Vous êtes ici

Vous êtes ici

Le Prix Aga Khan d’Architecture annonce le grand jury du cycle 2017-2019

Le grand jury indépendant désignera les lauréats du Prix doté d'un million de dollars.

Genève, Suisse, le 4 décembre 2018 Les membres du grand jury du cycle 2017-2019 du Prix Aga Khan dArchitecture ont été annoncés aujourd'hui. Ce jury indépendant, qui désignera les lauréats du Prix doté d'un million de dollars, se réunira en janvier 2019 afin d'effectuer une première sélection parmi les centaines de projets nommés.

Voici les neuf membres du grand jury de ce cycle 2017-2019 :

 

 

 

appiah_kwame_anthony_45x55mm-b.jpg


Kwame Anthony Akroma-Ampim Kusi Appiah.
Copyright: 
AKDN

Kwame Anthony Akroma-Ampim Kusi Appiah est un philosophe, théoricien de la culture et romancier américain anglo-ghanéen. Il s'intéresse à la théorie politique et morale, à la philosophie du langage et de l'esprit, aux études littéraires et à l'histoire intellectuelle africaine et afro-américaine. Il a écrit trois romans et plus d'une dizaine d'ouvrages philosophiques, dont Pour un nouveau cosmopolitisme et Le code d'honneur : comment adviennent les révolutions morales. En 2012, le Président Barack Obama lui a remis la Médaille nationale des sciences humaines.

 

 

batayneh_meisa_45x55mm-b.jpg


Meisa Batayneh.
Copyright: 
AKDN

Meisa Batayneh est la fondatrice et l'architecte principale du cabinet maisam architects & engineers, dont les bureaux sont situés à Amman et Abu Dhabi. Elle est activement engagée en faveur d'initiatives sociales qui catalysent l'architecture et l'aménagement urbain. En 2015, elle a été nommée meilleure architecte arabe. Au cours de sa longue et brillante carrière, Meisa Batayneh a dirigé des équipes pluridisciplinaires sur des projets internationaux et régionaux à grande échelle aux États-Unis, au Pakistan, à Chypre, en Arabie saoudite, en Égypte, aux Émirats arabes unis et en Jordanie, et a remporté de nombreux prix régionaux et internationaux.

 

 

chipperfield_david_45x55mm-b.jpg


Sir David Chipperfield.
Copyright: 
AKDN

Sir David Chipperfield a créé David Chipperfield Architects à Londres en 1985, un cabinet qui a réalisé plus de 100 projets pour les secteurs privé et public, ainsi que des projets civiques et des plans directeurs urbains. La reconstruction du Neues Museum de Berlin, un nouveau bâtiment académique pour l'école HEC Paris, le Musée d'Art de Saint-Louis, dans le Missouri, aux États-Unis, le Museo Jumex de Mexico, le siège d'Amorepacific à Séoul et un important projet de rénovation de la Royal Academy of Arts de Londres figurent parmi les principaux travaux du cabinet.

 

 

diller_elizabeth_45x55mm-b.jpg


Elizabeth Diller.
Copyright: 
AKDN

Elizabeth Diller est un membre fondateur de Diller Scofidio + Renfro (DS+R), un studio de design travaillant dans les domaines de l'architecture, de l'aménagement urbain, de l'installation artistique, de la performance multimédia, des médias numériques et de l'impression. Elizabeth Diller enseigne également l'architecture à l'Université de Princeton. Elle a figuré à deux reprises dans le classement des 100 personnes les plus influentes dans le monde du magazine Time. Elle a également reçu le premier Prix de la Fondation MacArthur dans le domaine de l'architecture. Elle travaille actuellement à New York sur le projet du centre culturel The Shed et sur l'agrandissement du MoMA, dont les ouvertures sont toutes deux prévues pour 2019.

 

 

eldem_edhem_45x55mm-b.jpg


Edhem Eldem.
Copyright: 
AKDN

Edhem Eldem est professeur d'histoire à l'Université du Bosphore d'Istanbul et est titulaire d'une chaire internationale consacrée à l'histoire turque et ottomane au Collège de France. Il a également enseigné à Berkeley, Harvard, Columbia, à l'EHESS, à l'EPHE, à l'ENS et a été membre du Wissenschaftskolleg de Berlin. Il a travaillé et a écrit sur des thèmes tels que le commerce du Levant, l'épigraphie funéraire, la Banque impériale ottomane, l'orientalisme et l'occidentalisation, Istanbul au début du 20e siècle, l'histoire de l'archéologie, la muséologie et la photographie dans l'Empire ottoman.

 

 

fawaz_mona_45x55mm-b.jpg


Mona Fawaz.
Copyright: 
AKDN

Mona Fawaz est professeure d'études urbaines et d'urbanisme, coordinatrice du Master en urbanisme, politique urbaine et aménagement urbain et directrice du Programme de recherche sur la justice sociale et l'urbanisme à l'Institut Issam Fares de l'Université américaine de Beyrouth. Elle s'intéresse notamment aux méthodes qui visent à rendre les villes plus inclusives. Ses recherches s'étendent à divers domaines dont l'histoire et l'historiographie urbaines, la justice sociale et spatiale, l'informalité et le droit, la propriété et l'espace, ainsi que la pratique, la théorie et la pédagogie de l'aménagement.

 

 

ibrahim_kareem_45x55mm-b.jpg


Kareem Ibrahim.
Copyright: 
AKDN

Kareem Ibrahim est un architecte et chercheur urbain égyptien. Il a travaillé sur le projet de réhabilitation urbaine du Caire historique du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et sur le projet Darb Al- Ahmar, l'un des programmes de revitalisation urbaine les plus ambitieux du Caire. Entre 2010 et 2017, il a été directeur principal du développement pour l'un des plus grands projets de développement immobilier du Caire. Il est actuellement PDG de Takween Integrated Community Development et directeur du projet « Rediscovering Esnas Cultural Heritage Assets » (Redécouvrir le patrimoine culture d'Esna), dont le but est de revitaliser le centre urbain de cette ville historique de la Haute-Égypte.

 

 

malkawi_ali_45x55mm-b.jpg


Ali M. Malkawi.
Copyright: 
AKDN

Ali M. Malkawi est professeur à la Graduate School of Design de l'Université Harvard et est le directeur et fondateur du Harvard Center for Green Buildings and Cities et codirecteur du Master de design pour l'énergie et l'environnement. Ses projets et ses initiatives sont axés sur la simulation, l'économie d'énergie et la durabilité des bâtiments. Il a été consultant sur d'importants projets, dont des aéroports, des « super » tours, des usines industrielles et des projets commerciaux et résidentiels. Ali M. Malkawi a été lauréat de plusieurs bourses et prix, dont la Jordan Star of Science du Roi de Jordanie.

 

 

correa_mehrotra_nondita_45x55mm-b.jpg


Nondita Correa Mehrotra.
Copyright: 
AKDN

Nondita Correa Mehrotra est une architecte qui travaille entre l'Inde et les États-Unis. En tant qu'architecte principale du cabinet RMA Architects, elle a participé à la conception de projets internationaux majeurs, tels que le « Lab of the Future » sur le campus de Novartis à Bâle. Elle a également travaillé avec le cabinet Charles Correa Associates sur plusieurs projets, dont le bâtiment des sciences cérébrales et cognitives du MIT. En tant que directrice de la Fondation Charles Correa, elle participe à des recherches, des publications et des projets axés sur l'amélioration de l'habitat construit.

 

 

Le Prix Aga Khan dArchitecture est dirigé par un comité directeur présidé par
Son Altesse l'Aga Khan. Les autres membres du comité directeur sont : Sir David Adjaye, architecte principal, Adjaye Associates, Londres ; Mohammad al-Asad, fondateur et directeur, Centre détude de lenvironnement bâti (CSBE), Amman ; Emre Arolat, fondateur, EAA - Emre Arolat Architecture, New York-Londres-Istanbul ; Francesco Bandarin, Conseiller spécial, UNESCO, Paris ; Hanif Kara, directeur du design, AKT II, Londres, et professeur à la Graduate School of Design de lUniversité Harvard, Cambridge ; Azim Nanji, Conseiller spécial, Université Aga Khan (AKU), Nairobi ; Nasser Rabbat, Professeur Aga Khan, Massachusetts Institute of Technology (MIT), Cambridge ; Brigitte Shim, associée, Shim-Sutcliffe Architects, Toronto ; et Marina Tabassum, architecte principale, Marina Tabassum Architects, Dhaka. Farrokh Derakhshani est le Directeur du Prix.

Pour tout complément dinformation, veuillez contacter :

Sam Pickens
Prix Aga Khan dArchitecture
1-3 Avenue de la Paix, 1202 Genève, Suisse
Téléphone : +41 (22) 909 72 00 
Fax : +41 (22) 909 72 91 
Courriel : info@akdn.org
Site internet : www.akdn.org/architecture

NOTES

Le Prix Aga Khan dArchitecture fait partie du Trust Aga Khan pour la culture (AKTC), qui met en place de nombreuses initiatives pour la préservation et la mise en avant du patrimoine matériel et culturel des sociétés musulmanes. Parmi ses programmes, on retrouve le Programme Aga Khan en faveur des villes historiques (AKHCP), qui œuvre pour revitaliser les villes historiques du monde musulman, tant sur le plan culturel que socio-économique. Au cours de la dernière décennie, le Trust s'est engagé dans la réhabilitation de zones historiques au Caire, à Kaboul, à Hérat, à Alep, à Delhi, à Zanzibar, à Mostar, au nord du Pakistan, à Tombouctou et à Mopti.

Les Prix Aga Khan de Musique, un programme interrégional d'enseignement musical et artistique qui organise des représentations et des activités de sensibilisation, de tutorat et de production artistique dans le monde entier, le Programme d'enseignement, dont le but est de favoriser une sensibilisation plus large et accrue chez les jeunes quant à la philosophie et aux valeurs qui étayent les initiatives du Trust, et le Musée Aga Khan de Toronto, qui propose aux visiteurs une fenêtre ouverte sur les contributions artistiques, intellectuelles et scientifiques des civilisations musulmanes envers le patrimoine mondial, font également partie des programmes du Trust.

Le Trust soutient également le Programme Aga Khan darchitecture islamique (AKPIA) de l'Université Harvard et du Massachusetts Institute of Technology (MIT), ainsi que www.ArchNet.org, une importante base de données en ligne sur l'architecture islamique.

Pour tout complément d'information sur le Prix, le Trust ou toute autre activité du Réseau Aga Khan de développement (AKDN), rendez-vous sur le site internet www.akdn.org.