Vous êtes ici

Vous êtes ici

Restauration de la ville fortifiée de Lahore, Pendjab (Pakistan)

Véritable œuvre d’art construite à l’époque de la brillante civilisation moghole, qui atteignit son apogée au cours du règne de l’Empereur Shah Jahan, le mur illustré est en partie responsable de l'inscription du Fort de Lahore sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1981. Toutefois, le mur illustré a connu de longues périodes de désintérêt, de mauvais usage et de négligence, et les anciennes initiatives de conservation qui y ont été menées n’ont laissé derrière elles que des problèmes.

Début 2017, le Trust Aga Khan pour la culture lança une intervention de conservation pionnière sur le mur illustré, initiative toujours en cours. En raison de la tâche délicate que représente l’exécution de travaux sur un site classé au patrimoine mondial et du niveau de détérioration des structures et des ornements, il apparaissait nécessaire de déterminer un ensemble de critères afin de conserver l’authenticité du site. Les méthodes de conservation proposées impliquaient donc une intervention minime.

Les travaux de conservation actuels sont ainsi menés par des artisans spécialisés dans les méthodes de construction traditionnelles et intègrent des pratiques de conservation modernes par la formation et le renforcement des capacités des spécialistes pakistanais de la conservation par des experts internationaux.