Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Parmi ses recommandations pour préserver le bien-être psychosocial des parents et des enfants durant la pandémie, l’AKF insiste sur l’importance de conserver des routines dans la vie de famille, et notamment de prendre ses repas ensemble.
    AKDN / Jean-Luc Ray
Fondation Aga Khan
Préserver la santé mentale et le bien-être psychosocial durant la pandémie de COVID-19

« Qu’est-ce qui vous préoccupe le plus en ce moment ? »

La pandémie de COVID-19 a radicalement transformé le quotidien de milliards de personnes à travers le monde, qui ont vu leur lieu de travail, l’école de leurs enfants et leur établissement de santé local se regrouper en un seul endroit : leur maison. Du bouleversement des routines au sentiment d’isolement, les changements qu’entraîne cette crise ne sont pas sans répercussions. Les sentiments de peur, d’inquiétude, d’anxiété et de stress sont exacerbés dans notre lutte constante à trouver un équilibre entre la nécessité de nous occuper de membres de notre famille, notamment des personnes âgées, le télétravail ou la perte de notre emploi et l’aide à l’apprentissage et au développement des enfants à domicile. Cette situation se révèle encore plus difficile pour les personnes qui doivent également faire face à la maladie, voire à la mort de leurs proches.

À la Fondation Aga Khan (AKF), nous travaillons dans certaines des régions les plus reculées et difficiles d’accès d’Afrique et d’Asie depuis plus de 50 ans. Dans ces contextes fragiles, il était essentiel que nous donnions la priorité au bien-être des populations et que nous mettions en place un accompagnement psychosocial dans notre cadre d’intervention face à la pandémie de COVID-19. Mais nous devions avant tout écouter et comprendre les besoins de notre personnel et des communautés auprès desquelles nous travaillons à travers le monde. Nous avons ainsi mené une enquête préliminaire et avons recueilli de nombreux témoignages :

« Certains parents s’aperçoivent qu’il est impossible de faire deux choses à la fois. »

« Il est difficile de prendre soin de soi lorsque l’on doit déjà s’occuper de quelqu’un. »

« Comment les enfants peuvent-ils se concentrer sur leurs devoirs et leur apprentissage s’ils sont inquiets et démoralisés ? »

Pour répondre à ces besoins, le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) favorise la préservation du bien-être psychosocial dans sa stratégie de lutte contre le COVID-19. L’AKF et d’autres agences de l’AKDN ont ainsi mis au point des plateformes et des ressources afin d’assurer le bien-être psychosocial des familles, des agents de santé en première ligne, des enseignants et des membres d’organisations de la société civile auprès de qui elles travaillent, mais aussi de leur propre personnel. Entre conseils sur le bien-être psychosocial, exercices de relaxation faciles à suivre et accompagnement individuel pour les membres du personnel et les communautés, ces ressources abordent de nombreux sujets.

Recommandations

Le document « Guidance on Psychosocial Wellbeing and Support during COVID-19 » (Conseils pour la préservation de son bien-être psychosocial durant la pandémie de COVID-19) est adapté aux personnes seules, aux familles et aux professionnels. Les personnes intéressées y trouveront des ressources en ligne et hors ligne, des propositions d’exercices et d’activités et des recommandations d’initiatives pour soutenir les programmes mis en place dans les pays en développement. Ce guide a déjà été traduit en plusieurs langues et est partagé dans plusieurs pays au travers de webinaires et de divers réseaux sociaux. L’AKF envisage également la mise en place de spots télévisés et radiophoniques et de services d’assistance téléphonique afin d’atteindre les communautés les plus vulnérables. En effet, en passant par différents canaux, la Fondation ne cherche pas seulement à apporter une aide aux membres de son personnel, mais aussi à certaines des communautés les plus vulnérables du monde.

Télécharger le document en anglais

Télécharger le document en russe

Vidéos

Cette série de courtes vidéos s’appuie sur le document de recommandations précédemment cité et fournit des conseils pour la préservation du bien-être psychosocial des adultes et des enfants durant la pandémie. Les vidéos ont été créées avec l’aide des membres de l’Initiative d’apprentissage mixte de la Fondation Aga Khan, qui produit des ressources d’apprentissage vidéo mixtes, gratuites et disponibles dans le monde entier.

Elles sont disponibles en anglais et dans plusieurs langues et dialectes locaux parlés en Asie centrale, une région où la Fondation Aga Khan met de nombreuses initiatives en œuvre. Afin d’apporter une aide à son personnel et aux communautés de cette région, en particulier dans les zones de montagne les plus reculées, l’AKF a également réalisé ces vidéos en russe, tadjik, shughni, wakhi et rushan. Cette volonté d’adapter son contenu à la situation géographique des communautés est une caractéristique de l’Initiative d’apprentissage mixte, qui élabore des ressources d’apprentissage accessibles et interactives adaptées aux besoins de ses publics cibles. Nous souhaitons remercier les volontaires qui ont généreusement pris part à la localisation de ces vidéos afin que nous puissions les adapter pleinement pour nos équipes au Tadjikistan et en Russie.

Regarder les vidéos en anglais

Regarder les vidéos en tadjik

Regarder les vidéos en russe

Regarder les vidéos en shughni

Regarder les vidéos en rushan

Récemment sur AKDN

Sur le terrain