Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • À ce jour, l’Initiative globale d’assainissement de l’AKF a permis à plus de 140 000 foyers d’accéder à des toilettes, dont le taux d’usage atteint les 95 % parmi les familles bénéficiaires.
    AKDN / Indranil Bhoumik
Fondation Aga Khan
Journée mondiale des toilettes 2019 : Témoignages en Inde

Depuis les 40 dernières années, la Fondation Aga Khan (AKF) s’efforce de répondre aux enjeux d’approvisionnement en eau et d’assainissement en Inde. Elle a, de fait, développé une expérience significative dans les domaines de l’amélioration de l’accès à une eau potable, de l’assainissement et de la promotion de l’hygiène. L’Initiative globale d’assainissement, lancée par la Fondation en 2015, est un programme mis en œuvre dans plusieurs États dans l’optique de soutenir directement les campagnes phares du gouvernement, la « Clean India Mission » (Mission pour une Inde propre) et la « Jal Jeevan Mission ». Son but est de faciliter l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène (WASH) et d’encourager un changement dans les comportements, souvent ancrés depuis des années, afin de réduire les maladies, d’améliorer l’état de santé des communautés et de renforcer la qualité de vie dans les milieux ruraux comme urbains. À ce jour, l’Initiative a permis à plus de 140 000 foyers d’accéder à des toilettes, dont le taux d’usage atteint les 95 % parmi les familles bénéficiaires.

Aujourd'hui, à l’occasion de la Journée mondiale des toilettes 2019, nous vous présentons les retours de certains bénéficiaires de nos programmes en Inde :

Les toilettes améliorent la santé

« Auparavant, les membres de notre communauté, et notamment les enfants, tombaient souvent malades à cause du manque de toilettes et des piètres conditions sanitaires autour des pompes manuelles. Les personnes qui ont désormais accès à des installations WASH fonctionnelles dépensent moins d’argent en frais médicaux. Il a fallu mettre en œuvre une action concertée afin de convaincre la communauté, mais nos membres comprennent désormais l’importance d’accéder à des toilettes et les effets néfastes de la défécation en plein air sur leur santé. Maintenant que tous les foyers du village ont accès à des toilettes fonctionnelles et à une eau potable, les habitants tombent moins malades et sont en mesure d’économiser de l’argent qui, auparavant, était réservé aux visites de médecins et à l’achat de médicaments », selon Roshan Sadda, un « Swachhagrahi » (chef communautaire) de Samastipur, dans le Bihar, qui a convaincu plus de 900 foyers de construire des toilettes et qui continue de promouvoir de bonnes habitudes hygiéniques auprès de sa communauté. Impliquer les communautés dans diverses initiatives afin d’encourager des changements de comportements et l’adoption de meilleures pratiques hygiéniques est une approche essentielle de l’Initiative globale d’assainissement de l’AKF.

akf-india-world-toilet-day-2019-voices-from-india_1_r.jpg


Né dans une famille mahadalit, Roshan Saddat a connu la pauvreté très jeune. Il a vu des personnes mourir après avoir consommé une eau contaminée ou des suites de maladies hydriques. Aujourd'hui, il participe activement aux programmes de sensibilisation des communautés mis en œuvre par l’AKF afin de promouvoir l'hygiène et l’assainissement autour de lui. Son village fut l’un des premiers du district à avoir éradiqué la défécation en plein air.
Copyright: 
AKDN / Indranil Bhoumik

 

L’assainissement facilite la vie

« Avant d’avoir des toilettes, je devais aller dans la nature pour me soulager. J’attendais qu’il fasse nuit pour y aller, car je ne voulais pas que l’on me voie. Bénéficier d'un accès à des toilettes et à une eau potable me facilite la vie. Désormais, je ne crains plus pour ma sécurité, car les toilettes sont collées à ma maison. L’équipe de la Fondation Aga Khan se rend régulièrement chez moi pour m’apprendre à les nettoyer et à adopter de bonnes pratiques hygiéniques, comme le lavage des mains avec du savon après être allée aux toilettes. » Sunita Devi est ravie d’avoir ses propres toilettes et son propre point d’eau, qui lui facilitent grandement la vie. Désormais, elle n’a plus besoin de s’aventurer dans la nature la nuit pour se soulager ou de parcourir de longues distances pour collecter de l’eau. Fait singulier, ses toilettes sont construites en brique et en mortier, alors qu’elle vit dans une maison en chaume.

akf-india-world-toilet-day-2019-voices-from-india_2_r.jpg


Sunita Devi utilise le point d’eau installé près de ses toilettes. Auparavant, il lui était très difficile d’avoir de l’eau. Désormais, cette nouvelle installation lui facilite grandement la vie.
Copyright: 
AKDN / Indranil Bhoumik

 

« Ne laisser personne de côté »

« Ne laisser personne de côté » est le thème de cette Journée mondiale des toilettes 2019. L’un des principes clés qui étayent l’Initiative globale d’assainissement de l’AKF est la mise en place de conceptions inclusives de modèles sanitaires afin d’assurer un accès pour tous. Environ 7-8 % de la population visée par le projet souffre d'un handicap. Pour répondre aux besoins des personnes les plus nécessiteuses, la Fondation a introduit des modèles de toilettes communautaires séparées incluant des barres d’appui, des accès à une eau potable et des rampes. À cet égard, 5 379 personnes atteintes d'un handicap et 7 324 personnes âgées bénéficient d'un accès adapté à l’assainissement. Les taux d’usage parmi ces tranches sont respectivement de 95 % et 96 %.

Les femmes à la tête du changement

L’implication des communautés et leur appropriation des systèmes mis en place sont des étapes cruciales dans l’atteinte d’une couverture sanitaire universelle, et c'est la raison pour laquelle l'AKF accorde une importance particulière à ces deux éléments à tous les niveaux de ses projets. Les femmes jouent un rôle clé pour le changement au sein de leurs communautés et contribuent à véhiculer des messages sur l'importance d'un assainissement sûr et de pratiques hygiéniques. Le Programme de gestion de l’hygiène menstruelle (GHM) de l’AKF s’efforce d’autonomiser les femmes et les jeunes filles et d’améliorer leur qualité de vie dans les régions rurales et urbaines en Inde. Lancé en 2015 dans le cadre de l’Initiative globale d’assainissement, le Programme de GHM intègre plus de 25 000 femmes et jeunes filles et leur permet d’améliorer leurs connaissances et leurs pratiques vis-à-vis de l’hygiène menstruelle. « Lorsque nous avons commencé à en apprendre davantage quant à notre santé et notre hygiène menstruelle, nous ne voulions pas nous arrêter là. Désormais, nous voulons plus. Nous voulons étudier et nous dresser fièrement. » De nombreuses jeunes filles qui avaient quitté l’école à l’apparition de leurs premières règles ont pris des mesures pour reprendre leurs études ou trouver un travail pour soutenir leurs familles. Grâce à de meilleures connaissances concernant leur hygiène menstruelle, ces jeunes filles ont retrouvé confiance en elles et osent adopter des comportements sains pour améliorer leurs vies.

akf-india-world-toilet-day-2019-voices-from-india_3_r.jpg


Dans le Bihar, des jeunes filles apprennent à gérer leurs règles d’une manière saine et hygiénique au travers de jeux interactifs proposés lors d'une séance de gestion de l’hygiène menstruelle.
Copyright: 
AKDN / Indranil Bhoumik


Pour tout complément d’information concernant l’Initiative globale d'assainissement de l'AKF en Inde, cliquez ici.

Récemment sur AKDN

Sur le terrain