Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Au total, 93 étudiants ont obtenu des diplômes et certificats dans diverses disciplines lors de la 16e cérémonie de remise des diplômes de l’Université Aga Khan à Nairobi, au Kenya.
    AKU
  • "Nous nous apprêtons à lancer trois nouveaux programmes de master en sciences infirmières, en maïeutique et en gestion et innovation dans les médias ici à Nairobi. Nous construisons également un Centre de recherche sur le cancer qui s’efforcera de trouver des traitements adaptés aux populations d’Afrique de l’Est et lancerons bientôt la construction d’un hôpital pédiatrique de pointe à Nairobi. Juste de l’autre côté de la rue, nous avons initié la construction des tours jumelles de notre Centre académique, qui offrira des espaces d’apprentissage et de recherche ultramodernes à nos étudiants et enseignants."
    AKU
  • "Chers futurs diplômés, tout a été fait pour assurer la réussite que vous célébrez aujourd’hui. Gardez toujours à l’esprit que c’est en travaillant dur, en faisant preuve de dévouement et en restant fidèles à vos objectifs que vous vous développerez réellement. Vous faites votre entrée dans un monde qui n’est pas seulement prêt à vous accueillir, mais qui mettra également à l’épreuve les contributions et le travail des professionnels de la santé, de l’éducation et du journalisme que vous vous apprêtez à devenir. Je vous souhaite d’apporter sagesse et espoir à toutes les personnes qui vous côtoieront dans vos vies professionnelles comme personnelles. Que vos futures entreprises vous apportent toute la satisfaction possible."
    AKU
  • Faith Oneya, diplômée du master en journalisme numérique, prononce un discours lors de la cérémonie, à Nairobi, au Kenya.
    AKU
  • Les diplômés de la promotion de 2019 du master en journalisme numérique de l’AKU.
    AKU
Les premiers journalistes kenyans spécialisés dans le numérique et formés à l’échelle locale reçoivent leur diplôme

Le master en journalisme numérique de l’AKU est inédit en Afrique de l’Est

Nairobi, Kenya, le 12 février 2020 - Dix journalistes ont reçu un diplôme de master en journalisme numérique lors de la 16e cérémonie de remise des diplômes de l’Université Aga Khan (AKU) au Kenya. Ce programme est inédit dans le pays et en Afrique de l’Est.

Au total, 93 étudiants ont reçu des diplômes et des certificats en soins infirmiers en oncologie, en sciences infirmières, en médecine, en éducation et en journalisme numérique au cours de la cérémonie organisée mercredi.

Lors de son discours d’ouverture, le président de l’Université Firoz Rasul a expliqué que l’Université s’adapte afin de répondre aux demandes d’un monde en pleine évolution et de concrétiser sa mission d’améliorer la qualité de vie en Afrique.

« À ce jour, plus de 1 500 Kenyans ont obtenu un diplôme à l’AKU. De Mombasa à Nairobi, en passant par Turkana, ces enseignants, médecins, entrepreneurs, avocats, fonctionnaires et décideurs politiques initient des changements dans la société. Et désormais, dans la continuité de notre première cérémonie de remise des diplômes du master en journalisme numérique, ils marqueront le secteur des médias de leur empreinte », a déclaré M. Rasul.

Julian Kamau, rédactrice en chef du journalisme citoyen pour le Standard Group, a évoqué l’impact que son diplôme a eu sur sa carrière : « cette formation m’a fait découvrir les différentes perspectives du secteur des médias. Je mets désormais en œuvre les compétences que j’ai acquises lors de mon cursus et je cherche à mieux mettre en pratique ce que j’ai appris. »

Kenneth Kipruto, un autre diplômé et rédacteur en chef pour le journal Standard, a ajouté : « en tant que rédacteur en chef, je ne considère plus les articles comme étant uniquement destinés à l’impression, mais également à internet. Je peux fièrement déclarer que, grâce à cette formation, je suis en mesure de préparer un article pour la télévision et la radio. »

L’Université Aga Khan a récemment lancé trois nouveaux programmes de master sur son campus kenyan, en sciences infirmières, en maïeutique et en gestion et innovation dans les médias. Elle construit également un Centre de recherche sur le cancer qui s’efforcera de trouver des traitements adaptés aux populations d’Afrique de l’Est et lancera bientôt la construction d’un hôpital pédiatrique à Nairobi. Le Centre universitaire de Nairobi, actuellement en construction, permettra aux étudiants et aux enseignants de bénéficier d’espaces d’apprentissage et de recherche ultramodernes.

Dans son discours, l’invité d’honneur et secrétaire administratif en chef au Ministère de la santé du Kenya, le Dr Rashid Aman, a salué l’AKU, qu’il considère comme une remarquable institution d’enseignement supérieur et de santé au Kenya.
 
« Le développement de vos services d’imagerie moléculaire et d’oncologie au cours des dernières années est particulièrement important aux yeux de notre gouvernement, car ils permettent d’améliorer l’accès à des soins spécialisés dans cette région et font du Kenya un pôle de tourisme médical conforme au plan de développement Vision 2030 », a-t-il déclaré.

Au total, 93 étudiants ont obtenu un diplôme ou un certificat dans diverses spécialités : 12 étudiants ont obtenu un diplôme en soins infirmiers en oncologie, 28 un diplôme de licence en sciences infirmières, 26 un diplôme de master en médecine, 17 un diplôme de master en éducation et 13 un diplôme de master en journalisme numérique.