Egalement disponible en:

Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Amphithéâtre, École de médecine de l'Université Aga Khan, Karachi, Pakistan.
    AKDN / Kohi Marri
  • Cour de l'École de médecine, Karachi, Pakistan.
    AKDN / Kohi Marri
  • L'École de médecine de l'Université Aga Khan à Karachi, Pakistan.
    AKDN / Gary Otte
  • L'École de médecine de l'Université Aga Khan à Karachi, Pakistan.
    AKDN / Gary Otte
  • Des étudiants fêtent l'obtention de leur diplôme lors de la cérémonie de remise des diplômes de l'Université Aga Khan à Karachi.
    AKDN / Hakim Sons
Écoles de médecine

Le Dr Anita Zaidi, qui a remporté le Prix Caplow Children d'un million de dollars en 2013 avec son projet dont l'objectif est de sauver les vies d'enfants dans une communauté marginalisée de Karachi, fait partie de nos diplômés en médecine devenus désormais des chefs de file internationaux dans leur domaine. À l'Université Aga Khan (AKU), 49 % des médecins formés sont des femmes.

Au Pakistan et en Afrique de l'Est, les professeurs et anciens élèves des Écoles de médecine d’AKU sont considérés comme des références en matière de qualité des soins et forment de nouvelles générations de médecins, mettent en place des solutions novatrices aux problèmes de santé publique et recommandent les décideurs politiques en se fondant sur des données probantes.

Au Pakistan, l'Université propose une licence de médecine et de chirurgie (équivalent du diplôme d'État de docteur en médecine nord-américain), 33 programmes d'internat et 27 programmes de bourses de recherche, trois programmes de master et un doctorat en sciences de la santé. Elle propose les seules bourses de recherche du pays dans une douzaine de spécialités.

Le programme d'études en médecine et chirurgie d’AKU prépare les diplômés à promouvoir de manière efficace la santé dans des contextes difficiles, et est axé sur les soins primaires et la santé publique. Les étudiants passent près d'un cinquième de leur temps à travailler sur la santé communautaire et passent également beaucoup de temps dans les quartiers pauvres de Karachi dans le cadre de l'important programme de santé urbaine de l'Université.

Beaucoup des étudiants diplômés par l’Universsont allés étudier, travailler et enseigner dans les meilleurs établissements de soins de santé au monde. Beaucoup sont également restés ou sont retournés au Pakistan, où ils apportent, selon un ancien étudiant brillant « l'ambition d'établir de nouvelles normes pour la pratique clinique, l'enseignement et la recherche et d'influencer la médecine académique, les politiques en matière de santé et la santé publique ».

En 2004, l'AKU a commencé à dispenser des programmes d'études médicales postdoctoraux en Afrique de l'Est et propose actuellement neuf programmes d'internat dans des domaines comme la pédiatrie, l'obstétrique et la gynécologie, la médecine familiale et la chirurgie. L'Université prévoit de proposer une licence de médecine et de chirurgie en Afrique de l'Est également.

En Afghanistan, l'Université a mis en place une formation en internat en 2012 au sein de l'Institut médical français pour lEnfant, et propose désormais des programmes dans sept disciplines, dont la chirurgie pédiatrique et la radiologie.

Au total, 5 500 hommes et femmessont sortis diplômés des programmes en médecine de l'AKU.

Le corps enseignant de l’Université est fortement engagé dans la recherche sur certains des problèmes de santé les plus urgents dans les pays en développement. L'AKU est reconnue à l'international pour son leadership en matière de santé maternelle et infantile. En 2013 et 2014, de nombreuses études rédigées par nos professeurs et publiées dans The Lancet expliquaient ce qui était nécessaire pour sauver la vie de millions de femmes et d'enfants chaque année.

aku-pakistan-_km_4063_r.jpg


Des étudiants de l'École de médecine à Sultanabad, Pakistan.