Vous êtes ici

Vous êtes ici

"Neyssatou", la diva tunisienne de l’inclusion sociale

3 Avril 2019

Lors de la cérémonie des Aga Khan Music Awards, Badia Ouerghi Bouhrizi a reçu le premier prix d'inclusion sociale, en reconnaissance de son travail et pour avoir mis son talent musical au service de la lutte pour la justice sociale, le pluralisme et la démocratie. Interviewée par La Presse, elle a déclaré: "J'ai eu le privilège de recevoir le premier prix d'inclusion sociale de la première édition des Prix Aga Khan de Musique. Il s'agit de la première édition du prix de la musique, mais la fondation a travaillé sur la musique depuis près de 20 ans, dans le cadre de l'Initiative Aga Khan pour la Musique Aga Khan (AKMI). Je partage parfaitement la vision de l’AKMI qui œuvre à redonner un souffle de vie au patrimoine culturel et musical partout où elle s’investit à la fois en soutenant les artistes traditionnels localement et en leur donnant les moyens de vivre de leur musique et de la diffuser.