Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Sur le campus de l’Université d’Asie centrale à Khorog, au Tadjikistan.
    AKDN / Christopher Wilton-Steer
Université d’Asie centrale
Bâtir des villes universitaires en Asie centrale

Plaçant le développement économique au cœur de sa stratégie globale, l’Université d’Asie centrale (UCA) a la volonté de contribuer à la transformation des villes de Khorog (Tadjikistan) et de Naryn (République kirghize), où se situent ses campus de premier cycle, en véritables villes universitaires. Au travers de son Projet de développement de villes universitaires, l’UCA cherche à catalyser le développement de Naryn et de Khorog en stimulant les entreprises existantes et en encourageant la création de nouvelles entreprises.

En plus d’offrir aux étudiants de premier cycle des diplômes universitaires reconnus à l’international, l’UCA entreprend des initiatives de développement social dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’hôtellerie, du tourisme, de l’entrepreneuriat et du développement rural en partenariat avec les gouvernements et d’autres agences du Réseau Aga Khan de développement (AKDN).

À Khorog, ces initiatives se sont par exemple traduites par la création du Centre médical Aga Khan, qui propose des services de consultation et d’hospitalisation, ou encore la mise en place de formations et de cours, la mise à disposition de ressources pédagogiques et d’équipements médicaux, la création de pharmacies et l’instauration de services de téléconsultation dans plusieurs institutions en collaboration avec les Services de santé Aga Khan (AKHS). La Fondation Aga Khan (AKF) a également mis en œuvre de nombreuses interventions dans la ville, notamment en matière de promotion de la santé, de réhabilitation et d’aménagement d’infrastructures, d’achat, de distribution et de vente de produits pharmaceutiques et de formation aux nouvelles pratiques cliniques et managériales. Le Fonds Aga Khan pour le développement économique (AKFED) a créé Pamir Energy, qui a réhabilité la centrale hydroélectrique qui alimente aujourd’hui la ville en électricité 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. Le Fonds a également construit un Hôtel Serena dans un ancien édifice et a investi dans la création d’un opérateur de téléphonie mobile. Le Programme de soutien au développement des communautés des régions de montagne (MSDSP), une entité de l’AKF, a entre autres encouragé un développement agricole et une gestion des terres durables, amélioré et développé des services publics et privés, construit un pont transfrontalier menant vers un marché en Afghanistan, rénové 12 terrains de sports et deux gymnases à Khorog et créé une organisation de promotion du tourisme.

Kishvar Shamiri, le maire de Khorog, se félicite de la coopération entre le gouvernement tadjik et le Réseau Aga Khan de développement, qui est à l’origine de la création du campus ultramoderne de l’UCA à Khorog. « Grâce à notre coopération, les jeunes de notre pays peuvent bénéficier d’une éducation d’envergure internationale dans cet espace intellectuel qui répond aux plus hautes normes », explique-t-il. « En outre, l’aspect visuel du campus de l’UCA confère à notre ville une image nouvelle et plus attractive. »

uca-kyrgyz-republic-49644374541_8ede084e79_k.jpg

Campus de l’Université d’Asie centrale à Naryn, en République kirghize.
Copyright: 
AKDN / Christopher Wilton-Steer

À Naryn, l’Université a mis en œuvre plusieurs projets dans les secteurs de l’environnement, de la réhabilitation d’infrastructures, de la santé, de la culture et de l’éducation. Avec l’aide des Services de santé Aga Khan, elle a notamment créé le Centre médical et de diagnostic Aga Khan, qui fournit des services de santé aux résidents de Naryn et aux étudiants, aux professeurs et aux membres du personnel de l’UCA. Le Trust Aga Khan pour la culture (AKTC) a quant à lui pris en charge la réhabilitation du parc Seitaaly Jakypov. L’UCA soutient également les travaux de fouilles archéologiques menés sur son campus de Naryn depuis 2012. Son École de formation professionnelle et continue (SPCE) propose des formations professionnelles et des cours de courte durée dans de nombreux domaines : entrepreneuriat, anglais, calcul mental pour les enfants, planification organisationnelle et technologies de l’information. L’UCA dispose également d’un studio de production télévisuelle sur son campus de Naryn. À l’avenir, avec l’aide des Services d’éducation Aga Khan (AKES) et en collaboration avec la municipalité de Naryn, elle prévoit la création d’un centre de petite enfance et d’une école dans la ville. L’AKFED réfléchit quant à lui à l’éventualité de créer un Hôtel Serena à Naryn.

« Je suis convaincu qu’à l’avenir, la ville qui se situe le long de la grande Route de la soie qu’est Naryn deviendra un pôle stratégique d’importance qui se développera dans de nombreux domaines », a déclaré Emilbek Alymkulov, gouverneur de l’oblast de Naryn. « La réalisation d’objectifs ambitieux tels que ceux-ci repose sur les activités de notre État et de notre peuple, mais aussi sur le soutien de partenaires internationaux. J’ai l’espoir que l’avenir nous verra mettre en œuvre bien d’autres projets dans le cadre de notre coopération avec le Réseau Aga Khan de développement. »

L’AKDN prévoit notamment de collaborer avec les municipalités de Naryn et de Khorog en vue d’élaborer le plan directeur du développement urbain des deux villes. L’UCA a publié deux documents complets traitant du travail des agences de l’AKDN à Khorog et à Naryn.

Ils sont téléchargeables gratuitement sur le site internet de l’UCA :

Récemment sur AKDN

Sur le terrain