Vous êtes ici

Vous êtes ici

Maaza Mengiste prononce la Conférence annuelle sur le pluralisme 2021 du Centre mondial du pluralisme

Présenté en partenariat par le Centre mondial du pluralisme et l’Université de la Colombie-Britannique

Ottawa, Canada, le 19 mai 2021 - Maaza Mengiste, romancière primée et auteure du livre The Shadow King, a prononcé la 8e Conférence annuelle sur le pluralisme aujourd’hui. Romancière et essayiste acclamée par la critique, son travail se penche sur les vies individuelles en jeu lors de migrations, de guerres et d’exils. Née à Addis-Abeba, en Éthiopie, elle a vécu au Nigéria et au Kenya avant de s’installer aux États-Unis. Son premier roman, Sous le regard du lion (2010), fait partie des dix meilleurs livres africains contemporains selon The Guardian. Son plus récent roman, The Shadow King (2019), est considéré comme l’« un des plus beaux romans de l’année » par NPR et a figuré en finale du Booker Prize en 2020.

« Nous sommes ravis que Maaza Mengiste prononce la Conférence annuelle sur le pluralisme de cette année », a déclaré Meredith Preston McGhie, secrétaire générale du Centre mondial du pluralisme (GCP). « Ses écrits abordent des questions que l’on retrouve au cœur même du pluralisme - la mémoire collective, les récits historiques et l’identité - et nous aident à comprendre comment bâtir et renforcer des sociétés où chacun peut trouver sa place. Il s’agit d’un travail extrêmement important. La littérature peut nous aider à outrepasser la polarisation et la politisation liées à ces enjeux pour nous amener à adopter un point de vue plus constructif. »

gcp2.jpg

Maaza Mengiste.

Les Conférences annuelles sur le pluralisme ont été créées dans le but de mettre en lumière des personnes d’exception dont le travail illustre parfaitement la notion de « pluralisme en action ». Albie Sachs, militant de la paix et ancien juge sud-africain, Beverley McLachlin, ancienne juge en chef du Canada, et António Guterres, actuel secrétaire général des Nations Unies, font partie des conférenciers qui sont intervenus dans le cadre de cette série.

Cette année, c’est la princesse Zahra Aga Khan, membre du conseil d’administration du Centre mondial du pluralisme, qui présentait l’événement. « La pandémie, et les inégalités qu’elle a fait ressortir nous rappellent avec brutalité qu’il y a urgence et que nous devons nous rassembler malgré nos différences afin de mettre sur pied un processus de relance plus inclusif. Nous ne pouvons que constater les répercussions émotionnelles et sociales des conflits qui se reflètent aujourd’hui dans de nombreuses sociétés, de la Syrie au Yémen, en passant par le Myanmar. »

Le Dr Santa J. Ono, président et vice-chancelier de l’Université de la Colombie-Britannique, a quant à lui déclaré : « Dans notre quête d’un monde meilleur, il est essentiel que nous décortiquions et examinions avec attention les leçons difficiles, parfois même douloureuses, de notre passé. En tirant des enseignements de ces erreurs et en y apportant des solutions tangibles dont tous peuvent bénéficier, nous pourrons, ensemble, bâtir des sociétés plus pluralistes. »

Pour en savoir plus sur l’événement, nous vous invitons à cliquer sur le lien suivant : https://www.pluralism.ca/fr/event/maaza-mengiste-8e-conference-annuelle-sur-le-pluralisme/

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :

Calina Ellwand
Responsable communication et affaires publiques
Centre mondial du pluralisme
media@pluralism.ca
+1-613-688-0137

NOTES

Le Centre mondial du pluralisme (GCP) est une organisation caritative indépendante fondée par Son Altesse l’Aga Khan en partenariat avec le gouvernement canadien. Le Centre travaille avec des leaders politiques, des éducateurs et des bâtisseurs communautaires du monde entier pour faire valoir le pouvoir transformateur du pluralisme et le mettre en œuvre. Pour tout complément d’information, nous vous invitons à visiter le site internet https://www.pluralism.ca/fr/.

L’Université de la Colombie-Britannique (UBC) est un centre mondial de recherche et d’enseignement qui figure régulièrement parmi les 20 meilleures universités publiques du monde. Depuis 1915, grâce à son esprit entrepreneurial, l’UBC fait de l’innovation une de ses valeurs essentielles et remet en question le statu quo. L’Université encourage ses étudiants, son personnel et son corps professoral à défier les conventions, à être à la tête de la découverte et à imaginer de nouvelles manières d’apprendre. À l’UBC, on met à l’honneur la pensée audacieuse afin de concevoir des idées susceptibles de changer le monde.

Événement connexe :

Avant la Conférence annuelle sur le pluralisme, Maaza Mengiste a parlé de son livre The Shadow King devant des étudiants et des membres de la communauté de l’Université de la Colombie-Britannique à l’occasion de l’événement en ligne UBCConnects le 18 mai 2021. Pour en savoir plus sur cet événement, nous vous invitons à visiter le site internet https://events.ubc.ca/ubc-connects/