Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • "Chers futurs diplômés, tout a été fait pour assurer la réussite que vous célébrez aujourd’hui. Gardez toujours à l’esprit que c’est en travaillant dur, en faisant preuve de dévouement et en restant fidèles à vos objectifs que vous vous développerez réellement. Vous faites votre entrée dans un monde qui n’est pas seulement prêt à vous accueillir, mais qui mettra également à l’épreuve les contributions et le travail des professionnels de la santé, de l’éducation et du journalisme que vous vous apprêtez à devenir. Je vous souhaite d’apporter sagesse et espoir à toutes les personnes qui vous côtoieront dans vos vies professionnelles comme personnelles. Que vos futures entreprises vous apportent toute la satisfaction possible."
    AKU
16e cérémonie de remise des diplômes de l’Université Aga Khan au Kenya

Monsieur Firoz Rasul, président de l’Université Aga Khan,
Dr Azim Lakhani, représentant diplomatique du Réseau Aga Khan de développement,
Chers membres du conseil d’administration de l’Université Aga Khan,
Monsieur le recteur,
Chers représentants du gouvernement et membres du corps diplomatique,
Chers doyens, membres du corps enseignant et du personnel de l’Université,
Chers parents et, par-dessus tout, chers futurs diplômés,

Salaam Aleikum et bonjour.

C’est un grand plaisir de prendre part à cette 16e cérémonie de remise des diplômes de l’Université Aga Khan (AKU). Chers futurs diplômés, nous sommes aujourd’hui réunis à l’occasion d’une grande célébration, non seulement pour vous, mais aussi pour vos parents, vos tuteurs, vos enseignants, le personnel de l’Université et pour ainsi dire nous tous.

Je partage la fierté et la joie de toutes les personnes qui ont pris part de près ou de loin à la réussite des 94 étudiants sortants de l’École de médecine, de l’École d’infirmières et de sages-femmes, de l’École supérieure des médias et de la communication et de l’Institut pour le développement de l’éducation de l’Université Aga Khan.

Chers futurs diplômés, je vous félicite chaleureusement !

L’Université vous a appris à aborder de manière efficace les enjeux émergents et à apporter des solutions aux défis sociaux auxquels vous allez faire face alors que vous vous apprêtez à entrer dans le monde professionnel des médecins, des personnels infirmiers, des chercheurs, des enseignants et des experts en journalisme numérique.

J’aimerais profiter de cette occasion pour féliciter le Réseau Aga Khan de développement (AKDN), qui n’a cessé de se développer au cours de toutes ces années. Je constate avec joie que les diverses institutions de l’AKDN continuent d’œuvrer en faveur de l’amélioration des conditions de vie et des perspectives d’avenir dans plusieurs régions du monde en développement, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, du développement rural et de la valorisation du secteur privé. C’est en effet cet engagement en faveur de l’excellence, de l’humanité, de la justice, de la compassion et de la collaboration qui permet au Réseau de connaître une croissance continue.

Mesdames et Messieurs, l’éducation est le meilleur moyen de transformer la société, car elle nous permet de former de jeunes leaders capables de gérer le développement à de nombreux égards, dont la création de richesses, la prestation de soins de santé, la réduction de la pauvreté et la durabilité environnementale.

On m’a expliqué que le Réseau Aga Khan de développement construit actuellement un Centre académique de plusieurs étages à Nairobi, qui offrira aux étudiants et professeurs des équipements de recherche et d’apprentissage ultramodernes. On a aussi porté à ma connaissance que le Réseau prévoit la création de nouveaux programmes diplômants de premier, deuxième et troisième cycles. Enfin, j’ai appris que vous prévoyiez également la construction d’un hôpital pédiatrique, permettez-moi donc d’assurer le soutien total du gouvernement à l’AKU en faveur de cet important projet.

La mise en œuvre de soins de santé spécialisés et la nécessité d'inverser la hausse des maladies non transmissibles, notamment du cancer, restent une priorité pour les gouvernements, qui ne doivent surtout pas se reposer sur leurs lauriers à ce sujet. Le développement de vos services d’imagerie moléculaire et d’oncologie au cours des dernières années est particulièrement important aux yeux de notre gouvernement, car ils permettent d’améliorer l’accès à des soins spécialisés dans cette région et font du Kenya un pôle de tourisme médical conforme au plan de développement Vision 2030.

Chers invités, Mesdames et Messieurs, comme vous le savez, notre pays est au seuil d’une croissance et d’une transformation qui n’ont jamais été aussi rapides, notamment grâce au programme « Big Four » de Son Excellence le Président Uhuru Kenyatta axé sur l’amélioration de la couverture sanitaire universelle, de l’industrie manufacturière, de l’accès au logement et de la sécurité alimentaire.

Le Ministère de la santé s’engage ainsi à continuer de mettre en œuvre des systèmes et des réformes de santé qui accélèreront la mise en place d’une couverture sanitaire universelle. Dans cette optique, nous adoptons une approche centrée sur trois moteurs essentiels :
i) le renforcement de l’accès aux interventions sanitaires de base pour la population ;
ii) l’amélioration de la qualité des services de santé proposés ;
iii) l’élaboration de modèles financiers durables pour la santé et l’offre d’une protection financière pour les personnes nécessitant des soins.

Nous souhaitons remercier l’AKDN pour l’incroyable travail qu’il réalise en notre faveur et pour sa collaboration dans ces domaines importants au travers de ses institutions. Je pense au Centre hospitalier universitaire Aga Khan de 300 lits, à ses 42 centres médicaux répartis dans tout le pays ainsi qu’aux camps médicaux gratuits et à son programme de protection sociale pour les patients, sans oublier l’institution pour laquelle nous sommes réunis aujourd’hui et qui forme les ressources humaines dont nous avons besoin dans la poursuite de cette couverture sanitaire universelle.

Mesdames et Messieurs, vous le savez, les ressources ne sont pas infinies. Le Ministère de la santé et les administrations des comtés travaillent avec des budgets dont les ressources sont limitées. Dans le domaine de la santé, le soutien, la collaboration et les investissements du secteur privé, des partenaires de développement et d’organisations religieuses et non gouvernementales viennent appuyer le travail du gouvernement et sont très appréciés.

Afin d’accélérer l’atteinte d’une couverture sanitaire universelle au Kenya, le Ministère continuera de renforcer les partenariats multipartites et intersectoriels. À cet effet, nous lancerons bientôt un cadre de coordination des partenariats afin d’assurer une collaboration régulière, un renforcement du suivi et une responsabilisation mutuelle entre diverses parties prenantes dans le secteur de la santé.

Chers futurs diplômés, tout a été fait pour assurer la réussite que vous célébrez aujourd’hui. Gardez toujours à l’esprit que c’est en travaillant dur, en faisant preuve de dévouement et en restant fidèles à vos objectifs que vous vous développerez réellement. Vous faites votre entrée dans un monde qui n’est pas seulement prêt à vous accueillir, mais qui mettra également à l’épreuve les contributions et le travail des professionnels de la santé, de l’éducation et du journalisme que vous vous apprêtez à devenir. Je vous souhaite d’apporter sagesse et espoir à toutes les personnes qui vous côtoieront dans vos vies professionnelles comme personnelles. Que vos futures entreprises vous apportent toute la satisfaction possible.

Enfin, chers invités, Mesdames et Messieurs, je profite de cette occasion pour souhaiter à l’Université et à l’ensemble du Réseau tous mes vœux de réussite pour les années à venir.

Merci.