Egalement disponible en:

Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Vue du Centre Aga Khan de nuit, Londres.
    Edmund Sumner
  • Open House London - Plus grand festival d'architecture au monde, Open House London permet au public d'accéder gratuitement à plus de 800 édifices, promenades, conférences et visites guidées le temps d'un week-end chaque année, et a attiré plus de 1 200 personnes au Centre Aga Khan en septembre 2018.
    AKDN / Nayyir Damani
  • Le « Jardin de la tranquillité » dessiné par Maki & Associates - Centre Aga Khan, Londres.
    Hufton Crow
  • Inauguration du Centre Aga Khan de Londres, avec l'installation artistique de Rasheed Araeen en toile de fond.
    AKDN / Anya Campbell
  • Enseigne extérieure au-dessus de l'entrée principale du Centre Aga Khan, Londres.
    Edmund Sumner
Centre Aga Khan

Ouvert pendant l'été 2018, en plein cœur du Knowledge Quarter (quartier du savoir) de Londres, le Centre Aga Khan (AKC) est un lieu d'instruction, d'échanges culturels et de découverte des civilisations musulmanes.

Conçu par le cabinet Maki and Associates, dirigé par Fumihiko Maki, l'un des architectes contemporains les plus émérites du Japon, le Centre Aga Khan est le nouveau foyer de plusieurs institutions britanniques fondées par Son Altesse l'Aga Khan, à savoir l'Institut détudes ismailies (IIS), l'Institut pour létude des civilisations musulmanes de lUniversité Aga Khan (AKU-ISMC) et la Fondation Aga Khan Royaume-Uni (AKF (UK)). Ces institutions sont actives au Royaume-Uni depuis de nombreuses années et prennent part à la mission du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) dont l'objectif est d'accroître les connaissances et la compréhension des civilisations musulmanes et de contribuer à l'amélioration de la qualité de vie de populations du monde entier.

Par l'intermédiaire de recherches et de publications, de l'enseignement supérieur et d'un programme public de conférences et d'expositions, les institutions installées dans le Centre Aga Khan continueront à servir de passerelles vers le renforcement de la compréhension des cultures et des sociétés musulmanes. L'une de ces institutions, la Bibliothèque Aga Khan de Londres, qui abrite les collections uniques de l'IIS et de l'AKU-ISMC, offre des espaces polyvalents afin de consulter les ouvrages et de faire des recherches, et dispose d'un lieu d'archivage sécurisé pour les livres et les manuscrits rares.

akc-uk-180903_0197_r.jpg


Les jardins et les cours du Centre Aga Khan de Londres.
Copyright: 
AKDN / John Sturrock

Le Centre Aga Khan contribuera à sensibiliser le public aux enjeux de développement internationaux et au travail de la Fondation Aga Khan (AKF) dans l'amélioration de la qualité de vie de personnes de toutes confessions et de tous horizons vivant dans certaines des communautés les plus défavorisées du monde.

Le Centre a été pensé de manière à représenter les valeurs d'ouverture d'esprit, de dialogue et de respect des diversités d'opinions, ce que l'on appelle également pluralisme. Il se distingue par ses six jardins, cours et terrasses qui s'inspirent de l'architecture paysagère islamique de l'Espagne, de l'Afrique du Nord, du Moyen-Orient, de l'Asie centrale et de l'Asie du Sud. Des visites des jardins seront par ailleurs programmées pour le public.

Face au Centre Aga Khan se trouve le Victoria Hall de King's Cross, une résidence universitaire qui héberge les étudiants de l'IIS et de l'AKU-ISMC, ainsi que d'autres étudiants à Londres. Le Victoria Hall dispose de deux espaces extérieurs, à savoir une cour au premier étage et un jardin en terrasse au huitième étage, tous deux imaginés par Vladimir Djurovic, qui a également dessiné le Parc Aga Khan à Toronto. Les huit jardins du Centre Aga Khan et du Victoria Hall, en plus de deux jardins qui s'étendent sur l'espace public, forment un ruban vert qui a pour objectif de refléter la grande diversité des cultures à travers le monde islamique.

iis-uk-building_kings_cross_chuftoncrow_062_r.jpg


Les jardins de la résidence étudiante, Londres.
Copyright: 
Hufton + Crow