Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Les membres du personnel de l’École Aga Khan de Mundra ont eu l’idée inédite de fabriquer une station de lavage des mains à l’aide de matériaux tels qu’un vieux réservoir à eau, des bidons d’eau de source et les restes de matériaux de construction.
    AKES
Services d’éducation Aga Khan
À l’École Aga Khan de Mundra, les membres du personnel utilisent les sciences pour améliorer l’environnement

Aujourd’hui, les déchets sont partout, émanant de toutes les sphères de la société et polluant notre monde dans ses moindres recoins. Ces déchets et la façon dont ils sont gérés peuvent faire de véritables ravages et causer des dégâts irréversibles sur notre planète. Dans son rapport de 2018 intitulé Déchets : quel gâchis 2.0 - Un état des lieux mondial de la gestion des déchets ménagers à l’horizon 2050, la Banque mondiale prévoit que sans des mesures urgentes, la production annuelle mondiale de déchets augmenterait de 70 % entre 2016 et 2050. Nous pouvons tous agir dès aujourd’hui pour réduire, réutiliser et recycler les déchets chez nous et dans nos communautés, mais également encourager nos voisins à prendre cette habitude. Bien qu’un monde sans déchets ne soit pas envisageable, nous pouvons mieux les gérer et moins en produire.

Conscient de l’importance de conserver notre environnement, le Service d’éducation Aga Khan, Inde (AKES,I) s’efforce de sensibiliser les élèves de toutes ses écoles à ce sujet. L’École Aga Khan de Mundra (AKSM) a ainsi créé un « éco-club » dans le cadre duquel les élèves plantent des arbres, organisent des campagnes de sensibilisation à l’environnement et mettent en scène des pièces de théâtre de rue afin d’attirer l’attention de leurs communautés sur l’importance de réduire l’utilisation de plastique. Les membres du club recyclent également divers produits en plastique afin de fabriquer des objets utiles et apportent chacun une plante à faire pousser à l’école à l’occasion de leur anniversaire.

akes-india-aga_khan_school_mundra-pp_2.jpg

Des élèves de maternelle et leurs enseignantes jouent dehors (photographie prise avant le début de la pandémie de COVID-19).
Copyright: 
AKDN

La pandémie de COVID-19 a entraîné une prise de conscience sans précédent quant à l’importance du lavage des mains. Dans ce nouveau contexte, et avec les concepts de réduction, de réutilisation et de recyclage des déchets en tête, des membres du personnel de l’AKSM ont eu une idée inédite : construire une station de lavage des mains à l’aide de matériaux tels qu’un vieux réservoir à eau, des bidons d’eau de source de 20 litres et les restes de matériaux de construction, dont des tiges de fer.

Pour ce faire, l’équipe a conservé l’utilité première du réservoir afin de contenir l’eau de la station, puis a fabriqué de petits lavabos en coupant le fond des bidons pour former les vasques et en raccordant le goulot à des tuyaux pour former l’évacuation. L’unité de collecte des eaux usées a été fabriquée à l’aide d’un vieux tuyau en PVC qui avait été laissé dans les locaux lors de précédents travaux. Les membres de l’équipe ont ensuite ajouté des robinets à plusieurs endroits stratégiques du réservoir afin que les utilisateurs puissent rester à bonne distance les uns des autres. Lorsque l’école rouvrira ses portes, la station sera placée à l’entrée pour que les visiteurs, les élèves et tous les membres du personnel puissent se laver les mains à leur arrivée dans l’enceinte de l’établissement.

Akbar Khoja, un employé qui a joué un rôle déterminant dans la fabrication de la station, a déclaré : « De nombreuses idées m’ont traversé l’esprit lorsque je travaillais sur ce projet. Je suis heureux que nous ayons réussi à fabriquer cette station de lavage des mains et je compte reprendre cette idée pour créer bien d’autres objets réutilisables à l’avenir. »

Dans un contexte de pandémie, alors que les notions de sécurité et de rentabilité sont sur toutes les lèvres, l’éco-club et la station de lavage des mains illustrent parfaitement la culture qu’encouragent toutes les Écoles Aga Khan et mettent en lumière des qualités telles que la créativité et la conscience environnementale. Ces activités reflètent également l’engagement du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) à utiliser la science et la recherche pour améliorer la qualité de vie des populations d’aujourd’hui et de demain.

akes-india-aga_khan_school_mundra_2.jpg

Ouverte en 1905, l’AKSM est une école mixte accueillant les élèves de la petite section à la terminale.
Copyright: 
AKES