Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Le concours de 2019 a connu une augmentation importante du nombre de femmes entrepreneures. Parmi les 17 projets lauréats, 14 étaient portés par des femmes.
    AKDN
Fondation Om Habibeh
Dix-sept lauréats lors du second Concours de projets commerciaux à Assouan, en Égypte

La Fondation Om Habibeh a récemment organisé le plus important concours de projets commerciaux du gouvernorat d’Assouan. Plus d’un million de livres égyptiennes (environ 61 500 dollars) ont été distribuées sous forme de subventions de démarrage pour les lauréats. Ce concours marquait l’une des étapes principales de la formation à l’entrepreneuriat du Programme de développement des compétences à Assouan (ASDP), mis en œuvre en coopération avec la Fondation Aga Khan (AKF) et Affaires mondiales Canada.

Les divers concours organisés dans le cadre du programme visent à identifier les entrepreneurs ayant un fort potentiel et des idées d’entreprise viable. Ils sont ouverts à tous les jeunes hommes et femmes d’Assouan âgés de 21 à 35 ans, quel que soit leur secteur d’activité.

Les lauréats reçoivent des subventions de démarrage et d’autres aides afin d’accéder à divers services, notamment financiers, pour transformer leurs projets commerciaux prometteurs en des entreprises génératrices de revenus et sources d’emplois.

En l’espace de deux jours, 41 entrepreneurs potentiels ayant terminé leur formation en entrepreneuriat dispensée par la Fondation Om Habibeh et ayant soumis leurs projets commerciaux détaillés se sont succédé devant un jury spécialisé pour présenter leurs entreprises. Le jury a par la suite sélectionné 23 finalistes parmi ces entrepreneurs en devenir. Sur ce total, 15 projets étaient portés par des femmes. Ils s’étendaient à de nombreux domaines : enseignement et formation techniques et professionnels (EFTP), industrie manufacturière, arts et musique, agro-industrie, environnement, développement rural, et bien d’autres.

Le jury se composait d’Ahmed Osman (président de l’International Council for Small Business - ICSB), Yasser Dahab (responsable adjoint pour la formation et la société civile - Académie arabe des sciences, technologies et transport maritime/antenne d’Assouan), Ahmed Rizk (directeur général d’ACHMAR Consulting), Salma Mohamed (directrice générale adjointe - Ahead of the Curve), Wael Rashidy (fondateur de Guiders Accredited SME Business Consultant, États-Unis), Rana Ezzeldine (spécialiste de l’entrepreneuriat pour PME) et Ibrahim Abdellatif (directeur de centre, MSMEDA, Assouan).

D’éminents conférenciers venus de toute l’Égypte, dont Mohamed Aboulnaga (cofondateur et directeur commercial de Halan Inc.), Moustafa Elnaby (fondateur et PDG de Baramoda) et Alaa Elashry (responsable de Bioland Company), se sont également exprimés à l’occasion du concours et ont abordé les défis et les possibilités auxquels font face les jeunes entrepreneurs, non seulement à Assouan, mais aussi dans la région de la Haute-Égypte. Les échanges ont mis en lumière les enseignements clés du succès de jeunes entreprises ayant réussi à soutenir leurs activités en mettant l’accent sur les valeurs de flexibilité, d'innovation et d’adaptation aux besoins du marché.

La Fondation Om Habibeh a également organisé une exposition pour les jeunes ayant suivi la formation à l’entrepreneuriat de l’ASDP. L’exposition présentait notamment certaines jeunes entreprises lauréates du premier concours. Les créateurs de ces entreprises ont présenté leurs produits et services devant le public. En outre, la Fondation avait également organisé un concert de Torya, l’une des jeunes entreprises lauréates dans le domaine des arts et de la musique, pour divertir le public pendant que les membres du jury délibéraient avant l’annonce des vainqueurs.

Lauréats du Concours de projets commerciaux 2019

Ce concours a connu une augmentation importante du nombre de femmes entrepreneures. Parmi les 17 projets lauréats, 14 étaient portés par des femmes.

  1. Hoda Sayed (cuiseur solaire) - subvention de démarrage de 20 000 livres égyptiennes (environ 1 230 dollars).
  2. Ateyat Ghareeb (centre de formation en environnement) - subvention de démarrage de 25 000 livres égyptiennes (environ 1 535 dollars).
  3. Sabrine Mohamed Awad (confection de vêtements) - subvention de démarrage de 25 000 livres égyptiennes (environ 1 535 dollars).
  4. Basmala Sayed (jouets pour enfants visuellement déficients) - subvention de démarrage de 30 000 livres égyptiennes (environ 1 840 dollars).
  5. Fatma Mahmoud (Sa’fa Project - recyclage de feuilles de palmier) - subvention de démarrage de 40 000 livres égyptiennes (environ 2 455 dollars).
  6. Rehab Tageldin (atelier de confection de tapis à la main) - subvention de démarrage de 50 000 livres égyptiennes (environ 3 070 dollars).
  7. Fatma Othman (Argondi Project - fabrication d’instruments de musique nubienne et apprentissage de la langue nubienne) - subvention de démarrage de 50 000 livres égyptiennes (environ 3 070 dollars).
  8. Haguer Ramadan (atelier de confection de vêtements nubiens) - subvention de démarrage de 50 000 livres égyptiennes (environ 3 070 dollars).
  9. Basma Fathy (Naty Project - recyclage de cuir et de palme) - subvention de démarrage de 60 000 livres égyptiennes (environ 3 685 dollars).
  10. Esraa Mahmoud (fabrication de soins pour la peau) - subvention de démarrage de 60 000 livres égyptiennes (environ 3 685 dollars).
  11. Bassem Omar (fabrication de pierres au laser) - subvention de démarrage de 75 000 livres égyptiennes (environ 4 605 dollars).
  12. Reham Mustafa (création et confection de vêtements) - subvention de démarrage de 75 000 livres égyptiennes (environ 4 605 dollars).
  13. Ghada Shaker (création et confection de vêtements traditionnels) - subvention de démarrage de 75 000 livres égyptiennes (environ 4 605 dollars).
  14. Marwa Sharafeldin (projet de repas à domicile) - subvention de démarrage de 75 000 livres égyptiennes (environ 4 605 dollars).
  15. Hassan Ismail (Smart Bricks Project) - subvention de démarrage de 100 000 livres égyptiennes (environ 6 145 dollars).
  16. Omar Saeed (fabrication de machines d’épandage d’engrais) - subvention de démarrage de 100 000 livres égyptiennes (environ 6 145 dollars).
  17. Mina Emad (fabrication de machines à glace pour pêcheurs) - subvention de démarrage de 100 000 livres égyptiennes (environ 6 145 dollars).

Récemment sur AKDN

Sur le terrain