Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Dans le district de Chitral, la plupart des habitants n’ont pas accès aux soins dentaires de base. La clinique du Dr Ali Hussain Khan, ici au Centre médical Aga Khan de Booni, a mis en évidence la nécessité de créer une unité dentaire permanente dans la région.
    AKDN
Services de santé Aga Khan
Améliorer la santé bucco-dentaire dans le district de Chitral

L’accès aux services de santé reste un défi majeur dans certaines régions de montagne reculées du Pakistan, notamment dans le district de Chitral. Les habitants de cette zone doivent parfois rouler des heures durant pour se rendre dans les hôpitaux centraux et bénéficier de soins de base. Si les agences gouvernementales et non gouvernementales s’efforcent de mettre sur pied des infrastructures de soins et d’en améliorer la qualité, un domaine reste particulièrement problématique : la santé bucco-dentaire.

En effet, les problèmes dentaires et les maladies bucco-dentaires sont majoritaires dans le district de Chitral. La perte de dents limite les aliments que l’on peut consommer, ce qui a donc des répercussions sur l’état nutritionnel et la santé globale d’une personne. La douleur causée par une rage de dents affecte également la qualité de vie. Par ailleurs, les bactéries qui prolifèrent lors d’une infection des gencives peuvent se propager dans le système sanguin et aggraver ou provoquer d’autres pathologies, comme une inflammation, voire un trouble cardiaque.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pour qu’une population atteigne un niveau de santé bucco-dentaire optimal, le rapport dentiste-habitants devrait être de 1 pour 7 500. Malheureusement, dans le nord du district de Chitral, ce sont près de 200 000 personnes qui se partagent un seul dentiste. La plupart des habitants de cette région n’ont ainsi pas accès aux soins dentaires de base, et encore moins à des services de chirurgie implantaire ou aux prothèses dentaires.

Le Dr Ali Hussain Khan, fondateur et directeur de la Clinique dentaire Noor de Karachi, a récemment mis sur pied une unité dentaire mobile qui a suscité l’intérêt du Service de santé Aga Khan, Pakistan (AKHS,P). L’unité est équipée des dernières technologies d’imagerie buccale, d’un fauteuil dentaire et d’un autoclave pour la stérilisation du matériel. Elle peut être déplacée d’un village à l’autre et permet aux professionnels de la santé d’effectuer des évaluations et des interventions sur place selon les besoins de la population locale.

Le Dr Khan s’est porté volontaire pour faciliter l’accès aux services de santé bucco-dentaire dans le district de Chitral. C’est ainsi qu’en octobre 2021, lui et son équipe et les membres de l’équipe régionale de l’AKHS,P ont mis en place des cliniques dentaires mobiles dans le nord et le sud du district pour aider les personnes nécessitant des soins dentaires.

Malgré les températures négatives et les fortes chutes de neige dans certaines zones, l’équipe de la Clinique dentaire Noor a réalisé plus de 2 000 consultations. Sur place, les professionnels ont effectué plus de 1 500 interventions : endodonties chirurgicales, poses de prothèses fixes et de plombages, traitements parodontaux, détartrages et polissages, extractions chirurgicales et procédures d’urgence. Un technicien de laboratoire accompagnait l’équipe dans ses déplacements. Son rôle était de fournir des prothèses amovibles aux patients afin qu’ils puissent poursuivre leurs activités quotidiennes en attendant les prothèses définitives en provenance des laboratoires dentaires de Karachi.

akhs-pakistan_001.jpg

À l’École secondaire supérieure Aga Khan de Kuragh, le Dr Khan explique aux élèves qu’une bonne hygiène bucco-dentaire est un facteur important de l’état de santé général d’une personne.
Copyright: 
AKDN

« Dans le district de Chitral, la santé bucco-dentaire est complètement laissée de côté », explique le Dr Khan. « Il y a un manque de connaissances sur les maladies bucco-dentaires, et donc sur l’impact que cela peut avoir sur la santé et le bien-être d’une personne. Il reste encore beaucoup de travail à accomplir pour équiper les hôpitaux d’infrastructures dentaires appropriées et y faire venir des dentistes qualifiés... »

Dans le cadre du projet, des conférences sur les infections et l’hygiène bucco-dentaire ont été organisées dans chaque village, et des dentistes qualifiés ont été recrutés sur place. L’équipe s’est rendue dans plusieurs écoles pour effectuer des bilans de santé bucco-dentaire gratuits et sensibiliser les élèves et les enseignants.

Elle a également formé les visiteuses médicales et les infirmiers qui lui ont apporté leur aide pendant le projet afin de leur permettre de mieux répondre aux besoins de base en matière de santé bucco-dentaire et d’orienter leurs patients vers les dentistes du centre de santé régional de Mastuj et du Centre médical Aga Khan de Booni si nécessaire.

L’équipe espère que d’autres volontaires se manifesteront pour continuer cette initiative. Elle prévoit d’autres interventions dans des zones reculées du district et envisage la création d’une unité dentaire permanente.