Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Dans l’objectif de développer des pratiques de gestion des terres durables, l’Université d’Asie centrale a mis en place des parcelles de recherche sur les haricots dans le district de Yakawlang, dans la région de Bâmiyân, en Afghanistan.
    AKDN / Aziz Ali Khan
Institut de recherche sur les communautés des régions de montagne de l’Université d’Asie centrale
Renforcer les capacités des ressources humaines en matière de gestion des ressources naturelles en Afghanistan et au Tadjikistan

Dans le cadre de son objectif global d’identifier les principaux manques de connaissances dans la région et de renforcer les capacités des ressources humaines pour y remédier, l’Institut de recherche sur les communautés des régions de montagne (MSRI) de l’Université d’Asie centrale (UCA) a mis en place un programme modulaire de certificat en gestion des ressources naturelles (CGRN). Vingt-cinq universitaires et professionnels du développement afghans et tadjiks des Universités du Badakhchan et de Bâmiyân (Afghanistan), de l’Université d’État de Khorog (Tadjikistan) et de diverses institutions du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) des deux pays ont participé au programme.

Le CGRN est un diplôme d’études supérieures qui se compose de 30 crédits ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits). La formation intensive de trois semaines de ce programme s’est déroulée du 14 juillet au 4 août 2019 dans les locaux de l’UCA à Bichkek (République kirghize). Les participants ont abordé diverses notions : durabilité, gestion des terres, agriculture intégrée, systèmes alimentaires, moyens de subsistance en milieu rural montagneux, catastrophes naturelles, réduction des risques de catastrophe et adaptation au changement climatique.

Dans le cadre du programme de CGRN, l’Université du Badakhchan, l’Université de Bâmiyân et l’Université d’État de Khorog ont de leur côté organisé des ateliers de formation à la gestion des ressources naturelles (GRN) de quatre à cinq jours pour plus de 120 de leurs professeurs et étudiants sur leurs campus respectifs en novembre et décembre 2019. Les trois universités mettent actuellement en œuvre des formations complémentaires basées sur des ressources pédagogiques fournies par le MSRI. En moyenne, 43 % des participants étaient des femmes.

Cette formation de CGRN s’inscrit dans le cadre des objectifs de l’Institut de recherche sur les communautés des régions de montagne de l’Université d’Asie centrale. Au travers de son projet « Vers l’innovation : renforcer la capacité en matière de mathématiques, de sciences et d’élaboration de politiques économiques en Afghanistan et en Asie centrale », qui bénéficie du soutien du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) et de la Fondation Aga Khan Canada (AKFC), le MSRI renforce les capacités en sciences et en enseignement dans la région. En outre, il encourage la recherche environnementale pluridisciplinaire avec ses partenaires, dont l’Université d’État de Khorog et les Universités de Bâmiyân et du Badakhchan. À cet effet, il leur fournit un soutien technique pour la mise en œuvre de recherches appliquées et l’élaboration d’un programme de certificat en gestion des ressources naturelles.

À ce jour, le MSRI a apporté son soutien à 11 projets de recherche menés par des enseignants de ses universités partenaires portant sur divers thèmes en lien avec le développement durable en montagne. Ayant pour but d’identifier les principaux manques de connaissances dans la région, le MSRI encourage la recherche sur les systèmes alimentaires, l’agronomie, l’approvisionnement en eau et l’assainissement, la surveillance et la conservation de l’environnement et la mise en place d’un tourisme durable pour aider les populations des régions rurales à augmenter leurs revenus. 

 

Récemment sur AKDN

Sur le terrain