Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • AKDN
Centre de ressources en télésanté de l'AKDN
Evaluation: Consultations en télé-psychiatrie au Pakistan

Au Pakistan, le programme de télésanté du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) propose des services de télé-psychiatrie dans des établissements de santé des districts du Gilgit-Baltistan et de Chitral. Dans ces établissements, les patients peuvent bénéficier de téléconsultations en psychiatrie en temps réel auprès de spécialistes du Centre médical Aga Khan, à Gilgit, et du Centre hospitalier universitaire Aga Khan, à Karachi.

Le Service de santé Aga Khan, Pakistan (AKHS,P), l'Université Aga Khan (AKU), le Centre de ressources en télésanté de l'AKDN (AKDN eHRC) et des enseignants de l'Université Dalhousie au Canada ont entrepris un projet de recherche afin d'évaluer l'efficacité des services de télé-psychiatrie proposés au Centre médical Aga Khan de Booni, à Chitral, au Centre médical Aga Khan de Gilgit, et dans d'autres centres de santé des districts de Gilgit-Baltistan et de Chitral.

Cette étude avait pour objectif de recueillir les ressentis et les perceptions des patients vis-à-vis des services de télé-psychiatrie en termes d'accès, de qualité et de coût. Pour ce faire, en 2015, des nouveaux équipements ont été achetés, des outils de collecte de données ont été développés et validés, une application mobile d'aide à la collecte de données a été développée et testée et des collecteurs de données ont été recrutés et formés.

Ensuite, en 2016, des données quantitatives et qualitatives ont été recueillies par les collecteurs de données. L'étude a été conçue selon des méthodes mixtes. La collecte de données qualitatives comprenait une recherche descriptive exploratoire durant laquelle les ressentis des patients et leurs perceptions vis-à-vis des services de télé-psychiatrie ont été évalués au cours d'entrevues. L'application mobile Telepsychiatry Survey Application, (Application d'enquête sur la télé-psychiatrie) développée par l'AKDN eHRC, a contribué à recueillir les retours des patients. Les données quantitatives ont été recueillies par l'intermédiaire de questionnaires sur papier, qui ont permis de mesurer l'accès, la qualité et le coût des services proposés. Ces données ont également été collectées par les psychiatres lors de l'évaluation de l'examen de l'état mental des patients.

Les résultats de cette étude ont démontré que les patients étaient satisfaits de pouvoir effectuer des consultations psychiatriques dans des établissements situés près de chez eux. Presque tous les participants se sont accordés à dire que les services de télé-psychiatrie proposés leur ont permis de réduire considérablement leurs frais en termes de déplacement, de temps et d'hébergement. Sur les 214 patients interrogés, 41 % ont déclaré avoir obtenu un rendez-vous en une semaine, 18 % ont déclaré pouvoir se rendre dans un des centres de santé en moins d'une heure et 67 % ont déclaré avoir observé une réduction dans le coût de leur traitement. Sur cette même base, 34 % consultaient un psychiatre pour la première fois, tandis que 76 % ont déclaré que leur expérience globale avait été excellente. Enfin, 98 % ont déclaré ne pas avoir éprouvé de gêne à interagir avec le psychiatre par téléconsultation et 99 % ont déclaré qu'ils auraient de nouveau recours à ces services et les recommanderaient également à d'autres personnes dans le besoin.

En 2017, les résultats de cette recherche ont été révélés au cours de diverses conférences nationales et internationales et de forums de sensibilisation communautaires au niveau local. Des présentations ont été faites lors de la Septième conférence scientifique internationale annuelle de l'Institut médical français pour la Mère et lEnfant de Kaboul, en Afghanistan, lors de la Conférence canadienne sur la santé mondiale à Ottawa, au Canada, et au cours de l'Atelier sur le renforcement des systèmes de santé en Asie centrale à Bichkek, en République kirghize. De même, dans le Gilgit-Baltistan et à Chitral, au Pakistan, où les services sont proposés, des forums de sensibilisation ont été organisés aux niveaux professionnel et communautaire.

Ce projet a débuté en avril 2015 et s'est achevé en 2017. Il a été financé par les Affaires mondiales Canada et la Fondation Aga Khan Canada.

[En savoir plus sur le Centre de ressources en télésanté de l'AKDN]

Récemment sur AKDN

Sur le terrain