Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Des élèves du centre de développement de la petite enfance des AKES à Khorog, Tadjikistan.
    AKDN / Akbar Hakim
AKDN Education
Journée internationale de la fille: Améliorer la qualité de vie des filles et des femmes

« Si j'avais deux enfants, un garçon et une fille, et si je pouvais me permettre de n'en éduquer qu'un seul, je n'hésiterais pas une seconde à permettre à ma fille d'accéder à l'enseignement supérieur. »
Sir Sultan Mahomed Shah, Aga Khan III (1945)

Le saviez-vous ?

  • Les femmes consacrent 90 % de leurs revenus à leur famille, contre 30 à 40 % pour les hommes, ce qui signifie que l'amélioration des revenus des femmes profite directement à la famille.
  • Combler la disparité entre les sexes dans le domaine de l'agriculture pourrait permettre de réduire de 150 millions le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde.
  • Il est prouvé que les entreprises gérées par des femmes sont plus sensibles à la notion de durabilité.
  • Si 10 % de filles en plus vont à l'école, le PIB d'un pays augmente en moyenne de 3 %.
  • Les femmes qui ont recours aux services de santé maternelle sont plus susceptibles de prendre soin de la santé de leurs enfants.

Depuis longtemps, l'amélioration de la qualité de vie des filles et des femmes par l'accès à une éducation de qualité est une des priorités du Réseau Aga Khan de développement (AKDN). Les premières Écoles Aga Khan, qui ont été créées en Inde, au Pakistan et en Tanzanie en 1905, offraient une éducation aux garçons et aux filles à une époque où l'éducation de ces dernières n'était généralement pas considérée comme une priorité. Depuis plus d'un siècle, l'AKDN investit pour que les femmes et les filles aient accès à une éducation de qualité afin qu'elles aient les moyens de devenir des agents du changement au sein de leurs propres communautés. Au cours des 30 dernières années, plus de 10 millions de filles et de jeunes femmes à tous les niveaux d'éducation, de la petite enfance à l'enseignement supérieur, ont directement bénéficié des initiatives mises en œuvre par l'AKDN en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie.

Investir dans l'éducation des filles et des femmes n'est pas seulement bénéfique au niveau individuel, mais l'est aussi pour les familles, les communautés et la société dans son ensemble, ce qui permet d'améliorer considérablement la nutrition, la santé, la prospérité économique et même la protection et la durabilité de l'environnement. Les revenus potentiels et le niveau de vie des femmes sont fortement influencés par leur niveau d'éducation. Les femmes qui ont suivi des études primaires, secondaires et supérieures gagnent en moyenne, et respectivement, 14,4 %, 78,4 % et 270,2 % plus que les femmes qui ne l'ont pas fait.

Les programmes d'enseignement de l'AKDN à destination des jeunes filles et des femmes ont été novateurs pour le secteur et ont changé leurs vies. Par exemple, en Afghanistan, la Fondation Aga Khan (AKF) dirige un consortium de partenaires afin de permettre à 210 000 filles à travers 15 provinces d’accéder à une éducation de qualité, ce qui a permis d'améliorer leur alphabétisation et leurs compétences en calcul, d'augmenter de 142 % les taux de scolarisation et de décupler les taux de réussite scolaire au niveau secondaire en seulement quatre ans. Il s'agit du programme STAGES (Steps Towards Afghan GirlsEducation Success - Initiatives pour la réussite scolaire des jeunes filles afghanes), qui est le plus important du Département du développement international britannique (DFID) dans le cadre de son projet « Girls Education Challenge ». La première phase du programme STAGES s'est déroulée de 2009 à 2013 et l'AKF est désormais en train de mettre en œuvre la deuxième phase (2017-2020) grâce à une subvention de 47 millions de livres (58 millions de dollars). Les partenariats formés, la confiance établie et les enseignements tirés ont fortement contribué à aider l'AKDN à mieux comprendre ce qui fonctionne, pour qui et dans quel contexte, en particulier chez les filles et les jeunes femmes.

 

Récemment sur AKDN

Sur le terrain