Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • L’Initiative Aga Khan pour la musique (AKMI) a pour but de redonner vie aux « Jeudis Musicaux » dans le parc national du Mali à Bamako.
    AKDN
Initiative Aga Khan pour la musique
Des concerts dans le Parc national du Mali

L’Initiative Aga Khan pour la musique (AKMI) lance un nouveau partenariat avec le Musée national du Mali pour faire revivre les « Jeudis Musicaux », des concerts organisés chaque semaine dans le Musée national, qui se trouve dans le Parc national du Mali.

Le but de cette collaboration est de présenter régulièrement au public des concerts qui mettront à l’honneur des expressions musicales issues des riches traditions artistiques du Mali. Pour Samuel Sidibé, directeur général du Musée national du Mali et instigateur du programme : « Les Jeudis Musicaux contribuent de manière significative à l’ouverture du Musée aux habitants de Bamako et permettent aux jeunes artistes de s’exprimer. Je remercie l’Initiative Aga Khan pour la musique pour sa contribution au développement et à la mise en œuvre du programme. Le maintien des Jeudis Musicaux est essentiel pour le Musée, mais aussi pour le public et les artistes. »

L’AKMI et le Musée national organiseront également une série d’ateliers d’éducation musicale et de cours intensifs pour accompagner les concerts des Jeudis Musicaux. Les ateliers d’éducation musicale auront pour mission de consolider et de diffuser les traditions musicales maliennes qui ont besoin de soutien, tout en favorisant le contact des musiciens maliens avec d’autres traditions musicales dans le cadre plus large de l’initiative pour la musique.

Depuis leur création en 2005, les Jeudis Musicaux sont un événement incontournable pour les jeunes des environs. Entre 300 et 500 personnes assistent aux différents concerts chaque semaine. En relançant le programme, l’Initiative Aga Khan pour la musique veut créer un espace dynamique et créatif d’exposition de la culture malienne dans le Musée national et le Parc national du Mali.

Fairouz Nishanova, Directrice de l’Initiative Aga Khan pour la musique, s’est félicitée de ce nouveau partenariat. « Nous sommes très heureux de collaborer avec le Musée national du Mali pour présenter des musiciens exceptionnels de Bamako et d’ailleurs », a-t-elle déclaré. « Les Jeudis Musicaux ne permettent pas seulement aux musiciens locaux ancrés dans le riche patrimoine musical local de se produire sur une scène très visible, ils servent également de catalyseur pour l’innovation et l’éducation musicale. L’AKMI se réjouit à la perspective de travailler avec le Musée pour identifier et développer les jeunes talents, et espère nouer de nouveaux partenariats internationaux qui mettront en avant les musiciens du Mali. »

L’Initiative Aga Khan pour la musique et le Musée national travailleront également à la mise en place d’un événement musical de plus grande envergure qui aura lieu tous les trimestres et présentera des artistes du répertoire de l’AKMI. Son objectif sera de recréer les liens historiques entre les communautés artistiques d’Afrique et d’Asie. Les nouveaux programmes de spectacles internationaux de l’AKMI, qui mettent à l’honneur des artistes maliens, seront également présentés.

Dans le cadre de sa mission globale, l’AKMI soutient la musique traditionnelle et la musique contemporaine inspirée des traditions dont la pérennité est menacée. Mise en place par Son Altesse l’Aga Khan afin de soutenir les musiciens et les enseignants de musique talentueux qui œuvrent pour préserver, transmettre et développer leur patrimoine musical sous des formes contemporaines, l’AKMI a commencé à travailler en Asie centrale, puis a élargi ses activités de développement culturel pour inclure des communautés artistiques et des publics au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Asie du Sud et en Afrique de l’Ouest. L’Initiative élabore et met en œuvre un ensemble d’activités spécifique à chaque pays dans lequel elle travaille, et s’investit pour la revitalisation du patrimoine culturel, à la fois comme source de revenus pour les musiciens, et comme moyen de renforcer le pluralisme dans les pays où il est confronté à des contraintes sociales, politiques et économiques.

La mission de l’AKMI, qui consiste à assurer la transmission des traditions musicales, est intimement liée à la revitalisation culturelle et à la mission éducative du Trust Aga Khan pour la culture, qui est lui-même lié à la mission de développement socio-économique du Réseau Aga Khan de développement. Le Trust Aga Khan pour la culture a notamment réhabilité et développé le Parc national du Mali, un espace de 103 hectares situé dans une réserve forestière protégée de 2 100 hectares qui constitue une véritable ceinture de verdure pour la ville de Bamako, l’une des villes d’Afrique qui enregistre la croissance la plus rapide.

[Initiative Aga Khan pour la musique]

Récemment sur AKDN

Sur le terrain