Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Dans le cadre d'un partenariat stratégique, le Fonds Aga Khan pour le développement économique (AKFED) et le BRAC ont signé un accord qui permettra au BRAC d'acquérir une participation en capital de premier plan dans la société Industrial Promotion Development Company of Bangladesh Limited (IPDC).
    AKDN
Le Fonds Aga Khan pour le développement économique et le BRAC forment un partenariat stratégique

Dacca, Bangladesh, le 12 septembre 2015 – Aujourd’hui, dans le cadre d'un partenariat stratégique, le Fonds Aga Khan pour le développement économique (AKFED) et le BRAC ont signé un accord qui permettra au BRAC d'acquérir une participation en capital de premier plan dans la société Industrial Promotion Development Company of Bangladesh Limited (IPDC).

Dans le cadre de cet accord, le BRAC, la Fondation Ayesha Abed et RSA Capital Limited obtiennent une participation dans le capital de l'IPDC auprès de l’AKFED et en deviennent ainsi gestionnaires principaux, sous condition de l'approbation de la Banque du Bangladesh et de la Commission des opérations boursières du Bangladesh.

Cette alliance stratégique devrait améliorer la capacité de croissance de l'IPDC, de même que ses offres de produits sur les grands, moyens et petits marchés de l’industrie, de la distribution et de la consommation du Bangladesh.

Le président du BRAC, M. Fazle Hasan Abed, KCMG, a déclaré lors de la signature : « Pour le BRAC, il est très stimulant d'avoir l'occasion de former un partenariat stratégique avec l'AKFED en dirigeant l'IPDC vers de nouveaux niveaux de croissance et d'agrandissement par l’intermédiaire d’une offre de services financiers socialement responsables à la population du Bangladesh. C'est l'objectif commun du BRAC et de l'AKFED. »
M. Sultan Ali Allana, directeur de l'AKFED, a déclaré: « Nous attachons une grande importance à notre alliance stratégique avec le BRAC et restons déterminés à soutenir l'IPDC au fur et à mesure que la société progresse et se développe en élargissant sa gamme de produits et sa portée auprès d'une plus large tranche de la population au Bangladesh. Au regard de nos valeurs et objectifs communs, nous espérons pouvoir étendre notre alliance stratégique dans les années à venir. »

L'Industrial Promotion and Development Company of Bangladesh Limited fut la première institution financière du secteur privé du pays. Elle a été créée en 1981 par un groupe prestigieux d'actionnaires, à savoir la Société financière internationale (IFC - États-Unis), la Société allemande d'investissement et de développement (DEG – Allemagne), le Fonds Aga Khan pour le développement économique (Suisse), la Commonwealth Development Corporation (CDC - le Royaume-Uni) et le gouvernement du Bangladesh.

Depuis sa création, l'IPDC a joué un rôle central et pionnier dans la réorganisation de l’industrialisation du secteur privé du pays au travers de produits et de services financiers innovateurs. Aujourd'hui, l'IPDC est une institution financière diversifiée proposant une large gamme de produits et de services, dont des services de financement et de conseil aux entreprises, de financement auprès de la chaîne d'approvisionnement du marché intermédiaire, de gestion des avoirs et de financement auprès du commerce au détail.

Pour tout complément d'information, veuillez contacter :

Parthe Sarkar
Responsable des relations médias
Concito PR
Téléphone : 01612226202
Courriel : parthess@gmail.com

NOTES

Le Fonds Aga Khan pour le développement économique (AKFED) est une des agences du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) et s'attache à favoriser l’entrepreneuriat et à créer des entreprises économiquement viables dans les régions du monde en développement qui manquent d’investissements étrangers directs. L'AKFED gère un réseau de filiales avec plus de 90 sociétés projets dans 17 pays, faisant des investissements à risque calculés dans des situations fragiles et complexes. L’AKFED emploie plus de 48 000 personnes et son chiffre d'affaires a atteint 3,5 milliards de dollars en 2014.

Le BRAC, une organisation de développement internationale basée au Bangladesh, est la plus importante organisation non gouvernementale dans le monde en regard du nombre d'employés, au mois de juin 2015. Créé en 1972 par M. Fazle Hasan Abed à la suite de l'indépendance du Bangladesh, le BRAC est présent dans 64 provinces du Bangladesh, ainsi que dans d'autres pays d'Asie et d'Afrique et dans les Caraïbes. Le BRAC emploie plus de 100 000 personnes, dont environ 70 % sont des femmes, et bénéficie à plus de 126 millions de personnes. L'organisation est à 70-80 % autofinancée au travers de plusieurs entreprises sociales travaillant dans des domaines tels que la microfinance, les services financiers, les produits laitiers et autres produits alimentaires, ainsi que d'une chaîne de magasins spécialisés appelée Aarong. Afin de lutter contre la pauvreté, le BRAC mène des actions dans les domaines de la santé, de l'éducation et du développement économique, et ce dans dix pays à travers le monde.

RSA Capital est une société de services financiers travaillant au Bangladesh et dans la région. RSA est une des principales sociétés de financement structuré, fusions-acquisitions, et investissements par capitaux propres. RSA Capital crée de la valeur financière en offrant des solutions originales et innovantes fondées sur sa large expérience en financement structuré, revenus fixes, et conseil aux entreprises.