Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Au Portugal, K’Cidade, un programme de soutien à la communauté urbaine mis en place par la Fondation Aga Khan, rassemble des personnes de divers horizons et âges en les impliquant dans des activités qui visent à l’amélioration et au développement de la communauté.
    AKDN / Lucas Cuervo Moura
En faveur de l’équité
Assurer l’équité au travers du pluralisme et de l’implication dans la société

Dans la périphérie urbaine de Lisbonne, l’accroissement de populations composées d’immigrants et de minorités ethniques a entraîné un problème persistant de pauvreté et d’exclusion sociale. Dans le but d’améliorer la qualité de l’éducation et de l’apprentissage dans les écoles au sein de ces communautés marginalisées, le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) travaille avec des écoles publiques (en partenariat avec le Ministère de l’éducation) afin de former des enseignants et d’accroître l’implication des parents dans les écoles, mais aussi d’introduire de nouvelles approches d’enseignement répondant aux besoins de cette population de plus en plus diversifiée.

« Des recherches neuroscientifiques modernes ont démontré de manière frappante que bien avant l’âge de six ans, les enfants ont conscience des différents milieux culturels représentés dans leurs classes. C’est donc avant cet âge que le pluralisme doit être enseigné comme une valeur essentielle. »
Son Altesse l’Aga Khan, lors de la commémoration du 25e anniversaire du Programme Madrasa, à Mombasa, au Kenya, le 14 août 2007.