Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Après avoir suivi une formation en couture dans le cadre du programme Yuva Junction en 2019, Karishma produit désormais 70 à 80 masques par jour.
    AKRSP(I) Bihar / Sunil Pandey
Fondation Aga Khan
L’AKF aide les jeunes à développer leurs compétences afin de soutenir les communautés rurales face à la pandémie de COVID-19

En décembre 2019, Karishma, une jeune femme de 20 ans, a terminé une formation en couture dans le cadre du programme Yuva Junction, où elle a appris à confectionner des vêtements pour femmes. Aujourd’hui, elle coud des masques pour les familles vulnérables de sa communauté rurale du nord du Bihar, en Inde, et contribue activement aux efforts déployés par le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) pour faire face à la pandémie de COVID-19 dans cette zone.

Aider les jeunes des régions rurales de l’Inde à développer leurs compétences

Yuva Junction est un programme de renforcement des compétences et de développement de l’entrepreneuriat qui aide les jeunes des régions rurales de l’Inde à trouver un travail valorisant au cœur d’une économie en pleine mutation. Géré par le Programme Aga Khan de soutien rural (Inde), ou AKRSP(I), ce programme bénéficie de l’appui de Microsoft, Nokia, Quest Alliance, de la Fondation Axis Bank et du gouvernement du Gujarat. L’année dernière, l’Initiative Solutions for Youth Employment (Solutions pour l’emploi des jeunes) du Groupe de la Banque mondiale a reconnu les programmes de formation novateurs de Yuva Junction comme solution prometteuse pour l’emploi des jeunes.

akf-india-02r.jpg

Karishma se rend au centre Yuva Junction en vélo. Elle y coud des masques pour les membres les plus démunis de sa communauté.
Copyright: 
AKRSP(I) Bihar / Rajani Ranjan
Partenaire opérationnel de la Fondation Aga Khan (AKF), l’AKRSP(I) soutient les communautés rurales d’Inde depuis des décennies. Lorsque le port du masque est devenu obligatoire en raison de la pandémie de COVID-19, les membres du Programme savaient que les familles auprès desquelles ils travaillent auraient du mal à s’en procurer.

À la même période, Karishma contactait l’AKRSP(I) pour savoir comment faire face aux conséquences économiques de cette crise. Ensemble, le Programme et Karishma sont parvenus à une solution et ont eu l’idée que cette dernière produise des masques pour sa communauté. Bien qu’elle ait éprouvé des difficultés à coudre des masques réutilisables de haute qualité au début, elle a rapidement réussi à maîtriser la technique et en produit désormais 70 à 80 par jour. Elle forme également d’autres femmes de sa communauté à la confection de masques afin de faire face à la forte demande.

Répondre aux besoins actuels tout en rêvant de l’avenir

En produisant ces masques, Karishma gagne suffisamment d’argent pour subvenir aux besoins de ses parents et de ses trois frères et sœurs durant la pandémie. Pour le moment, son père ne peut plus travailler en raison des restrictions de déplacement imposées pour réduire la propagation de la COVID-19, mais aussi des intempéries, qui ont endommagé ses champs. Heureusement, grâce à ses nouvelles compétences, Karishma est en mesure de gagner de l’argent pour acheter des articles essentiels pour sa famille.

L’AKRSP(I) s’attend à ce que la demande de masques reste élevée et prévoit d’atteindre un million de masques produits au cours des prochains mois. Tout en travaillant avec l’AKRSP(I) pour atteindre cet objectif, Karishma rêve de son avenir. « J’aimerais créer ma propre entreprise », déclare-t-elle.

akf-india-3._yuva_junction_bis_r.jpg

Une formation dans un centre Yuva Junction, avant les mesures de confinement entraînées par la pandémie de COVID-19. Mises en place par le Programme Aga Khan de soutien rural, ces formations aident les jeunes à améliorer leurs compétences et leur employabilité.
Copyright: 
AKDN / Christopher Wilton-Steer

Ce texte est une adaptation d’un article publié sur le site internet de la Fondation Aga Khan États-Unis.

Récemment sur AKDN

Sur le terrain
17 Septembre 2020
17 Septembre 2020
17 Septembre 2020