Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Soixante et un étudiants ont reçu un diplôme en sciences infirmières lors de la cérémonie de remise des diplômes qui s'est tenue à Faizabad, dans le Badakhchan.
    AKU
Remise des diplômes de la première promotion en sciences infirmières à Faizabad, Afghanistan

Faizabad, Badakhchan, Afghanistan, le 23 septembre 2015 – Soixante et un étudiants ont reçu un diplôme en sciences infirmières lors de la cérémonie de remise des diplômes qui s'est tenue à Faizabad, dans le Badakhchan.

Cette cérémonie marque une étape importante, à savoir la remise des diplômes de la première promotion d'infirmiers dans le cadre d’un programme mis en œuvre et géré à Faizabad par le Directorat de la santé publique de la province du Badakhchan et l'Institut des sciences de la santé du Badakhchan, avec l'appui et les conseils techniques des programmes de l'Université Aga Khan (AKU) en Afghanistan.

Les 61 diplômés, dont 47 femmes, contribueront de manière significative au renforcement des services infirmiers, particulièrement auprès des mères et des enfants. Ce cursus de trois ans se déroule dans un environnement académique stimulant équipé d'installations pédagogiques et d'apprentissage comprenant des salles de classe, des laboratoires de compétences cliniques et informatiques, une bibliothèque et des foyers. Les cours ont été dispensés par huit professeurs en sciences infirmières, cinq femmes et trois hommes, expérimentés en méthodes d'enseignement et de pédagogie efficaces. Il est prévu qu'à la fin 2015, 50 autres étudiants intègrent cette formation diplômante.

Dans son discours de félicitations, le Dr Abdul Basir Sarwar, Ministre adjoint de la Santé publique, a souligné l'importance de former des femmes au métier d'infirmière afin de répondre à la pénurie actuelle dans le pays. Le Dr Sarwar a salué le solide partenariat entre le Ministère de la Santé publique (MoPH) et le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) visant à améliorer les services de santé pour les mères et les enfants dans le Badakhchan. Il a également remercié l'Agence Française de Développement (AFD) et d'autres donateurs pour leur soutien.

L'AFD a débloqué près de 6 millions d'euros (432 millions afghanis) sur les trois dernières années afin d'améliorer la santé maternelle, néonatale et infantile au Badakhchan, en partenariat avec le MoPH et l'AKDN. Mme Sophie Tran, chargée de mission à l'AFD, a déclaré : « Le renforcement des capacités du personnel de santé est un des principaux éléments de ce projet afin d'offrir un meilleur accès à des soins de santé de haute qualité. En effet, nous avons toujours plus besoin de professionnels de la santé qualifiés à travers tout le pays, et en particulier au Badakhchan, qui a l’un des taux de mortalité maternelle et infantile les plus élevés du monde. » L'AFD a profité de cette occasion pour renouveler l'engagement de la France en faveur de la santé maternelle, néonatale et infantile en Afghanistan.

Le Dr Shah Waliullah Adeeb, Gouverneur intérimaire du Badakhchan, a salué cette formation diplômante, la première du genre en Afghanistan, attestant que les infirmières sont la colonne vertébrale de tout système de santé.

Dans son allocution, Mme Nurjehan Mawani, représentante diplomatique de l'AKDN, a encouragé les étudiants diplômés à se considérer comme des « agents du changement » qui transmettent leur savoir et leurs compétences afin de bâtir des communautés plus fortes et en meilleure santé.

La Dre Habiba Surabi, conseillère auprès du directeur général des affaires de la jeunesse et des femmes, a salué les efforts déployés par l'AKDN pour offrir des services concrets à travers l'Afghanistan tant au niveau de la santé que de l'éducation et de la culture.

M. Muhammad Sardar Sarwari, membre du Conseil de la province du Badakhchan, a souligné les différents enjeux auxquels la province est confrontée, dont des conditions environnementales difficiles, un accès limité aux soins de santé et l'instabilité.

La Dre Farida Momand, du Ministère de l'Enseignement supérieur, M. Sardar Sarwari, membre du Conseil de la province du Badakhchan, des représentants de ministères concernés, d'agences de l'AKDN, de la société civile et des médias ont aussi participé à la cérémonie.

Pour tout complément d'information, veuillez contacter :

Mukhtar Ali Khan
Responsable du programme académique,
Programmes de l’Université Aga Khan en Afghanistan,
Téléphone portable : 0799 548 111
mukhtar.alikhan@akdn.org

Notes

Institution du Réseau Aga Khan de développement (AKDN), l'Université Aga Khan (AKU) compte des programmes académiques dispensés sur trois continents. L'AKDN œuvre dans plus de 30 pays, principalement en Asie et en Afrique, dans les domaines du développement rural, de l'éducation, de la santé, de la culture, de la microfinance et du développement du secteur privé. Le Réseau, sous la direction de son fondateur, Son Altesse l'Aga Khan, se consacre à l'amélioration des conditions de vie et des perspectives d’avenir des populations démunies, sans distinction de confession, d'origine ou de sexe.