Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Farrukhsho Fraidonov, coordinateur du Programme d'amélioration de l'éducation, lors d'une session de formation pour enseignants sur le campus de l'UCA à Naryn.
    UCA
Université d’Asie centrale
Programme d'amélioration de l'éducation

Le Programme d'amélioration de l'éducation est la dernière initiative de l'Université dAsie centrale (UCA). Au total, 20 écoles secondaires publiques (équivalences de la cinquième à la première) y participent dans chacun des trois États fondateurs de l'Université, le Tadjikistan, la République kirghize et le Kazakhstan. L'objectif est d'améliorer les résultats scolaires des élèves et d'accroître leurs possibilités d'intégrer des universités de renom à l'échelle nationale, régionale et internationale, les aidant ainsi à se préparer pour le marché du travail et à devenir des citoyens responsables. Actif dans le cadre de travail des Ministères de l'éducation, des responsables de l'éducation à l'échelle des districts et du personnel scolaire, le programme est axé sur les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques (STEM), les technologies de l'information et des communications (TIC) et l'anglais. Son but est de développer des compétences telles que la pensée critique, la créativité, la collaboration et la communication, qui sont nécessaires afin de pouvoir pleinement participer à la vie économique, sociale et culturelle au 21e siècle.

Komilbek Mamadnazarbekov, un formateur d'enseignants en physique originaire du Tadjikistan, a participé à la première phase du programme. « J'ai une longue expérience d'enseignement de la physique auprès d'enfants et d'enseignants, mais grâce à ce perfectionnement professionnel, j'ai acquis de nombreuses nouvelles idées et méthodes d'enseignement novatrices », a-t-il déclaré. « L'une des nombreuses choses qui m'ont impressionné est l'enseignement de la physique dans la vie réelle en ayant recours à des ressources accessibles qui rendent les enseignants plus indépendants de ressources externes. J'ai également appris comment préparer les enfants à affronter les problèmes de la vie réelle dans leur avenir. »

Facilitant le perfectionnement professionnel des formateurs d'enseignants, des enseignants du secondaire et des directeurs d'écoles pour assurer la mise en œuvre efficace des résultats du programme, le Programme d'amélioration de l'éducation met en place les meilleures pratiques et innovations qui peuvent être adaptées à plus grande échelle. Certaines écoles sont désignées comme « écoles ressources » et servent de centres dont l'expérience sera partagée de manière plus large avec d'autres écoles, entraînant ainsi une réaction en chaîne importante qui, au fil du temps, devrait avoir un impact bien plus large sur l'enseignement scolaire. En parallèle, le programme a pour but de fournir un modèle pouvant être reproduit à l'échelle nationale et régionale par l'intermédiaire de recherches, de suivis et d'évaluations. Ce faisant, il contribue à améliorer la qualité de l'éducation en Asie centrale et favorise le développement social et économique de la région.

En décembre 2018, sur le campus de l'UCA à Naryn, 64 enseignants en anglais, mathématiques, physique et chimie venant du Tadjikistan, de la République kirghize et du Kazakhstan ont pris part à la première phase du programme de perfectionnement professionnel. La formation a été dispensée par des membres du corps enseignant de l'École des arts et des sciences de l'UCA et l'équipe du projet.

Maksim Ghuvasov, un enseignant de chimie à l'école Lomonosov no 5 de Taldykourgan, au Kazakhstan, a pris part à cette formation. Il a déclaré : « Le programme de perfectionnement professionnel était très intéressant et pertinent. Nous avons appris l'enseignement basé sur les compétences et l'apprentissage basé sur les problèmes et nous avons pratiqué leur application au cours de sessions spécifiques à une matière. J'ai vraiment compris comment la façon de faire des expériences à l'aide d'exemples concrets peut rendre l'apprentissage plus intéressant et pertinent. Nos sessions ont été très productives, principalement pratiques, mais incluaient également de la théorie. »

Après la première phase, l'équipe du projet continuera de travailler auprès des enseignants pendant que ces derniers mettent en œuvre les nouvelles compétences qu'ils ont acquises.

[En savoir plus sur l'Université d’Asie centrale]

Récemment sur AKDN

Sur le terrain