Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Des enseignants d’écoles publiques participent à un atelier d’amélioration de l’éducation à l’UCA.
    UCA
Université d’Asie centrale
S’adapter à l’enseignement à distance durant la pandémie de COVID-19

Lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé, de nombreuses écoles ont fermé leurs portes et l’enseignement à distance s’est imposé comme une nécessité. Le Programme d’amélioration de l’éducation (EIP) de l’Université d’Asie centrale (UCA) a donc rapidement dû s’adapter à cette nouvelle situation. En très peu de temps, les enseignants ont été contraints de passer des manuels scolaires aux plateformes en ligne et aux réseaux sociaux afin d’assurer la continuité pédagogique de leurs élèves. Ils se sont ainsi vus dans l’obligation de trouver, d’adapter et de développer des ressources pédagogiques en vue de les utiliser dans ces environnements en ligne et hors ligne. Pour répondre à ces besoins, l’EIP a préparé des ressources qui ont par la suite été directement envoyées aux enseignants de 60 écoles publiques que l’Université d’Asie centrale soutient au Tadjikistan, en République kirghize et au Kazakhstan.

Sur demande de plusieurs enseignants, les responsables de l’EIP ont également créé un programme en ligne de perfectionnement professionnel (OPDP) au mois d’août pour les membres d’écoles partenaires et non partenaires de l’UCA de République kirghize et du Kazakhstan. L’objectif de ce programme était de mettre en lumière les meilleures pratiques d’enseignement en ligne et de renforcer les connaissances et compétences des participants en matière d’utilisation de plateformes en ligne et de technologies de l’éducation. Ces derniers ont notamment appris à concevoir des cours adaptés à l’enseignement en ligne et à trouver des moyens d’encourager et d’évaluer la pensée créative de leurs élèves.

Les modules du programme ont été élaborés pour développer l’autonomie, l’ingéniosité et l’originalité des enseignants, qui ont été encouragés à poser des questions ouvertes, à apprendre ensemble et à mettre en œuvre des exercices de simulation pour s’évaluer les uns les autres. Ils ont également conçu des programmes et créé de nouvelles ressources pour soutenir l’enseignement et l’apprentissage en ligne. Ce sont les formateurs de l’EIP qui ont dirigé l’OPDP, avec l’aide de membres du corps enseignant et de professeurs de ses institutions partenaires. Les cours ont été proposés en anglais, russe, kazakh et kirghize.

« Cette formation m’a beaucoup apporté, et grâce aux connaissances que j’ai acquises, je suis désormais bien plus confiante et capable de créer et de mener à bien des cours en ligne intéressants pour mes élèves », explique Farida Tanieva, enseignante d’anglais au Kazakhstan.

« Je souhaite remercier l’EIP d'avoir prêté main-forte aux enseignants en cette période frappée d’incertitude. Nous avons beaucoup appris sur la façon d’utiliser les outils d’enseignement en ligne », déclare de son côté Elena Debelaya, directrice d’école et enseignante d’anglais en République kirghize.

L’un des principaux problèmes exprimés par les enseignants était le manque de ressources pédagogiques pour soutenir le développement des élèves face aux exigences du 21e siècle, mais également pour pouvoir évaluer correctement leur travail. De ce fait, des membres du corps enseignant et des professeurs des établissements partenaires de l’EIP, et les formateurs du Programme eux-mêmes ont uni leurs forces afin d’élaborer ensemble des ressources pédagogiques et d’évaluation pour permettre aux enseignants de faciliter la mise en place d’un apprentissage par pédagogie de projet et de mener des expériences en utilisant des matériaux courants et bon marché. En outre, des guides d’évaluation des projets et des pré et post-tests faciliteront l’évaluation de l’apprentissage et l’impact de ces initiatives sur les résultats des élèves.

Au terme de l’OPDP, les enseignants ont partagé leur propre travail et celui de leurs élèves sur les réseaux sociaux. Des réunions d’enseignants en ligne sont désormais organisées selon des groupes basés sur des domaines d’intérêt variés afin de développer cette nouvelle communauté d’apprentissage professionnel en ligne.

Cet article est à l’origine paru sur le site internet de l’UCA.

Récemment sur AKDN

Sur le terrain