Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • En identifiant des fournisseurs et en réquisitionnant des entreprises de couture locales, l’AKAH et ses partenaires ont été en mesure de fournir des EPI aux professionnels de la santé en seulement quelques jours.
    AKAH
Agence Aga Khan pour l’habitat
Protéger les professionnels de la santé qui œuvrent en première ligne au Tadjikistan

Comment des partenariats entre secteurs public et privé et société civile permettent de faire face à la pandémie

Avec l’émergence de cas de COVID-19 dans le pays, les communautés du Tadjikistan s’unissent au gouvernement, au secteur privé, à la communauté internationale et aux agences du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) afin de trouver des solutions novatrices pour protéger les professionnels de la santé et renforcer le système de santé face à cette pandémie.

Par exemple, dans la région autonome du Haut-Badakhchan (GBAO), le gouverneur Yodgor Fayzov, le Ministère de la santé et de la protection sociale et le Comité des situations d’urgence et de la défense civile ont décelé un besoin urgent d’équipements de protection individuelle pour les professionnels de la santé.

Avec l’aide de l’Agence Aga Khan pour l’habitat, Tadjikistan (AKAH Tadjikistan) et des Services de santé Aga Khan (AKHS), le bureau du gouverneur a rapidement mis sur pied une commission composée d’acteurs du secteur privé actifs dans la région afin de trouver des fournisseurs de matière première et de réquisitionner des entreprises de couture et des couturières locales pour la production d’équipements de protection de qualité. Grâce au soutien de partenaires stratégiques de la communauté internationale tels que le gouvernement suisse et l’Union européenne, un premier lot d’équipements de protection individuelle a été remis aux professionnels de la santé de toute la région seulement quelques jours après la formation de la commission.

Kabirova Majida, directrice du centre de production Mehri Modar basé à Darvoz, a travaillé sans relâche avec son équipe afin de répondre à une partie de la demande. « Nous sommes fiers d’avoir été appelés à donner le meilleur de nous-mêmes pour aider le gouvernement et les agences internationales à endiguer la propagation du coronavirus au Tadjikistan. En produisant ces EPI, nous contribuons à protéger nos médecins et personnels soignants face au virus. »

Le gouverneur Yodgor Fayzov s’est félicité du travail accompli par toutes les parties prenantes : « Nos médecins ont été ravis de voir la rapidité avec laquelle l’AKAH s’est mobilisée pour répondre à cette demande et les efforts mis en œuvre pour assurer la qualité des EPI produits. Nous pensons que cette contribution va réellement aider nos systèmes de santé à endiguer la propagation de la COVID-19 et à minimiser son impact sur la population. »

Fort de cette collaboration, le bureau du gouverneur a également travaillé avec des groupes régionaux de la société civile dans la capitale du GBAO, Khorog, afin de soutenir les initiatives d’assainissement et de sensibilisation mises en œuvre dans chaque quartier par le Service épidémiologique d’État avec l’aide des Services de santé Aga Khan et du Programme de soutien au développement des communautés des régions de montagne (MSDSP). Le bureau du gouverneur collabore également avec l’AKAH afin de mettre en place des hôpitaux de campagne qui permettront de trier les patients du Centre médical Aga Khan de Khorog.