Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Le 10 avril 2022, l’Honorable Ummy Ally Mwalimu, ministre de la santé de la République unie de Tanzanie (à droite), et la princesse Zahra Aga Khan (à gauche) ont posé la première pierre du centre de cancérologie de l’Hôpital Aga Khan de Dar es Salaam.
    AKDN / eMotion
  • L’Honorable Ummy Ally Mwalimu, ministre de la santé de la République unie de Tanzanie, prononce un discours à l’occasion de la pose de la première pierre du centre de cancérologie de l’Hôpital Aga Khan de Dar es Salaam.
    AKDN / eMotion
  • La princesse Zahra Aga Khan prononce un discours à l’occasion de la pose de la première pierre du centre de cancérologie de l’Hôpital Aga Khan de Dar es Salaam.
    AKDN / eMotion
  • L’Honorable Ummy Ally Mwalimu, ministre de la santé de la République unie de Tanzanie, et la princesse Zahra Aga Khan ont posé la première pierre du centre de cancérologie de l’Hôpital Aga Khan de Dar es Salaam.
    AKDN / eMotion
Pose de la première pierre d’un centre de cancérologie dont devraient bénéficier 1,7 million de Tanzaniens

Dar es Salaam, Tanzanie, le 10 avril 2022 – L’Hôpital Aga Khan de Dar es Salaam vient de poser la première pierre de son centre de cancérologie ultramoderne. Cette nouvelle unité sera un point stratégique pour le Tanzania Comprehensive Cancer Project (Projet global de lutte contre le cancer en Tanzanie - TCCP). Lancé par les Services de santé Aga Khan (AKHS) en janvier 2020, le TCCP est un projet novateur dont le but est de réduire la morbidité et la mortalité liées au cancer dans les régions de Dar es Salaam et de Mwanza. L’établissement offrira ainsi de meilleurs services de dépistage, de diagnostic précoce et de traitement à 1,7 million de personnes, mais renforcera également l’offre de services de cancérologie de base dans une centaine d’établissements de santé primaires publics dans les régions ciblées.

À l’instar de nombreux pays à revenu faible et intermédiaire (PRFI), la Tanzanie fait actuellement face à une explosion du nombre de cas de cancer sur son territoire, mais ne dispose pas de toutes les ressources pour lutter efficacement contre la maladie. Pour répondre à ce problème, le TCCP vise à améliorer et développer les services de cancérologie dans les infrastructures existantes, renforcer les capacités du personnel des établissements participants, sensibiliser les communautés au sujet du cancer et les encourager à davantage s’impliquer dans la lutte contre la maladie, et mettre sur pied un programme de recherche conjoint entre les différents acteurs du projet en vue d’appuyer les programmes et investissements futurs.

La valeur de ce centre de cancérologie ultramoderne, qui sera intégré au site de l’Hôpital Aga Khan de Dar es Salaam, est évaluée à 250 milliards de shillings tanzaniens (107,5 millions de dollars). Il devrait être achevé en mars 2024.

La cérémonie de pose de la première pierre s’est déroulée en présence de l’Honorable Ummy Ally Mwalimu, ministre de la santé de Tanzanie et invitée d’honneur, de la princesse Zahra Aga Khan, présidente du comité exécutif des Services de santé Aga Khan, de représentants du gouvernement, de missions diplomatiques, de partenaires de développement, d’acteurs du secteur de la santé et d’autres dignitaires.

« Les maladies non transmissibles nous touchent tous, c’est notamment le cas du cancer », a déclaré l’Honorable Ummy Ally Mwalimu. « Nous connaissons tous quelqu’un dont la vie a été emportée par le cancer. Il constitue en outre une importante menace pour la nation, car il atteint directement la population active... »

Le gouvernement a autorisé l’Hôpital Aga Khan de Dar es Salaam à construire le centre sur un terrain adjacent pour l’aider à développer ses services de cancérologie et à améliorer l’accès des citoyens aux soins dont ils ont tant besoin. Cette nouvelle unité devrait permettre de réduire le temps d’attente et les retards de prise en charge pour les patients de l’Institut de cancérologie Ocean Road (ORCI), un partenaire clé du TCCP. En outre, une fois ouvert, le centre lancera un dispositif d’aide sociale en vue de faciliter l’accès aux soins pour les personnes qui ne peuvent actuellement pas payer de frais médicaux et qui représentent une importante partie des patients atteints d’un cancer.

« La cérémonie d’aujourd’hui marque un objectif essentiel de ce projet, à savoir améliorer l’accès à des services de cancérologie complets dans le pays », a déclaré la princesse Zahra Aga Khan. « Les statistiques du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) montrent que 42 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chaque année en Tanzanie, avec un fort taux de mortalité à plus de 28 000 décès par an. Près de 75 % de ces cas sont malheureusement détectés à un stade trop avancé. C’est un enjeu majeur qui affecte le taux de survie du pays. »

« La croissance continue du Service de santé Aga Khan, Tanzanie (AKHS,T) au cours des 90 dernières années est un témoignage fort de notre engagement en faveur de l’amélioration des soins de santé et du développement du pays. » 

À propos du Tanzania Comprehensive Cancer Project

Projet public-privé lancé sur quatre ans et financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et la Fondation Aga Khan (AKF) pour un total de 38 milliards de shillings tanzaniens (16,3 millions de dollars), le Tanzania Comprehensive Cancer Project (Projet global de lutte contre le cancer en Tanzanie - TCCP) est une initiative novatrice visant à lutter contre l’impact des maladies non transmissibles en Tanzanie. Le projet réunit les principales institutions de santé du pays, notamment le Service de santé Aga Khan, Tanzanie (AKHS,T), l’Institut de cancérologie Ocean Road (ORCI), l’Hôpital national de Muhimbili (MNH), le Centre médical Bugando (BMC), la Fondation Aga Khan et l’Université Aga Khan (AKU). Il est supervisé par le Bureau de la présidente auprès des administrations régionales et locales (PO-RALG) et le Ministère de la santé et bénéficie du soutien technique de l’Institut Curie, la fondation française de recherche sur le cancer.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :

Bérénice Oreyo Pierronnet - Responsable régionale de la communication pour l’Afrique de l’Est, AFD

oreyopierronnetb@afd.fr / +254 759 637 405

Olayce Steven Lotha - Responsable marketing et communication, Service de santé Aga Khan, Tanzanie

olayce.liotaz@akhst.org / +255 717 516 650