissage.

Et au-delà des portes de l’Académie, nous souhaitons remercier les parents pour leur implication, non seulement en faveur de l’esprit et de l’avenir de leurs propres enfants, mais aussi de l’amélioration de la société au sein de laquelle ils vivent.

Enfin, nous remercions également chaleureusement nos anciens élèves, nos bénévoles et tous les autres sympatisants d'ici et du monde entier qui ont généreusement donné de leur temps, de leur savoir et apporté une aide financière aux Académies Aga Khan afin que nous puissions mener à bien la volonté de Son Altesse de sélectionner et de soutenir des élèves talentueux au sein de nos Académies, et ce indépendamment de la situation financière de leurs familles.

Je vous invite donc à vous joindre à moi pour remercier et applaudir toutes ces personnes qui ont contribué à faire de cette journée une réalité pour nos élèves de la promotion de 2019.

Aujourd'hui, à notre Académie de Hyderabad, ou ici à Mombasa, l’un des 159 diplômés de cette promotion sera le millième jeune à recevoir un diplôme des Académies Aga Khan. Je suis sûr que vous conviendrez tous qu’un millier de diplômés est un nombre plutôt impressionnant et qu’il représente une étape importante dans notre réseau en développement.

Notre culture reconnaît la valeur d’un millier comme étant plus qu’un simple passage de trois à quatre chiffres.

Un millier, voilà une étape importante.

En termes de temps, nous appelons cela un « millénaire ».

En termes d’argent, nous appelons cela un « grand » [ndt : terme anglo-saxon pour désigner mille dollars].

En termes de science, cette valeur a même son propre préfixe, « kilo ».

On dit d’une personne qui réussit qu’elle « tape dans le mille »,

qu'une « image vaut mieux que mille mots » et

qu'un « voyage de mille lieues commence par un premier pas ».

Bien sûr, n’oublions pas l’une des expressions favorites des parents et des enseignants : « je te l’ai déjà dit des milliers de fois... »

Pour être honnête avec vous, j’aurais pu regarder la liste des diplômés de Hyderabad et de Mombasa, prendre en compte l’heure précise des remises de diplômes et déterminer exactement lequel d’entre vous est le millième élève diplômé.

Cependant, je ne l’ai pas fait, car le nombre d’un millier ne représente pas l’un d’entre vous, mais vous tous.

Un millier n’est pas une valeur impressionnante grâce à celui ou celle qui fait passer le compteur de 999 à 1 000, mais grâce à toutes les personnes qui se sont succédé jusqu’à atteindre le nombre de 1 000 et l’immensité qu’il représente comme valeur totale.

Lorsque je pense aux diplômés des Académies et à cette étape dans le développement de notre réseau, je ne peux m’empêcher de penser à l’auteur américain C.S. Lewis, qui est à l’origine de l’expression « a thousand points of light » (un millier de points lumineux), qui a plus tard été popularisée par l’ancien Président américain George H. W. Bush dans l’un de ses discours.

Dans les deux cas, le « millier de points lumineux » faisait référence aux étoiles dans le ciel. Un millier de points lumineux, voilà une image vivante. Nous pouvons tous imaginer dans notre esprit la beauté d'une nuit étoilée, avec toutes ces lueurs sur la toile d’un ciel infiniment sombre.

Plus je pensais à cette expression, plus je pensais à vous, chers diplômés, et moins je sentais que ce millier de points lumineux dans un ciel nocturne lointain vous représentait.

Même s’il est vivant et magnifique, le ciel me semble très distant lorsque je me tiens ici, sur le sol. Lorsque l’on étudie le ciel en astronomie, nous nous rendons compte que ces points lumineux sont encore plus loin que ce que nous imaginions.

Mais vous, chers diplômés, vous n’êtes pas loin. Vous êtes ici, avec nous.

Certains de nos anciens élèves sont également avec nous aujourd'hui pour célébrer cette occasion particulière.

Je ne vois pas en vous tous des points lumineux distants, mais des lueurs d’espoir toutes proches.

  • Des lueurs d’espoir qui ont été formées selon les plus hautes normes internationales.
  • Des lueurs d’espoir qui, bien qu’extrêmement talentueuses et méritantes, font preuve de modestie dans leurs façons de penser et d’agir.
  • Des lueurs d’espoir qui ne respectent pas seulement la diversité, mais qui l’adoptent également.
  • Des lueurs d’espoir qui font évoluer les choses dans les pays où elles étudient et qui retournent ensuite dans leur pays pour également y faire évoluer les choses.
  • Des lueurs d’espoir qui vivent en harmonie avec leurs voisins et leurs concitoyens tout en essayant de faire de cette planète un lieu meilleur pour tous, où que nous habitions.

Vous n’êtes pas des points lumineux qui se contentent d’embellir les ténèbres, mais des lueurs d’espoir douées d’une conscience sociale et montrant l’exemple aux autres.

Vous êtes des lueurs d’espoir qui inspirent, encouragent et se soucient des autres.

Obtenir un diplôme dans cette promotion de 2019, dont fait partie le millième diplômé des Académies, est une occasion d’autant plus exaltante que la prochaine grande étape comme celle-ci sera celle des 10 000 diplômés du réseau.

Et bien que cette étape soit plus près que nous le pensons grâce aux Académies de Maputo et de Dhaka qui vont bientôt remettre leurs diplômes, nous en sommes encore loin.

Mais alors, en dehors de la valeur numérale même, que signifie réellement le fait d’avoir remis 1 000 diplômes au sein du réseau des Académies ?

Comme Son Altesse l'Aga Khan l’a dit en 2013 lors de l’inauguration de l’Académie Aga Khan de Hyderabad, « notre engagement en faveur de l’éducation est une histoire de longue date. Il s’agit d'une histoire emplie d’espoir et d’exaltation, une histoire qui engendre un impact positif à travers le monde entier. »

Si l’on considère le nombre d’un millier d’anciens élèves des Académies dans un contexte d'impact croissant, cette impressionnante valeur signifie que nous avons visiblement atteint une masse critique.

Pour ceux d’entre vous qui ont étudié la physique, vous vous souviendrez que la masse critique est la quantité minimum de matière nécessaire pour maintenir une chaîne de fission nucléaire.

Comme vous le savez, le monde des affaires a adopté cette expression pour faire référence à la taille minimale d’une entreprise en termes de chiffre d’affaires pour qu’elle puisse avoir un poids conséquent sur le marché.

Dans le cadre de notre réseau des Académies Aga Khan, cette masse critique signifie que nous avons désormais assez d’anciens élèves dans le monde qui poursuivent des études tertiaires ou qui travaillent pour diffuser et prouver les concepts qui ont inspiré Son Altesse l'Aga Khan lorsqu'il a fondé les Académies.

Cela signifie que vous, nos lueurs d’espoir, êtes des personnes qui mettent en pratique ce que vous avez appris, en tant qu’élèves des Académies Aga Khan, quant aux valeurs qui nous sont chères, dont le pluralisme, l’éthique et l’engagement civique.

Chers diplômés, j’aimerais conclure ce discours en vous encourageant à emporter cette conscience sociale que vous avez acquise dans les Académies partout où vous allez.

Vos parents, vos enseignants, vos camarades et ceux qui vous ont précédés et qui vous succéderont, nous tous, comptons sur vous.

Vous façonnerez l’avenir de notre société et de notre monde, et nous croyons tous en votre capacité à relever ce défi et à engendrer un impact positif en faveur de l'humanité.

Chers membres de la promotion de 2019, donnez-nous espoir. Félicitations à tous !