Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • La Citadelle de Bala Hissar, le plus grand espace ouvert de Kaboul, va être restauré par le Trust Aga Khan pour la culture.
    Aga Khan Cultural Services, Afghanistan
L’AKTC va restaurer la Citadelle de Bala Hissar de Kaboul, en Afghanistan

Kaboul, Afghanistan, le 26 octobre 2020 - La Citadelle de Bala Hissar, site classé aux monuments nationaux d’Afghanistan et plus grand espace ouvert de Kaboul, va être transformée en un parc archéologique par le Trust Aga Khan pour la culture (AKTC). Cette décision intervient à la suite d’un décret passé par Son Excellence le Président Mohammad Ashraf Ghani en 2018 et à l’octroi d’une subvention par la Fondation de l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones en conflit (ALIPH).

Les interventions qui seront menées dans le cadre de ce projet garantiront la postérité de ce site historique, qui compte parmi les plus importants du pays. Les visiteurs qui se rendront dans le parc auront l’occasion de découvrir et de comprendre la riche histoire et le patrimoine culturel de l’Afghanistan tout en profitant des activités récréatives, sociales et culturelles qu’il offrira (comme c’est le cas dans les jardins de Bagh-e Babur et de Chihilsitoon).

aktc-afghanistan-2020_3.jpg

Les interventions qui seront menées dans le cadre de ce projet garantiront la postérité de ce site historique, qui compte parmi les plus importants du pays.
Copyright: 
Aga Khan Cultural Services, Afghanistan

« Le site de la Citadelle de Bala Hissar deviendra le premier parc archéologique public d’Afghanistan et se positionnera comme un lieu unique qui favorisera l’amélioration de la compréhension de la riche histoire et du patrimoine varié du pays pour des dizaines de milliers d’Afghans », explique Ajmal Maiwandi, directeur du Trust Aga Khan pour la culture en Afghanistan.

En 2016, lors de la Conférence de Bruxelles sur l’Afghanistan, l’AKTC et le gouvernement de la République islamique d’Afghanistan ont signé un protocole d’accord dans le cadre duquel le Trust s’est engagé à travailler sur les enjeux majeurs du site en matière de conservation et d’archéologie. Le Trust a entamé des travaux dès 2017 à l’aide de ses propres ressources afin d’entreprendre une stabilisation structurelle d’urgence pour empêcher l’effondrement des fortifications historiques.

Financé par la Fondation de l’ALIPH, le projet de quatre ans de transformation du site sera mis en œuvre par l’AKTC sous la direction du Ministère de l’information et de la culture et en collaboration avec les Départements des monuments historiques et d’archéologie, le Musée national et des organisations internationales spécialisées, dont la Délégation archéologique française en Afghanistan. Des centaines d’Afghans devraient directement participer aux travaux, qui s’annoncent colossaux, grâce à ce projet qui permettra à de nombreux artisans et professionnels de travailler et de suivre des formations.

Cette annonce fait suite à l’octroi d’une subvention par le gouvernement indien pour la mise en œuvre de travaux complémentaires en vue de la consolidation structurelle des fortifications toujours apparentes de Bala Hissar.

aktc-afghanistan-_2020_2.jpg

Enregistrée aux monuments nationaux d’Afghanistan, la Citadelle de Bala Hissar est un élément important du patrimoine culturel et de l’histoire du pays.
Copyright: 
Aga Khan Cultural Services, Afghanistan

Plus d’informations :

Sharifa Hekmat
Trust Aga Khan pour la culture
sharifa.hekmat@akdn.org