Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Des étudiants de l’EMEP sur le campus de l’UCA à Naryn (République kirghize).
    UCA
Université d'Asie centrale
L’UCA et le Ministère des finances d’Afghanistan partenaires dans le renforcement des capacités des fonctionnaires afghans

Depuis 2013, l’Université d’Asie centrale (UCA) et le Ministère des finances de la République islamique d’Afghanistan collaborent afin de renforcer les capacités des fonctionnaires afghans. Le Ministère des finances joue un rôle essentiel dans le développement global de la politique économique et fiscale du pays et supervise notamment la mise en place du très important budget de développement. De ce fait, il est primordial que les fonctionnaires qui y travaillent soient compétents.

En 2017, l’Institut de politique publique et d’administration (IPPA) de l’UCA s’est ainsi associé au Ministère afin de proposer une formation de master en politique économique (EMEP) à des cadres intermédiaires prometteurs. Cette initiative est financée par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) du Canada, la Fondation Aga Khan Canada (AKFC) et le Ministère des finances afghan.

À ce jour, plus de 50 personnes ont suivi ce programme, dont un tiers de femmes. Le concours d’entrée est administré par un jury qui se compose de hauts fonctionnaires du Ministère ainsi que de représentants de l’UCA et de la Fondation Aga Khan (Afghanistan). Le programme a également été proposé en République kirghize, réparti en trois sessions intensives d’un mois chacune, deux à Bichkek, et une sur le campus de l’UCA à Naryn. Outre la possibilité de suivre des cours à distance, les étudiants doivent rédiger un document politique, puis le défendre devant un jury composé de hauts fonctionnaires du Ministère dans le cadre de leur projet de fin d’études.

« Mon passage à l’Université d’Asie centrale m’a aidé à développer mes compétences, que je continue d’améliorer jour après jour », a déclaré Ehssanullah Hilali, diplômé de l’EMEP de 2019 et responsable de la planification et des systèmes de trésorerie au Trésor du Ministère des finances. « J’ai appris beaucoup de nouvelles choses en très peu de temps, et l’EMEP m’a fourni des outils me permettant de mieux réussir. »

Plusieurs diplômés du programme ont obtenu des promotions au retour de leur formation. Une nouvelle cérémonie où 32 fonctionnaires afghans recevront un diplôme sera organisée en mars 2020.

L’EMEP se compose de 11 modules et permet aux étudiants d’acquérir d’importantes connaissances théoriques et d’apprendre à maîtriser les outils de gestion économique et d’élaboration de politiques nécessaires pour faire face aux problèmes spécifiques au pays. Son programme s’appuie sur les résultats de recherche de 10 documents de travail afin de proposer aux étudiants une analyse approfondie et pertinente des questions abordées lors de la formation.

« Nous nous sommes inspirés des pays voisins de l’Afghanistan pour aborder les questions liées à l’environnement politique de la croissance économique dans le pays. Cela nous a encouragés à imaginer des approches différentes », a ajouté Saeda Najafizade, conseillère au département politique du Ministère des finances. « En plus de nous aider à renforcer nos connaissances théoriques et conceptuelles, l’EMEP est un programme qui met en avant l’égalité entre les sexes. Ma promotion se constituait à 40 % de femmes, ce qui est remarquable en Afghanistan. »

Ce master en politique économique pour cadres s’appuie sur un précédent programme de certification en politique économique de l’IPPA, auquel participèrent 26 fonctionnaires du Ministère des finances afghan en 2014 et 2015.

L’IPPA est une entité de l’École supérieure de développement de l’Université d’Asie centrale, qui a été fondée en 2011 afin de renforcer les politiques publiques de la région et de les orienter davantage vers des enjeux économiques et sociaux. Elle produit une série de documents de travail, a publié une revue monographique soumise à un comité de lecture comptant 55 articles à ce jour et se spécialise dans la production de connaissances pertinentes à l’échelle régionale. Les travaux de recherche de l’IPPA peuvent être téléchargés depuis le site internet de l’UCA : https://ucentralasia.org/Research/IPPA_Publications/EN.

 

uca-afghanistan-image2.jpeg

Après l’obtention de leurs diplômes en 2019, des étudiantes de l’EMEP ont été invitées à rencontrer Rula Ghani (au centre), la Première dame d’Afghanistan, dans son bureau. Les diplômées étaient accompagnées de Mme Naheed Sarabi (troisième en partant de la gauche), Ministre adjointe des finances (département politique), et de Mme Nurjehan Mawani (quatrième en partant de la gauche), ancienne représentante diplomatique du Réseau Aga Khan de développement en Afghanistan. Elles ont évoqué l’importance de l’inclusion des femmes dans le développement économique du pays et du rôle des partenariats public-privé dans le développement national global.
Copyright: 
UCA

 

Récemment sur AKDN

Sur le terrain