Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Le protocole d’accord a été signé par Ira Katznelson, recteur par intérim de l’Université Columbia, et le Dr Carl Amrhein, recteur et vice-président des affaires universitaires de l’AKU.
    AKDN / Eileen Barroso
L’Université Aga Khan et l’Université Columbia annoncent la création inédite d’un double cursus de master

New York, États-Unis, le 6 mars 2020 - Le Middle East Institute de l’Université Columbia, basé à New York, et l’Institut pour l’étude des civilisations musulmanes de l’Université Aga Khan (AKU-ISMC), basé à Londres, ont signé un accord à l’Université Columbia à l’occasion du lancement de leur double cursus de master.

Ce programme unique de deux ans et demi réunit deux des plus grandes universités du monde et offre aux étudiants la possibilité d’étudier un sujet d’importance mondiale depuis Londres et New York, deux des villes les plus diversifiées et multiculturelles de la planète.

« Ce partenariat favorisera le développement des perspectives théoriques et pratiques nécessaires pour comprendre comment les sociétés musulmanes font face aux enjeux mondiaux pressants », a déclaré Ira Katznelson, recteur par intérim et titulaire d’une chaire Ruggles en sciences politiques et en histoire à l’Université Columbia. « Une telle initiative est particulièrement importante à cette époque. »

Le Dr Carl Amrhein, recteur et vice-président des affaires universitaires de l’AKU, a quant à lui constaté que, le monde changeant très rapidement, il est plus urgent que jamais d’approfondir et de nuancer les connaissances de nos futures leaders quant aux questions liées aux civilisations musulmanes. « Ce programme de master fera de nos étudiants des professionnels capables d’orienter et de conseiller la société de manière claire et réfléchie vis-à-vis des enjeux importants et complexes auxquels cette génération est confrontée », a-t-il déclaré.

À l’occasion de la signature, le Professeur Leif Stenberg, doyen de l’AKU-ISMC, a déclaré que ce partenariat entre « deux des plus grandes autorités concernant les civilisations musulmanes » témoigne de l’importance de proposer des programmes universitaires vastes et approfondis dans ce domaine. « Chaque institution apportera à ce cursus sa propre histoire et ses perspectives uniques, et les étudiants tireront de grands bénéfices à étudier dans deux des villes les plus grandes et les plus inclusives du monde. Ce programme mettra au défi nos étudiants et les aidera à développer leur esprit critique en matière de recherche et leurs compétences de leadership, ce qui leur permettra de contribuer positivement à la société au travers de nombreux secteurs », a-t-il ajouté.

L’Université Columbia et l’AKU ont élaboré conjointement le programme d’études avancé de ce cursus de deux ans et demi, qui se compose de séminaires de lecture et de recherche, de cours facultatifs interdisciplinaires et d’une formation intensive en langues étrangères. Grâce à de nouveaux cadres et outils interdisciplinaires favorisant la compréhension des cultures musulmanes dans un contexte comparatif et historique mondial, les étudiants apprendront à aborder de manière créative et critique les perspectives et les défis auxquels font face les sociétés musulmanes d’aujourd’hui.

Le protocole d’accord relatif à ce nouveau programme a été signé par Ira Katznelson et le Dr Carl Amrhein.

aku-usa-2020-emb_4263r.jpg

Premier rang, de gauche à droite : Manan Ahmed Asif, professeur à l’Université Columbia, Carl Amrhein, recteur de l’AKU, Ira Katznelson, recteur par intérim de l’Université Columbia, et Lisa Anderson, professeure émérite et doyenne émérite de l'École des affaires internationales et publiques de l’Université Columbia. Second rang, de gauche à droite : Farzana Karim-Haji, directrice du bureau des partenariats de l’AKU, Professeur Stephen Lyon, responsable des programmes d’études de l’AKU-ISMC, Professeur Leif Stenberg, doyen de l’AKU-ISMC, Brinkley Messick, directeur du Middle East Institute de l’Université Columbia, Kathryn Poots, professeure associée invitée à l’Université de Columbia et professeure associée à l’AKU, Carlos J. Alonso, professeur à l’Université Columbia, Anjum Halai, vice-rectrice à la recherche et aux études supérieures et doyenne par intérim de la faculté des arts et des sciences de l’AKU, Andrea Soloman, doyenne de l’École supérieure des arts et des sciences de l’Université Columbia, et Avinoam Shalem, professeur à l’Université Columbia.
Copyright: 
AKDN / Eileen Barroso

Contact média :
Alexandra Khan
Institut pour l’étude des civilisations musulmanes
Université Aga Khan
alexandra.khan@aku.edu
Téléphone +442073803847