Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Les sept musiciens du "Badakhshan Ensemble", originaires du Badakhshan, la région montagneuse à l'est du Tadjikistan, interprètent des chants qui suscitent l'extase mystique, sur des textes de Rumi, Hafez et Nasir Khusrow.
    AKTC / Sebastian Schutsyer
L’Initiative Aga Khan pour la musique et la SOAS signent un accord de collaboration et coorganisent l’événement « Musical Geographies of Central Asia »

Du 16 au 18 mai 2012, Senate House, Université de Londres

(Le colloque, ouvert au public, se terminera avec un concert de musique d’Asie centrale au Brunei Gallery Lecture Theatre de la SOAS le 18 mai 2012 à 19 h 30)

Londres, Royaume-Uni, le 16 mai 2012 – L’Initiative Aga Khan pour la musique (AKMI) et l’École des études orientales et africaines (SOAS) de l’Université de Londres ont signé un vaste accord quinquennal de collaboration afin d’offrir des formations pour une nouvelle génération de spécialistes du développement culturel. Le programme sera axé sur le développement de connaissances relatives aux musiques et aux cultures du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, d’Asie centrale et d’Asie du Sud, des régions importantes pour l’AKMI et la SOAS.

En vertu de cet accord, l’AKMI s’appuiera sur l’expérience des professeurs et chercheurs associés de la SOAS pour mener des projets de développement et de revitalisation de la culture. Les étudiants et professeurs en musique de la SOAS collaboreront avec des musiciens issus des régions d’activité de l’AKMI dans le but de renforcer les échanges interculturels dans la musique et dans d’autres aspects de cultures d’expression.

Dans le cadre de ce nouvel accord, la SOAS et l’AKMI s’associent également à l’Institut de recherche musicale (IMR) de Londres afin de coorganiser un colloque de trois jours intitulé « Musical Geographies of Central Asia » (Géographies musicales d’Asie centrale). Cet événement se déroulera du 16 au 18 mai à la Senate House de l’Université de Londres. Créé par la Dre Saida Daukeyeva (IMR) et la Dre Rachel Harris (SOAS), « Musical Geographies of Central Asia » fait intervenir 33 chercheurs originaires de 25 pays. Theodore Levin, consultant de projets senior pour l’Initiative Aga Khan pour la musique et professeur de musique au Dartmouth College, prononcera la conférence d’ouverture, intitulée « The Geography of Possibility: Mapping the Future of the Past in Central Asian Music » (Géographie des possibilités : cartographier l’avenir du passé de la musique d’Asie centrale).

« Musical Geographies of Central Asia » explore les géographies musicales de l’Asie centrale en mettant l’accent sur le régionalisme et les frontières. Les principaux pays et régions couverts sont le Kazakhstan, la République kirghize, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Turkménistan, ainsi que l’Azerbaïdjan, les Républiques russes du Tatarstan et de Touva, la Mongolie, la région autonome ouïghoure du Xinjiang et l’Afghanistan. Ce colloque aura pour but de situer les pratiques, les styles, les genres et les sons musicaux régionaux, transrégionaux, nationaux et transnationaux dans leurs environnements géoculturels, politiques et idéologiques respectifs.

Le colloque, ouvert au public, se terminera avec un concert de musique d’Asie centrale au Brunei Gallery Lecture Theatre de la SOAS le 18 mai 2012 à 19 h 30.

Cet événement et le nouvel accord contribuent aux efforts de l’Initiative pour la musique de créer un réseau de collaboration avec des partenaires institutionnels au sein et à l’extérieur du Réseau Aga Khan de développement (AKDN), dont la mission, les ressources et les connaissances complètent les siennes. En établissant de telles collaborations, l’AKMI renforce son engagement en faveur de l’approche intégrée au travail de développement culturel qui a fait de son programme un succès.

NOTES

L’Initiative Aga Khan pour la musique (AKMI) est un programme interrégional d'enseignement musical et artistique et organise des représentations et des activités de sensibilisation, de tutorat et de production artistique dans le monde entier. L’AKMI a été mise en place par Son Altesse l'Aga Khan afin de soutenir les musiciens et les enseignants de musique talentueux qui œuvrent pour préserver, transmettre et développer leur patrimoine musical sous des formes contemporaines. L'Initiative pour la musique a commencé à travailler en Asie centrale, puis a élargi ses activités de développement culturel pour inclure des communautés artistiques et des publics au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie du Sud. L'AKMI élabore et met en œuvre un ensemble d'activités spécifique à chaque pays dans lequel elle travaille et milite pour la revitalisation du patrimoine culturel à la fois comme source de revenus pour les musiciens et comme moyen de renforcer le pluralisme dans les pays où il est confronté à des contraintes sociales, politiques et économiques.

L’École des études orientales et africaines (SOAS) est un collège de l’Université de Londres. Mêlant de manière unique la recherche linguistique, la maîtrise disciplinaire et une orientation régionale, elle est le principal centre international d’étude d'un large éventail de sujets sur l’Asie, l’Afrique, le Proche et le Moyen-Orient, mais est également le seul établissement d’enseignement supérieur du Royaume-Uni spécialisé dans l’étude de ces régions.

Pour tout complément d'information sur le colloque, cliquez sur le lien suivant : http://www.soas.ac.uk/news/newsitem75666.html