Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Des maçons formés par l’AKAH coulent du plâtre et des dalles qui serviront à assurer une bonne isolation dans la nouvelle maison de M. Mahendi.
    AKDN
Agence Aga Khan pour l’habitat
Concevoir des maisons pour un habitat sûr et sain dans le Gujarat

L’Agence Aga Khan pour l’habitat (AKAH) œuvre pour que les personnes démunies vivent dans des environnements physiques aussi protégés que possible des effets des catastrophes naturelles, qu’elles soient capables de se préparer et d'intervenir en cas de catastrophe, et que ces milieux leur permettent de bénéficier de possibilités de développement économique et d’accéder à des services sociaux et financiers.

En Inde, l’AKAH a créé le Programme de développement de l’habitat rural afin d’apporter des réponses à d'importants enjeux, notamment celui de l’isolement des familles les plus démunies et des moyens de leur offrir un habitat sûr, sécurisé et sain ainsi que des possibilités de développement économique.

La conception d’habitats résistants aux catastrophes naturelles fait entrer en jeu différents facteurs. Le recours à des techniques de conception et de construction parasismiques pouvant prévenir ou minimiser les dommages causés par les inondations et les cyclones constitue l’un des éléments essentiels de ce processus. L’assainissement et l’accès à une eau potable sont également pris en compte, notamment avec l’inclusion de stratégies de gestion durable de l’eau dès l’étape de planification. Enfin, les compétences, capacités et ressources locales sont également intégrées au processus. Par l’intermédiaire de ce programme, l’AKAH Inde met en œuvre plusieurs activités et forme notamment des maçons à des pratiques de construction sûres. Ces maçons travaillent ensuite à la reconstruction de maisons parasismiques sous la supervision d’experts techniques. Les familles rurales à faible revenu qui n’ont pas les moyens de payer les frais de construction ou de réparation et de rénovation parasismique de leur maison peuvent bénéficier d'une aide financière et contracter des prêts.

Les bénéficiaires de ce programme sont sélectionnés après un rapide diagnostic de leur habitat qui permet d’identifier les vulnérabilités structurelles et les conditions économiques actuelles d’une communauté jugée à risque. Au cours des dernières années, plusieurs villages du Gujarat, notamment Jivapar, Ishwariya, Chitravad, Sangodra et Haripur, ont bénéficié du programme. À Sangodra, M. Mahendi Mammadali Sutar a très tôt entendu parler du programme par l’intermédiaire d’amis résidant à Chitravad. Sa kutcha (habitat construit avec des briques en terre) était faite de simples moellons et avait des problèmes de fuites et de ventilation, ce qui la rendait inhabitable. Au départ, M. Mahendi refusait de rénover sa maison. Cependant, après avoir appris les avantages à long terme d’un meilleur habitat, il fut convaincu et lui et sa famille prirent part à la finalisation d’un plan de conception avec l’aide des architectes de l’AKAH.

« Notre ancienne maison était assez vieille et souvent infestée de termites. Dans notre nouvelle maison, nous n’avons plus à nous inquiéter des termites grâce aux plinthes adaptées. L’ancienne structure était délabrée et présentait de nombreuses fissures, et le toit et les murs fuyaient lors de la mousson. Maintenant, nous n’avons plus ces problèmes dans la nouvelle maison. En outre, elle est plus lumineuse et mieux ventilée que l’ancienne. Toutes les pièces de la nouvelle maison bénéficient d'une ventilation traversante tout au long de l’année, ce qui la rend bien plus confortable. »

 

Récemment sur AKDN

Sur le terrain