Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Après une collaboration fructueuse avec l’AKU-ISMC, CyArk et l’ICOMOS, Google Arts & Culture (Londres) vient de lancer le nouveau site internet Patrimoine en péril.
    AKU-ISMC
Institut pour l’étude des civilisations musulmanes
L’AKU-ISMC s’associe à Google en faveur de la sauvegarde du patrimoine

Après une collaboration fructueuse avec l’AKU-ISMC, CyArk et l’ICOMOS, Google Arts & Culture (Londres) vient de lancer le nouveau site internet Patrimoine en péril : Comment les populations du monde entier protègent leurs sites culturels contre le changement climatique.

Google Arts & Culture a travaillé en étroite collaboration avec ses partenaires afin de recueillir et de partager des témoignages du monde entier sur le patrimoine en péril, avec l’objectif de préserver et de faire connaître des monuments culturels et des sites patrimoniaux uniques au monde.

Ce projet fascinant permet aux internautes de découvrir plus de 50 expositions en ligne. Ces expositions sont constituées de maquettes 3D, de visites virtuelles réalisées à partir de Google Street View et de témoignages de communautés et de professionnels locaux concernant les statues emblématiques de Rapa Nui (île de Pâques), la grande mosquée de Bagerhat, au Bangladesh, la métropole de briques crues de Chan Chan, au Pérou, le château d’Édimbourg, en Écosse, et la cité portuaire de Kilwa Kisiwani, en Tanzanie, tous des sites patrimoniaux touchés par la crise climatique.

Le Professeur Stéphane Pradines de l’Institut pour l’étude des civilisations musulmanes de l’Université Aga Khan (AKU-ISMC) a grandement contribué à ce projet, notamment pour le volet concernant Kilwa Kisiwani et la côte swahilie, en Tanzanie. Ses projets Premiers ports africains et commerce maritime internationalComment Kilwa Kisiwani crée une conservation durable et Qui sont les Swahilis ? sont disponibles sur ce nouveau site internet.

aku-714r.jpg


Tanzanian trainees, Naiema and Kelvin, during ISMC-AKU field school at Kua, Juani island, Mafia, Tanzania as part of the project entitled: Early African Ports and International Maritime Trade.
Copyright: 
AKDN / Stephane Pradines