Egalement disponible en:

Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Dans le domaine de l'éducation, des programmes d'éducation de la petite enfance, d'amélioration des écoles et de formation des adultes sont mis en place au Mali dans le cadre du Programme de développement coordonné dans la région de Mopti.
    AKDN / Lucas Cuervo Moura
Éducation
À Mopti, les possibilités d'accéder à une éducation de base, souvent peu qualitative, sont très restreintes, et il existe d'importantes disparités entre les filles et les garçons et les zones rurales et urbaines. Le taux d'inscription à l'école primaire est inférieur à 50 % et le taux d'alphabétisation des femmes n'est que de 10 %.

De fait, permettre aux jeunes enfants d'aller à l'école et leur offrir une éducation de qualité est un enjeu de taille. Il est donc nécessaire de leur offrir un encadrement pédagogique et une bonne formation, mais aussi de prêter attention aux facteurs extérieurs à l'école : Les enfants restent-ils souvent à la maison pour cause de diarrhée due à l'ingestion d'eau insalubre ? Ont-ils des difficultés à se concentrer car ils arrivent à l'école le ventre vide ? L'éducation est-elle une priorité pour les parents ? Pour relever ces défis en matière d'éducation, la Fondation Aga Khan (AKF) collabore avec des écoles publiques, des écoles privées communautaires et des centres de développement de la petite enfance (ECD) dans la région de Mopti afin d'améliorer l'accès des enfants à une éducation de qualité.

Les activités principales mises en place par l'AKF concernent ainsi l'amélioration de l'enseignement et de l'apprentissage en favorisant l'élaboration de ressources pédagogiques à faible coût, voire gratuites, l'intégration d'approches pédagogiques centrées sur l'enfant et le renforcement de l'enseignement de matières spécifiques, et notamment le français, les sciences et les mathématiques. La Fondation a contribué à la construction d'infrastructures et a fourni du mobilier, des fournitures et du matériel pour 21 écoles. Elle a également apporté son soutien à des élèves ayant dû se réfugier à Mopti en raison de problèmes sécuritaires dans le nord du pays.

En outre, et grâce un financement de l'UNICEF et de la Banque mondiale, l'AKF a déjà soutenu la construction et l'équipement de 11 centres de développement de la petite enfance dans la région. Dans le cadre d'un nouveau programme lancé en 2014, et en partenariat avec les organisations Plan International, World Vision et Save the Children, la Fondation Aga Khan prévoit d’aider 10 000 enfants à travers 12 communes autour de Mopti et Djenné en construisant 12 écoles et 10 centres de développement de la petite enfance. Ce projet permettra également d'améliorer la formation de 168 enseignants et de près de 100 formateurs pour parents, de construire 27 toilettes et 34 puits afin d'améliorer l'hygiène et de bâtir huit grandes cantines afin d'améliorer la nutrition des élèves.

En plus de fournir de nouveaux équipements scolaires, le projet permettra la mise en place de comités de gestion scolaire afin d'impliquer les communautés locales dans le fonctionnement et la gestion des nouvelles installations.