Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Des serres solaires adaptées aux climats froids similaires à celles que l’on trouve en Chine, construites en République kirghize.
    AKDN/Jean-Luc Ray
Améliorer l’environnement physique
Des serres en République kirghize

En République kirghize, moins de 3 % des terres montagneuses isolées de l’oblast de Naryn sont arables, et les terres adaptées à la culture de légumes sont encore plus rares. Par conséquent, pendant des générations, la population locale, qui compte 260 000 habitants, a eu un accès limité aux légumes frais pendant les mois d’hiver, particulièrement rudes et longs, et a souffert de carences en vitamines et de problèmes de santé.

Avec l’aide du Programme de soutien au développement des communautés des régions de montagne (MSDSP) de l’AKF, de petits agriculteurs ont construit des serres solaires adaptées aux climats froids similaires à celles que l’on trouve en Chine. Ces serres contribuent à l’amélioration de la diversité alimentaire et de la nutrition dans la région, car elles permettent de cultiver des légumes en hiver, même lorsque les températures atteignent -20 °C.

Les murs en pierre des serres absorbent et retiennent l’énergie solaire pour maintenir des températures intérieures supérieures au point de gel, sans chauffage supplémentaire. Grâce à ces installations, les enfants et leurs familles peuvent manger pour la première fois des concombres et des tomates produits localement tout au long de l’année.

« Chaque génération doit laisser à ses successeurs un environnement physique et social durable et amélioré », a déclaré Son Altesse l'Aga Khan à l’occasion du neuvième cycle d’attribution du Prix Aga Khan d’Architecture à New Delhi, en Inde, le 27 novembre 2004.