Egalement disponible en:

Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • L'Hôpital Aga Khan à Dar es Salaam, Tanzanie.
    AKDN / Aly Z. Ramji
  • Entrée extérieure de l’Hôpital Aga Khan de Dar es Salaam après la deuxième phase d’agrandissement, Tanzanie.
    Abdul Mohamed / Pixelbase
  • Des médecins soignent un nourrisson dans le service de maternité de l’Hôpital Aga Khan de Dar es Salaam après la deuxième phase d’agrandissement, Tanzanie.
    AKDN / Aly Z. Ramji
  • En Tanzanie, les Services de santé Aga Khan (AKHS) travaillent en étroite collaboration avec le Ministère de la santé afin d'améliorer la santé des groupes vulnérables de la population, notamment les mères et les enfants, et de favoriser le développement des services de santé aux niveaux national et régional.ls.
    AKDN / Lucas Cuervo Moura
  • Le Centre de soins de santé Aga Khan à Mwanza est l'un des nombreux établissements de santé primaire exploités par les Services de santé Aga Khan en Tanzanie. En collaboration avec le gouvernement, le Centre offre plusieurs services dont des soins ambulatoires et des services de santé maternelle et infantile gratuits.
    AKDN / Lucas Cuervo Moura
Santé

Le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) contribue à l'amélioration de la santé publique en Tanzanie depuis 1929, en travaillant en collaboration avec le gouvernement afin de l'aider à pallier les lacunes identifiées dans les réponses aux besoins des populations. De nos jours, les activités de l'AKDN en matière de soins de santé en Tanzanie emploient 1 000 personnes, comptent plus de 460 000 consultations externes par an, dont près de 1,2 million d'examens en laboratoire, 65 000 examens radiologiques et 7 000 chirurgies par an sur l'ensemble de ses établissements.

Ses programmes de soins infirmiers et de maïeutique soutiennent le renforcement des systèmes de santé dans tout le pays en améliorant les compétences du corps infirmier et la qualité des soins de santé et en élaborant de nouveaux cours plus professionnels en soins infirmiers. Ses programmes postuniversitaires de formation médicale en médecine familiale, médecine interne et chirurgie contribuent à alimenter l’unité de ressources humaines spécialisées.

Ses programmes de santé communautaires sont conçus pour les personnes démunies et se concentrent notamment sur la santé maternelle et infantile. En collaboration avec le gouvernement tanzanien, l'AKDN étend actuellement son réseau de santé intégré afin de doubler le nombre de bénéficiaires de ses programmes.