Vous êtes ici

Vous êtes ici

Centre de ressources en télésanté de l'AKDN
L'application de santé mobile Nighedaasht

Le Pakistan est le troisième pays avec les plus hauts taux de mortalité maternelle, fœtale et infantile au monde. Des insuffisances aux niveaux des prestations de services et des politiques en matière de santé ont engendré une détérioration des résultats en santé maternelle, néonatale et infantile (SMNI), et ce principalement dans les zones rurales et reculées.

En 2018, le Centre de ressources en télésanté du Réseau Aga Khan de développement (AKDN dHRC) et le Service de santé Aga Khan, Pakistan (AKHS,P) ont développé et déployé l'application de santé mobile Nighedaasht afin d'améliorer les résultats de la SMNI dans les zones rurales et reculées du Gilgit-Baltistan et de Chitral, au Pakistan. L'application est utilisée par les sages-femmes communautaires au cours de visites effectuées au sein des communautés, et par les médecins dans les établissements de santé. Son but est d'améliorer la qualité, la couverture et l'accessibilité des services de SMNI en numérisant les soins prénatals, le processus d'accouchement et les soins postnatals, en renforçant le système de référence entre les sages-femmes communautaires et les gynécologues, et en renforçant les capacités des sages-femmes communautaires par l'intermédiaire de vidéos de formation.

En outre, le modèle de franchise sociale sur lequel repose l’application permet aux sages-femmes communautaires de bénéficier de revenus supplémentaires en prenant part aux accouchements et en vendant des produits pour la planification familiale et les soins prénatals, postnatals et généraux. Malika Zohra, une sage-femme communautaire de Gilgit, a ainsi vu ses revenus augmenter de 12 000 roupies pakistanaises, ce qui lui permet de répondre aux besoins financiers croissants de sa famille.

De janvier à avril 2019, Nighedaasht a permis d'aider 1 224 mères, soutenu des sages-femmes communautaires dans le cadre de 566 accouchements et facilité 138 orientations vers des spécialistes. Actuellement, 49 sages-femmes et huit médecins utilisent l'application.

Nighedaasht a reçu le premier prix dans la catégorie « santé maternelle et néonatale » lors des Prix Commonwealth Digital Health (CDHA) de 2018. Les CDHA 2018 ont été conjointement organisés par le Commonwealth Centre for Digital Health et le British Medical Journal à Colombo, au Sri Lanka, les 11 et 12 octobre 2018. Chaque année, les CDHA récompensent les meilleures innovations en matière de télésanté dans les 53 pays du Commonwealth. Cette initiative permet d’élever les normes de santé et de bien-être.

Nighedaasht permet d'assurer aux femmes enceintes et aux nouvelles mères les soins dont elles ont besoin pendant la grossesse, l'accouchement et après la naissance dans le but de réduire les taux de mortalité et de morbidité maternelles et néonatales. L'application a été développée dans le cadre du projet AQCESS, financé par la Fondation Aga Khan Canada et les Affaires mondiales Canada. Les fonctionnalités de l'application seront bientôt étendues en y incluant la planification familiale et le suivi de la croissance des enfants, des maladies, des traitements et des vaccinations.

[Plus d'informations sur le Centre de ressources en télésanté de l'AKDN]