Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • La COVID-19 s’est immiscée jusque dans les magnifiques vallées du Gilgit-Baltistan. Le Réseau Aga Khan de développement et l’Union européenne mettent en œuvre un programme visant à prévenir et atténuer les risques liés au coronavirus pour près de 1,5 million de personnes tout en renforçant les capacités d’intervention des communautés et le système de santé local.
    AKDN / Christopher Wilton-Steer
Formations pour le personnel, les partenaires gouvernementaux et les agences de l’AKDN
L’AKDN et l’Union européenne s’unissent pour soutenir la lutte contre la COVID-19 au Pakistan

Face à la deuxième vague de coronavirus au Pakistan, six agences du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) ont uni leurs forces afin de former et de sensibiliser divers acteurs en vue de soutenir le système de santé national dans la lutte contre la propagation de la maladie.

akf-pakistan-pak-training.jpg

Des sessions de formation sont organisées afin de renforcer les capacités de lutte contre la COVID-19 des communautés.
Copyright: 
AKDN

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un programme d’urgence de 17 mois mis en place afin de répondre efficacement à la pandémie dans la région du Gilgit-Baltistan et de Chitral. Ce programme a pour objectif de prévenir et d’atténuer les risques liés au coronavirus pour près de 1,5 million de personnes tout en renforçant les capacités d’intervention des communautés et le système de santé local. L’initiative bénéficie du soutien du Service de la Commission européenne à la Protection Civile et Operations d’Aide Humanitaire Européennes (ECHO)

Les Services de santé Aga Khan (AKHS), le Centre hospitalier universitaire Aga Khan (AKUH) et l’École d’infirmières et de sages-femmes de l’Université Aga Khan (AKU-SONAM) ont organisé une série de sessions de formation sur la prévention et le contrôle des infections, la gestion clinique des patients, les stratégies de sensibilisation des communautés, la collecte d’échantillons et les analyses en laboratoire à l’intention de leur personnel, de leurs partenaires gouvernementaux et d’autres agences de l’AKDN. En parallèle, les AKHS ont mis sur pied cinq centres de prise en charge d’urgence pour les patients atteints de la COVID-19 et deux centres de dépistage gratuit afin de soutenir les efforts de contrôle de la maladie du gouvernement.

Toutes les agences impliquées mènent des campagnes de sensibilisation afin d’aider le plus de personnes possible à vivre avec la COVID-19, et notamment à faire face aux nombreux défis quotidiens et psychologiques que la situation entraîne. 

akah-pakistan-handwasing-station-r.jpg

Afin de garantir que les visiteurs et les membres du personnel lavent leurs mains régulièrement, l’Agence Aga Khan pour l’habitat a installé des stations de lavage des mains activables avec le pied dans les hôpitaux et centres de quarantaine publics de la région du Gilgit-Baltistan et de Chitral.
Copyright: 
AKAH

L’Agence Aga Khan pour l’habitat (AKAH) distribue des kits d’hygiène et des équipements de protection individuelle (EPI) dans les communautés reculées, mais s’efforce également d’améliorer l’infrastructure sanitaire actuelle. Elle a en outre contribué à assurer le retour à l’école des enfants en installant des stations de lavage des mains devant les écoles et à d’autres points stratégiques.

Organe représentant de l’AKDN à l’échelle locale, le Programme Aga Khan de soutien rural (AKRSP) jouit quant à lui d’une position idéale pour transmettre des messages importants aux différentes communautés ciblées et les encourager à adopter de meilleures pratiques d’hygiène. L’AKRSP reçoit ainsi les dernières informations concernant la situation sanitaire et les stratégies de prévention de la part des agences de santé de l’AKDN - conformément aux directives du Ministère national de la santé et de l’Organisation mondiale de la santé - et les diffuse auprès des populations locales. Le Programme a également organisé des sessions de formation auprès des organisations locales de soutien (LSO) des communautés du Gilgit-Baltistan et de Chitral afin qu’elles puissent à leur tour former les membres de leurs réseaux.

À ce jour, 355 patients se sont rendus dans les centres de dépistage gratuit, 84 ateliers de formation ont été organisés et les professionnels de 20 établissements de santé publics et de plus de 60 centres de santé Aga Khan ont reçu des équipements de protection individuelle afin de lutter efficacement et en toute sécurité contre la COVID-19.

Étant donné qu’une importante partie de ce travail est dédiée à l’instauration d’un changement durable dans les comportements, l’impact de l’initiative devrait perdurer bien après la fin de sa période de mise en œuvre. Les efforts déployés par les agences de l’AKDN sont déterminants dans la lutte contre la pandémie du gouvernement pakistanais.

akf-pakistan-covid-pak.jpg

Dans les régions montagneuses du nord du Pakistan, l’AKDN a mis sur pied cinq centres de prise en charge d’urgence pour les patients atteints de la COVID-19 et deux centres de dépistage gratuit avec l’aide de l’Union européenne.
Copyright: 
AKDN

Ce texte est une adaptation d’un article publié sur le site internet de la Fondation Aga Khan Royaume-Uni.