Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Le service pédiatrique de l’Hôpital de Bâmiyân comprend une unité d'alimentation thérapeutique, une unité de soins intensifs néonatals et un programme de vaccination et de stratégie DOTS pour le traitement efficace de la tuberculose.
    AKDN / Kiana Hayeri
Services de santé Aga Khan
Un nouvel hôpital pour Bâmiyân

Dans les montagnes d'Afghanistan, l'accès aux soins de santé peut représenter un véritable défi, en particulier pour les femmes et les enfants. Jusqu'à récemment, de nombreuses régions ne disposaient que d'un médecin pour 50 000 personnes. De plus, les programmes de formation en maïeutique étaient inexistants jusqu'au début des années 2000, et plus de 90 % des pharmacies privées n'avaient même pas cinq médicaments essentiels en stock. Ces conditions affectent de manière disproportionnée les zones rurales reculées, où les établissements de santé sont souvent inadaptés ou simplement inexistants.

Dans ce contexte, les arguments en faveur d'une modernisation de l'hôpital provincial de Bâmiyân étaient donc clairs. Lorsque les Services de santé Aga Khan (AKHS) ont entrepris d'exploiter cet hôpital en 2004, le personnel médical de l'ancien établissement peinait à répondre aux besoins en matière de santé de la communauté.

Dans le cadre d'un partenariat public-privé avec le gouvernement afghan, les AKHS ont ainsi entrepris la modernisation de l'hôpital afin de mettre en place un ensemble de services hospitaliers essentiels pour l'Afghanistan. L'ancien hôpital a ainsi été modernisé et agrandi. De nouveaux équipements ont été installés et un stock de médicaments a été constitué. Des programmes de formation ont ensuite été mis en place pour le personnel. Les compétences du personnel et les services de l'hôpital ont fortement été améliorés grâce, notamment, à la mise à niveau de la formation et de l'équipement sous l'égide des AKHS.

Malgré ces améliorations, l'agrandissement du bâtiment existant était limité. Sur un peu plus d'une décennie, le nombre d'admissions est passé de 1 900 en 2004 à plus de 11 000 en 2016. Le nombre de consultations est passé de 43 000 à 175 000 ; le nombre de naissances de 100 à plus de 3 000 et le nombre d'opérations majeures de 150 à plus de 600.

En réponse au besoin évident d'une installation spécialement construite, le gouvernement de la province de Bâmiyân a mis à disposition un terrain de 2,6 hectares en périphérie de la ville. Les travaux de construction ont commencé en 2013, conduits par l’Agence Aga Khan pour l’habitat (AKAH), spécialisée dans les constructions écologiques et parasismiques. Sur les 22,8 millions de dollars qu'a coûté la construction du nouvel hôpital, 17 millions ont été apportés par le gouvernement canadien.

En octobre 2016, les services de l'hôpital ont été transférés dans les nouveaux locaux. Le nouvel établissement ultramoderne de 141 lits dispose d'une structure sécuritaire, parasismique et écoénergétique. Plus de la moitié de l'énergie consommée par le nouvel hôpital provient de panneaux solaires situés sur une colline derrière l'établissement, sur un terrain donné par le gouvernement de Bâmiyân. Pour plus d'informations, nous vous invitons à visionner la vidéo « A new hospital for Bamyan » (Un nouvel hôpital pour Bâmiyân) :

a_new_hospital_for_bamyan

Récemment sur AKDN

Sur le terrain