Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • 142 étudiants ont reçu un diplôme lors de la 17e cérémonie de remise des diplômes de l’AKU à Kampala, en Ouganda.
    AKDN / Gatimo Photography
  • « Le programme de l’Université Aga Khan, qui favorise l’excellence dans l’enseignement au sein même de l'institution, a récemment été accrédité par l’organisation britannique Advance HE. L’AKU est la première université africaine à obtenir une telle certification », a déclaré Firoz Rasul.
    AKDN / Gatimo Photography
  • Le Professeur Omaswa, directeur exécutif du Centre africain pour la santé mondiale et la transformation sociale et invité d’honneur de cette cérémonie, a appelé les diplômés en sciences infirmières et en maïeutique à se placer en première ligne de leurs professions et à prendre plus de responsabilités au sein du système de prestation de services, et ce dans le but d’atteindre les Objectifs de développement durable et une couverture sanitaire universelle.
    AKDN / Gatimo Photography
  • « Nous avons pour mission de créer et de façonner l’avenir des soins infirmiers dont la prochaine génération héritera. À notre époque, nous devons élaborer des politiques, des systèmes et des structures d’éducation adaptés à notre profession », a déclaré le major de promotion Ndawula Paddy, titulaire d’un diplôme en soins infirmiers généraux.
    AKDN / Gatimo Photography
  • Des diplomates, les familles des étudiants diplômés et les membres du corps enseignant et du personnel de l’AKU étaient présents à la cérémonie de remise des diplômes.
    AKDN / Gatimo Photography
Le rôle du personnel infirmier et des sages-femmes décisif dans l’atteinte d’une couverture sanitaire universelle

Kampala, Ouganda, le 8 février 2020 - Evelyne Amulen, une diplômée en maïeutique de l’Université Aga Khan (AKU), s’est démenée pour poursuivre ses études. Pendant deux ans, elle a parcouru deux fois par semaine plus de 600 kilomètres, entre Karamoja et Kampala, pour suivre des études de premier cycle à l’École d’infirmières et de sages-femmes de l’Université Aga Khan.

« Si je ne parvenais pas à trouver de boda boda (taxi moto), je prenais le risque de monter à bord d’un camion qui transportait des pierres marbrières. Comme il n’y avait pas de place pour moi à l’intérieur du véhicule, je m’accrochais au camion au péril de ma vie. Une fois à Mbale, je prenais un bus jusqu’à Kampala, un parcours qui durait encore 12 à 14 heures », déclare-t-elle.

Malgré tous ces obstacles, Evelyne a réussi à obtenir son diplôme de licence en maïeutique et à se hisser parmi les meilleurs étudiants de sa promotion. Elle faisait partie des 142 étudiants qui ont reçu un diplôme lors de la 17e cérémonie de remise des diplômes de l’Université Aga Khan à Kampala. Soixante-huit étudiants ont reçu un diplôme en soins infirmiers généraux, 30 un diplôme de licence en sciences infirmières, 23 un diplôme de licence en maïeutique et 21 un diplôme de master en éducation.

Lors de son allocution, l’invité d’honneur de cette cérémonie, le Professeur Francis Omaswa, directeur exécutif du Centre africain pour la santé mondiale et la transformation sociale, a déclaré : « l’Assemblée mondiale de la Santé a désigné 2020 comme année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier, voilà pourquoi la cérémonie d’aujourd'hui revêt une importance spéciale. Cela ne se reproduira sûrement pas de sitôt. »

Le Professeur Omaswa a ainsi appelé les diplômés en sciences infirmières et en maïeutique à se placer en première ligne de leurs professions et à prendre plus de responsabilités au sein du système de prestation de services, et ce dans le but d’atteindre les Objectifs de développement durable et une couverture sanitaire universelle.

« Je suis personnellement convaincu que mettre en place un système de santé primaire centré sur l’humain et dirigé par le personnel infirmier et les sages-femmes en Ouganda nous permettra d’atteindre au plus vite une couverture sanitaire universelle grâce à laquelle plus personne ne sera laissé pour compte, et ce avec les ressources actuellement à notre disposition », a-t-il déclaré.

Le président de l’Université, Firoz Rasul, a également déclaré que le but de l’Université est d’améliorer la qualité de vie en Ouganda en offrant une formation adaptée en sciences médicales et en éducation afin de préparer les jeunes à atteindre les objectifs du pays en matière de santé et d’éducation.

« Le programme de l’Université Aga Khan, qui favorise l’excellence dans l’enseignement au sein même de l'institution, a récemment été accrédité par l’organisation britannique Advance HE. L’AKU est la première université africaine à obtenir une telle certification », a déclaré Firoz Rasul.

Le Centre hospitalier universitaire Aga Khan, d'une capacité d’accueil de 600 lits, et le Centre académique en cours de construction transformeront le système de santé du pays en offrant des soins conformes aux standards internationaux et accessibles aux personnes les plus démunies. Le CHU formera d’excellents professionnels de la santé et mènera des recherches visant à répondre aux défis sanitaires du pays.

Les diplômés ont quant à eux salué l’AKU pour la qualité de l’éducation qu’elle offre et se sont engagés à agir en tant qu’agents du changement au sein de leurs communautés et du personnel médical du pays.

« Nous avons pour mission de créer et de façonner l’avenir des soins infirmiers dont la prochaine génération héritera. À notre époque, nous devons élaborer des politiques, des systèmes et des structures d’éducation adaptés à notre profession », a déclaré le major de promotion Ndawula Paddy, titulaire d’un diplôme en soins infirmiers généraux.

Les meilleurs étudiants ont également reçu une distinction académique : Bakkabulindi Patrick, titulaire d’une licence en sciences infirmières, était le meilleur étudiant de sa promotion avec un GPA de 4,93, Evelyne Amulen, titulaire d’une licence en maïeutique, a obtenu un GPA de 4,91, et Mutoni Suhamu, titulaire d’un diplôme en soins infirmiers généraux, a obtenu un GPA de 4,79.

Des diplomates, les familles des étudiants diplômés et les membres du corps enseignant et du personnel de l’AKU étaient présents à la cérémonie de remise des diplômes.

Les photos et vidéos de l’événement sont disponibles ici.

Pour toute question relative aux médias :

Jesca Karungi
Université Aga Khan
Téléphone : +255 222224800
Téléphone portable : +255 762 544 993
Courriel : jesca.karungi@aku.edu

NOTE

L’Université Aga Khan (AKU) dote les populations des pays en développement des connaissances et des compétences nécessaires afin d’atteindre leurs objectifs les plus élevés. Elle propose une expérience d’enseignement transformatrice qui prépare les étudiants à assumer des responsabilités à l’échelle locale et internationale. L’institution s’efforce de trouver des solutions aux problèmes qui touchent des millions de personnes par l’intermédiaire de recherches novatrices. Désireuse d’atteindre un degré d’excellence d’envergure internationale, elle encourage les personnes et les institutions à répondre aux normes les plus élevées. L’Université travaille auprès des personnes défavorisées et là où les besoins sont les plus importants, car elle considère que chacun mérite d’avoir la chance d’exploiter tout son potentiel. Avec ses partenaires, l’AKU construit des ponts permettant de franchir les frontières et les obstacles de toutes sortes, car la diversité de l’humanité est l’un de ses plus grands atouts. www.aku.edu