Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • L'École Aga Khan de Och, République kirghize.
    AKDN / Mikhail Romanyuk
  • Le Lycée Aga Khan de Khorog, au Tadjikistan, offre une éducation à plus de 950 élèves de la crèche à la terminale, et affiche un taux de réussite aux examens de plus de 90 %.
    AKDN / Jean-Luc Ray
  • Une jeune fille à l'École Aga Khan de Booni, Chitral, Pakistan. 54 % des 27 000 élèves de l'AKES,P (Pakistan) sont des filles.
    AKDN / Noor Fareed
  • La crèche urbaine de Thorala, dans le Gujarat, en Inde, soutenue par les Services d’éducation Aga Khan.
    AKDN / Jean-Luc Ray
  • Au Tadjikistan, les AKES travaillent avec la Fondation Aga Khan (AKF) afin d'élaborer une stratégie de développement de la petite enfance (ECD) dans le GBAO.
    AKDN / Jean-Luc Ray
AKES en Asie

Sur le continent, les Services d’éducation Aga Khan (AKES) gèrent des écoles en Asie du Sud et en Asie centrale. Les premières écoles ont ouvert leurs portes en 1905. De nos jours, il existe plus de 190 écoles en Asie.

Asie centrale

Les AKES gèrent deux écoles modèles dans la région, une à Khorog, la capitale du Haut-Badakhchan au Tadjikistan, et une autre à Och, dans la République kirghize voisine. Les initiatives de sensibilisation des AKES ont également un impact sur les écoles de district dans le Haut-Badakhchan, par l'intermédiaire de la formation des enseignants et d'autres efforts d'amélioration des écoles, souvent réalisés en partenariat avec d'autres agences du Réseau Aga Khan de développement (AKDN). En Afghanistan, près de 25 000 élèves bénéficient des programmes des AKES. Actuellement, les Services gèrent 70 centres de développement de la petite enfance. Les AKES travaillent également dans certains districts, dont celui de Kaboul, pour développer les compétences en anglais et en technologies de l'information, en particulier pour les enfants non scolarisés, afin qu'ils puissent développer des compétences leur permettant de trouver un travail. Les Services aident également les enfants scolarisés en leur proposant des programmes de soutien pour leur permettre de rattraper leur retard sur différents niveaux scolaires.

Asie du Sud

Dans la région (Inde, Pakistan et Bangladesh), les écoles des AKES, dont la plupart se trouvent dans les zones rurales ou reculées, dispensent une éducation à des enfants depuis le début du 19e siècle. En 1930, au cours du Jubilé de diamant de Sir Sultan Mahomed Shah Aga Khan, l'initiative majeure de créer un certain nombre d'écoles a été entreprise, notamment pour aider les jeunes filles du nord du Pakistan et de l'Inde occidentale. De nos jours, il existe 189 écoles en Asie du Sud, dont 161 au Pakistan, 27 en Inde et une au Bangladesh. Ces écoles accueillent plus de 45 000 élèves et emploient quelque 2 000 enseignants. Une partie importante des élèves qui bénéficient des programmes des AKES dans cette région provient de zones rurales, avec une proportion égale de garçons et de filles. Dans chaque cas, des efforts sont faits non seulement pour continuer à améliorer la qualité de l'éducation dans certaines des régions les plus reculées du monde, mais aussi pour développer des programmes d'études qui soient adaptés aux besoins des communautés rurales.

akes-pakistan-97988.jpg

Des élèves d'une classe de l'École secondaire supérieure Aga Khan à Kuragh, au Pakistan.